Municipales 2020 :

Les élections sous le spectre du coronavirus


Publié / Actualisé
Alors que se profile le premier tour des élections municipales, ce dimanche 15 mars 2020, l'épidémie de coronavirus qui touche actuellement la France y compris La Réunion a incité le gouvernement à prendre des dispositions afin de limiter les risques de propagation de la maladie. Installation d'un point d'eau, respect d'une distance suffisante entre chaque électeur, aménagement des bureaux de vote, incontestablement, le coronavirus sera un acteur incontournable de ces élections, au risque de renforcer l'abstention. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Alors que se profile le premier tour des élections municipales, ce dimanche 15 mars 2020, l'épidémie de coronavirus qui touche actuellement la France y compris La Réunion a incité le gouvernement à prendre des dispositions afin de limiter les risques de propagation de la maladie. Installation d'un point d'eau, respect d'une distance suffisante entre chaque électeur, aménagement des bureaux de vote, incontestablement, le coronavirus sera un acteur incontournable de ces élections, au risque de renforcer l'abstention. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

- Les mairies s’organisent face coronavirus -

Si les élections municipales sont maintenues, elles ne se dérouleront pas comme d’habitude. En effet, le ministre de l’Intérieur a adressé le samedi 7 mars une circulaire aux mairies demandant de prendre des dispositions afin de limiter le risque de propagation du virus durant cet exercice démocratique.

Ainsi, il leur a tout d’abord été demandé d’aménager les bureaux de vote afin d’éviter les "situations de promiscuité prolongée". Les bureaux de vote feront par ailleurs l’objet d’un nettoyage méticuleux, avant et après le déroulement du scrutin. Un point d’eau sera par ailleurs mis à disposition des électeurs. Ils sont invités à se laver la main avant, puis après avoir fait leur devoir de citoyen. Il sera également demandé aux électeurs de maintenir une distance suffisante d’un mètre entre chaque personne. Les stylos réservés à l’émargement devraient quant à eux être changés régulièrement. Le ministère conseille d’ailleurs à chacun d’apporter son propre stylo à l’occasion de ce scrutin.

Les communes contactées par Imaz Press ont toutes indiqué que les points d'eau seront mis à disposition des électeurs. "Les bureaux de vote sont implantés dans les écoles, des affiches et d'autres élements de signalétique afin de diriger le public vers les sanitaires de l'établissement scolaire" précise une commune de l'ouest.

Il est par ailleurs rappelé de respecter les consignes relatives aux principaux gestes barrière utile dans ce contexte d’épidémie : se laver les mains très régulièrement, tousser ou éternuer dans son coude, utiliser un mouchoir à usage unique et le jeter, saluer sans se serrer la main et éviter les embrassades.

- La peur du coronavirus pourrait favoriser l’abstention -

On s’attendait sans grande surprise à un taux d’abstention important compte tenu de la désaffection croissante de la population vis-à-vis de la classe politique française. Ce taux risque d’être encore plus fort face à la peur qui s’est emparée de la France toute entière. A La Réunion en particulier, ces premiers cas de coronavirus ont provoqué une véritable psychose qui risque de se ressentir dans les urnes. En effet, nombreux sont les Réunionnais qui ne cachent pas leur crainte d’aller voter, malgré les mesures annoncées par le gouvernement, ce qui favoriserait de fait l’abstention qui risque d’atteindre des records, mais surtout, de bouleverser les résultats de ce scrutin.

- La procuration comme solution -

Cette atmosphère de peur a pu pousser bon nombre d’électeurs à se tourner vers la procuration. En effet, la loi autorise les citoyens à recourir à ce procédé en cas d’empêchement pour aller voter. La procédure a même été simplifiée. il suffisaitt de se rendre, avec sa pièce d’identité, auprès d’un commissariat de police, en gendarmerie ou au tribunal, pour établir la procuration au nom d’une personne votant sur la même commune que le demandeur.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !