Municipales à Saint-Denis :

Ericka Bareigts "les citoyens n'ont pas envie d'oppositions stériles, bloc contre bloc"


Publié / Actualisé
Après l'officialisation de son union avec Nassimah Dindar la semaine dernière, Ericka Bareigts tenait, ce jeudi 11 juin 2020, sa première conférence de presse de campagne pour le second tour des élections municipales. Ses colistiers Julie Pontalba, Benjamin Thomas, Jean-Pierre Marchau, Yassine Mangrolia, et donc Nassimah Dindar étaient à ses côtés. L'occasion de revenir sur leur programme et en présenter les nouveaux points, au regard de la crise sanitaire. (Photo rb/www.ipreunion.com)
Après l'officialisation de son union avec Nassimah Dindar la semaine dernière, Ericka Bareigts tenait, ce jeudi 11 juin 2020, sa première conférence de presse de campagne pour le second tour des élections municipales. Ses colistiers Julie Pontalba, Benjamin Thomas, Jean-Pierre Marchau, Yassine Mangrolia, et donc Nassimah Dindar étaient à ses côtés. L'occasion de revenir sur leur programme et en présenter les nouveaux points, au regard de la crise sanitaire. (Photo rb/www.ipreunion.com)

"Nous ouvrons la deuxième phase de la campagne. Nous nous sommes quittés le 16 mars de façon très brutale avec cette crise sanitaire, qui nous a obligés au confinement. Nous reprenons la campagne pour la dernière partie", s'est réjouit Ericka Bareigts, contente de reprendre la bataille électorale, après le succès rencontré lors du 1er tour (ballottage favorable avec 43% des suffrages)

Une semaine après l'annonce de son alliance avec Nassimah Dindar, la députée dionysienne a commenté : "la ligne politique que nous avons identifié dès le départ a besoin d'un environnement rassemblé, apaisé et uni. Cette démarche a été largement conforté au sortir de la crise du coronavirus. Les gens n’ont eu cesse de répéter qu’ils avaient besoin de nous, tous ensemble. Les citoyens n’ont pas envie d’oppositions stériles, bloc contre bloc."

"C’est bien sûr une convergence de programme que cette union se fait", a rappelé Nassimah Dindar, présente aux côtés de la tête de liste "Saint-Denis pour tous". "Il y a également une convergence presque philosophique. Quand vous êtes des femmes, vous défendez la parité. Faire en sorte qu'une femme arrive à la tête de la plus gande ville de La Réunion est un combat personnel que je porte. Même si on n'appartient pas au même parti, nous appartenons à cette même race d'hommes et de femmes impliqués, investis et responsables" ajoute la sénatrice dionysienne.

- Mêmes priorités, différent budget -

Pour le reste, la socialiste l'assure, les priorités que sont le logement, le développement durable et la lutte contre la grande pauvreté, restent les mêmes. "L'élément qui change véritablement aujourd'hui c'est l'élément budgétaire. Lorsque vous écrivez un budget avec Covid, il faut pouvoir le relire à la lumière des difficultés de l’Europe, de la France et des collectivités. Je ne veux pas que les Dionysiens se disent que rien ne s’est passé. Nous ne pouvons pas promettre sans avoir la capacité de faire." 

Le tramway urbain figure toujours parmi les grands projets à mener en cas d'élection, pour répondre au défi de la mobilité. "Ceux qui sont le plus impactés, sont ceux qui sont condamnés à prendre les transports en commun parce qu’ils n’ont pas d’autres alternatives. Le tramway est un levier pour requalifier l’espace urbain et réduire l’impact de l’automobile, faire de la place pour d’autres modes de développement."

2.000 emplois seraient créés pendant le temps de la construction, ainsi que 300 emplois pérennes lorsqu'il sera opérationnel. "C'est un enjeu commercial, d'impulsion pour les commerces qui pâtissent des grandes surfaces des périphéries", conclut la candidate.

aa / www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

10 Commentaire(s)

Degoute, Posté
a gerber , homme de gauche depuis30 ans devant ce mariage de la peste et le cholera. a contre coeur je voterai ROBERT
Simplecytoyen, Posté
J'allais voter Baregts mais s'associer a Dindar, non. Décidément à St Denis on n'arrive pas à se débarrasser des parasites. Trop de casseroles. Je ne voterais plus.
Volcan974, Posté
Ste Suzanne la poubelle n est pas là ville de Saint Denis mais bien ailleurs et balaye devant votre porte serait mieux
Ste suzanne, Posté
Laissez les jeunes parler c est pas à vous de le faire à la place des citoyens
Ste Denis RESTERA poubelle pour encore longtemps avec cette continuité
Et ceux qui vont voté pour vous seront les premier à crier
CAJAOP, Posté
Ericka aurait du aller jusqu'au bout de son raisonnement: Faire une liste unique à trois avec Nassimah et Didier. Comme ça il n'y aurait pas eu deux blocs qui restent, ils auraient pu faire leur cinéma tous les trois tranquillement et on nous aurait fichu la paix pour les élections du deuxième tour.
Tata, Posté
C ZEMBROCAL EST LA HONTE DE LA CAPITALE.ENVIE DE VOMIR.
Hervé, Posté
Ce débat est révélateur en ce sens que nous voyons bien monsieur Didier Robert en difficulté face à madame Ericka Bareight , d'ailleurs, il essaye de faire l'impasse sur son mauvais score do 1er tour en insistant que c'est une nouvelle élection alors que madame Bareight se trouve conforté dans ses résultats du 1er tour , aussi , avec la fusion de sa liste avec madame Nassimah DINDAR (St Denis en l'air ) elle verra son score amplifié encore .
KUNTA KINTé, Posté
Une bien triste nouvelle : La rose ne sera plus l'emblème du Parti Socialiste elle va être remplacée par le MUGUET c'est la seule tige capable de supporter autant de cloches !!!

Â"Christophe Colomb fut le premier socialiste : il ne savait pas où il allait il ignorait où il se trouvaitâ?| et il faisait tout ça aux frais du contribuable. Â"

Des siècles se sont écoulés rien à bouger depuis Christophe Colomb .

Platon disait déjà qu'il est bien plus facile de séparer deux parties opposées par une frontière que de tenter de les faire cohabiter en un seul lieu.
La Montagne En Force avec Ericka, Posté
Qui a tenu une réunion avec madame Dindar pour lui demander de prendre la tête de liste pour fuir son sale score qu'il a encore du mal à digérer lors du 1èr tour? Qui a souhaité faire porter l'échec de la droite sur le dos de Madame Dindar? Qui voulait lâcher ses colistiers et son équipe en pleine honte? Qui ? Mais qui?
Aujourd'hui dire aux dionysiennes et aux dionysiens que vous vous battez pour eux, c'est juste grotesque Monsieur Robert du Tampon. Vous ne tenez JAMAIS votre parole, les réunionnais l'ont compris et vous sanctionnerons dans toutes les futures élections à venir. Vous êtes un homme faible, isolé, vous êtes juste traité comme vous l'aviez fait aux autres . Enfin les dinosaures, la classe politique Toute entière , le peuple, les réunionnais ont compris ce que VOUS valez.... pas grand chose, sans valeur.
Dinosaures, Posté
Bravo Madame Ericka, Fonce et faites oeuvre de salubrité publique en éliminant celui qui est le fossoyeur de l'économie réunionnaise. Didier Robert a été épinglé plusieurs fois par la CRC avec plusieurs enquêtes judiciaires qui lui pendent au nez, a dépensé près de trois milliards pour livrer une demie route du Littoral, a licencié des agents pour s'octroyer un mirobolant salaire sans compter ses indemnités, voyage avec sa femme en Amérique tout frais payé, refuse d'aider les acteurs de la culture, n'aide plus les étudiants pour les études à l'étranger et possède trois loyers payés par La Région. Qui dit mieux. Le 28 juin on entendra plus parler de lui sur Saint Denis et en 2021 les dinosaures lui enverra définitivement dans les poubelles de l'Histoire réunionnaises.