Elections (actualisé) :

Les réactions suite au second tour des municipales


Publié / Actualisé
Le scrutin est terminé et les réactions s'enchaînent déjà ce dimanche soir suite à la publication des résultats. Nous publions ci-dessous les réactions des différents élus, têtes de listes, nouveaux maires ou anciens candidats en ce second tour des municipales, à présent terminé. (Photo rb/www.ipreunion.com)
Le scrutin est terminé et les réactions s'enchaînent déjà ce dimanche soir suite à la publication des résultats. Nous publions ci-dessous les réactions des différents élus, têtes de listes, nouveaux maires ou anciens candidats en ce second tour des municipales, à présent terminé. (Photo rb/www.ipreunion.com)

• Vanessa Miranville, réélue à La Possession

"Les Possessionnais-es ont décidé d’ouvrir le livre du changement le dimanche 4 avril 2014. 6 ans plus tard, ce dimanche 28 juin 2020, ils me renouvellement leur confiance pour écrire un nouveau chapitre de ce livre.

Je les remercie chaleureusement de permettre à la Possession de vivre ce moment historique pour la Réunion où une femme se voit deux fois élue en tant que 1er magistrat d’une ville.

Ce soir nous sommes 4  femmes élues en tant que maire à la Réunion. Créole y dit baton y change le bout. Et ce soir, nous vivons une nouvelle histoire où les réunionnais ont décidé de donner une réelle place aux femmes dans la politique locale. Je suis fière de faire partie de ces femmes et salue leur arrivée.

Je souhaite une ville unie où chacun trouvera sa place avec dignité. Je serai le maire de tous les Possessionnais, et pas uniquement de ceux qui ont voté pour moi. Tous ensembles nous ferons de la Possession un modèle.

Au cours de ces 6 dernières années, nous avons fondé notre politique sur 3 piliers :

- Tout d’abord sur des valeurs fortes d’éthique, de transparence, d’honnêteté, de pugnacité et de sobriété. Et également sur la passion, l’enthousiasme et l’amour de l’intérêt collectif.

- Ensuite nous avons fait de la Possession la 1ère ville durable et d'innovation de La Réunion

- Enfin notre politique s’est faite de manière participative avec les citoyens.

Nous avons appliqué une méthode agile basée sur un subtil équilibre de gestion des besoins immédiats, des urgences du quotidien voire des crises tout en préparant l’avenir car nous le devons à nos enfants.

Aujourd’hui, vous plébiscitez de nouveau ce modèle. Nous voulons et nous irons plus loin pour faire de La Possession un exemple au niveau régional. Il nous appartient tous ensemble d’écrire le monde d’après.

Je tiens à remercier les élus qui ont œuvré dignement et avec acharnement avec moi au 1er mandat, mes colistiers et les militants de la Liste la Possession En Action 2020 qui ont été à mes côtés engagés chaque jour pendant cette campagne, et bien sûr également les agents de la ville qui ont  satisfait les Possessionnais-es par la qualité du service public."

• André Thien Ah Koon, réélu au Tampon

"Je veux remercier chaleureusement les électrices et les électeurs, qui se sont déplacés pour accomplir leur devoir et qui se sont prononcés sur l‘avenir de leur commune. Cette confiance renouvelée m’impose de prendre en compte l’importance de votre vote : plus que jamais, nous devons relever les défis qui nous attendent. 

Je salue la lucidité des Tamponnais : leur choix est sans appel !

Cette victoire éclatante est celle de toute une équipe : c’est la reconnaissance du travail accompli par le conseil municipal sortant à qui je veux rendre hommage ; c’est aussi l’adhésion aux projet que nous portons avec la nouvelle équipe, et qui représentent, pour la nouvelle mandature, en terme d’investissement plus de 500 millions d’euros sur 6 ans  .

C’est aussi la victoire d’un large rassemblement reflétant différentes sensibilités. Je remercie tous les leaders représentant différents courant d’opinion, qui nous ont apporté leur soutien au second tour et qui ont contribué à magnifier notre victoire. 

A partir de demain, l’heure est au travail. Dans les missions qui nous attendent, il n’y a pas de place pour les querelles ou divisions, tant les défis sont importants.

Le contexte de crise que nous connaissons nous dicte un devoir de responsabilité. Nous assumerons les charges qui nous incombent avec honneur et avec le sens du devoir, dans l’intérêt supérieur de la population. 

Nous mobiliserons toute nos compétences et notre énergie pour accomplir au mieux notre mission en étant prêts aux sacrifices nécessaires quelle que soient les difficultés  afin de servir au mieux notre population et bâtir l’avenir de notre commune."

• Nathalie Bassire, candidate au Tampon

"Nous tenons avant tout à remercier l’ensemble des électeurs, nos colistiers, nos militants et nos sympathisants qui nous ont accordé leur confiance. Nous prenons acte du résultat. Dans un contexte d’abstention très importante, qui interpelle et questionne, le candidat adverse a été élu par à peine 1/3 des électeurs inscrits.

Avec de modeste moyens humains, matériels et financiers notre score est honorable face à la liste de TAK ( Mairie + CASUD + CCAS) / Michel Fontaine ( Saint-Pierre + CIVIS) /Cyrille Melchior (Département) / Bernard Picardo ( Chambre des métiers et de l’artisanat) / Ibrahim Patel ( CCIR) / Jean Jacques Vlody...

Nous serons au conseil municipal comme au conseil communautaire une opposition forte, active, vigilante et intransigeante."

• Alain Bénard, candidat à Saint-Paul

"Je remercie l’ensemble des électeurs saint-paulois qui nous ont fait confiance à l’occasion de ce deuxième tour des élections municipales à Saint-Paul. Je prends acte des résultats et félicite Mme Huguette Bello pour sa victoire.

J’appelle d’ores et déjà les Saint-Pauloises et les Saint-Paulois à une vigilance citoyenne pour les 6 prochaines années."

• Joseph Sinimalé, actuel maire de Saint-Paul

"Je prends acte des résultats et félicite Mme Huguette Bello pour son élection. Je remercie toutes les parties prenantes pour le bon déroulement de ce deuxième tour du scrutin organisé dans des conditions particulières sur le territoire de la commune de Saint-Paul. Je remercie l’ensemble des électeurs qui se sont déplacés pour accomplir leur devoir civique.

Tout le monde connaît mon attachement à la ville de Saint-Paul. Je resterai un militant actif auprès de la population dans ces moments de crise sanitaire et économique que traverse notre département."

• Didier Robert, candidat à Saint-Denis

"Je serai dès demain la voix des dionysiennes et des dionysiens qui se sentent déconsidérés et abandonnés. Ce soir, mes premiers mots vont naturellement aux électrices et aux électeurs qui se sont mobilisés ce dimanche 28 juin. Je veux remercier chaque dionysien et chaque dionysienne qui se sont exprimés en nous accordant leur confiance à l’occasion de ce scrutin.

Je veux également remercier très chaleureusement tous les militants et tous les sympathisants qui ont mené une campagne admirable pour défendre nos valeurs et notre projet pour Saint-Denis.

Dans un contexte difficile, près de 55 % des électeurs ne se sont pas rendus aux urnes. Cela n’a pas été suffisant pour réunir les conditions de l’alternance. Pour autant, notre liste totalise plus de 40% des suffrages exprimés (+ de 18 000 voix).

Les dionysiennes et les dionysiens se sont exprimés : 1 électeur sur 4 a fait le choix de la continuité. Je respecte ce choix et je félicite ce soir la candidate Ericka Bareigts.

Ce soir et tout au long des prochains mois, je veux dire à l’ensemble des dionysiennes et dionysiens que je serai, dès demain avec toute notre équipe à Saint-Denis, la voix de toutes celles et ceux qui se sentent déconsidérés et abandonnés depuis 12 ans."

• René Mondon, actuel maire des Avirons

Aujourd’hui, les règles de la démocratie se sont déroulées et les Avironnaises et les Avironnais ont désigné leurs élus qui auront l’honneur et la charge de gérer notre ville entre 2020 et 2026.

Je tiens à  faire part de ma satisfaction car , c’est avec plus de 1000 voix d’avance sur le second candidat, que la population a décidé de confier la responsabilité de notre commune à la liste " Avançons " pour les six années à venir.

Tout d’abord, je  remercie chaleureusement toutes les électrices et tous les électeurs qui ont fait le déplacement pour se rendre aux urnes et qui ont accordé leur confiance à cette liste.

Ensuite, j’adresse toutes mes félicitations à la liste " Avançons ", notamment à M. Eric FERRERE, tête de liste. . Ce résultat récompense la qualité du programme et le travail d’une campagne bien menée.

Je ne doute pas que ce changement de gouvernance amènera l’impulsion dynamique dont notre commune a besoin et que le Maire élu dimanche prochain exercera ses fonctions dans la plus grande transparence."

• Eric Fruteau, candidat au premier tour à Saint-André

"Suite au premier tour des élections municipales qui a eu lieu le 15 mars 2020, la liste " Donnons un temps d'avance à Saint-André " conduite par Eric Fruteau a recueilli 17,09% des suffrages exprimés la positionnant en troisième position. Après une réflexion intense et une consultation de l'ensemble de ses colistiers, Eric Fruteau a décidé de ne pas se maintenir pour le second tour alors qu'il en avait la possibilité. En laissant le choix libre aux électeurs il entendait rester fidèle à ses convictions (ne pas entraver un éventuel changement ni se compromettre pour un fauteuil) et respecter la démocratie ainsi que le choix fait par les électeurs lors du premier tour. Nous publions ci-dessous la réaction d'Eric Fruteau à l'issue du second tour

A La Réunion, il faut saluer la victoire d’Ericka à Saint-Denis, d’Huguette à Saint-Paul, de Vanessa à La Possession et même de Mme M’Doihoma à Saint-Louis. L’arrivée de femmes aux responsabilités à la tête des communes constitue une évolution positive. Nous ne pouvons qu’en être satisfaits. Il faut se satisfaire également de l’arrivée de nouveaux maires. Je salue par exemple Patrice SELLY pour son élection sur Saint- Benoit.

Le 28 juin 2020, les électeurs de Saint-André se sont exprimés librement. Il y aura un nouveau maire à Saint-André pour les six prochaines années. Nous avions décidé de nous retirer du scrutin afin d’ouvrir la porte à un éventuel changement. Ce geste, décidé sans compromission, qualifié d’honorable par M. Bedier et salué par beaucoup de Saint-Andréens a créé les conditions du changement. Cette stratégie s’est avouée gagnante. Il y a de toute évidence un rejet de Jean-Marie Virapoullé le candidat soutenu par LREM et la droite régionale et départementale.

Une nouvelle ère s’ouvre donc à Saint-André. Nous souhaitons bonne chance à la nouvelle équipe. Concernant l’avenir de Saint-André : nous avons suivi les déclarations du candidat Bédier. Beaucoup d’engagements ont été pris. Nous serons particulièrement vigilants sur le niveau d’investissements à Saint-
André et sur le territoire Est. A aucun moment les contribuables ne devront subir les manquements éventuels ni supporter une hausse de la fiscalité ! La politique juste dont a parlé le candidat Bédier devra bénéficier à tous, sans privilèges ni règlements de compte. Sans faire peser des dépenses sociales ou encore la gratuité du transport annoncées sur le dos d'une partie de la population.

Les défis à relever sont énormes pour la ville et l’intercommunalité. Nous restons engagés pour défendre nos orientations ainsi que les intérêts des Saint-Andréens. La Réunion a besoin d’engagement fort. Nous sommes déterminés à contribuer à faire émerger un projet durable et solidaire. Nou lé là même !"

• Cyrille Melchior en tant que colistier d'Alain Bénard

"Malgré le contexte de crise sanitaire qui n'a pas favorisé le dialogue direct ni la proximité avec nos concitoyens, les électeurs saint-paulois se sont exprimés en toute conscience à l'occasion de cette élection.

Je prends acte des résultats qui donnent la victoire à Madame Huguette Bello et à son équipe. Je lui adresse mes félicitations et je formule le vœu que la nouvelle équipe municipale mette toute son énergie au service des familles saint-pauloises surtout celles qui sont dans la précarité.

Je tiens à remercier très sincèrement et chaleureusement l’ensemble des militantes et militants qui se sont engagés aussi bien au premier tour qu’au deuxième tour de cette élection.

En ma qualité de président du Département de la Réunion, je renouvelle mon engagement à travailler au service des Saint-Pauloises et des Saint-Paulois, avec celle qu’ils ont choisie."

• Cyrille Melchior en tant que membre du Conseil départemental

"En ma qualité de président du Conseil Départemental, je tiens à exprimer mes plus vives félicitations à tous les candidats des listes victorieuses de ces élections municipales.

Je vous adresse mes vœux les plus chaleureux de réussite dans l’exercice des nobles responsabilités qui vous échoient. Votre victoire est le fruit d’une confiance accordée par la population dans vos communes. Une confiance renouvelée dans certains cas qui consacre la reconnaissance du travail accompli tout au long de la précédente mandature.

Je forme le vœu que ce nouvel exercice qui commence soit l’occasion de renforcer la belle coopération existante entre l’ensemble des Communes et le Conseil Départemental.

Il me tient à coeur dans l’intérêt de nos populations, de consolider notre vivre ensemble réunionnais. Le Département met un point d’honneur à vouloir continuer de " faire société " avec les communes, avec leurs habitants avec tous les Réunionnais.

Le Conseil Départemental que j’ai le privilège de présider, et les communes réunionnaises entretiennent d’excellentes relations, marquées par une estime réciproque et des engagements partagés dans unprojet réunionnais.

Je tiens à vous assurer de la volonté de la collectivité départementale de poursuivre avec vos équipes, une coopération approfondie dans nos domaines de compétences qui tournent essentiellement autour du social, au service de nos valeurs et de nos intérêts communs.

C’est dans un esprit de dialogue, d’estime et de respect mutuel que doivent continuer à se développer notre nécessaire collaboration. Dans un esprit de solidarité doit se poursuivre notre combat commun contre toutes formes d’inégalités qui accablent les Réunionnais, et l’action que nous menons ensemble pour promouvoir la réussite et le bien vivre de nos concitoyens.

Je suis convaincu qu’ensemble, nous pouvons y parvenir."

• Roseline Lucas, candidate aux Avirons

"Je remercie tous les électrices et tous les électeurs qui nous ont apporté leurs suffrages, tous les militants, tous mes soutiens et ralliements du second tour Paul Fort et James Fontaine.

4 femmes sont élues ce soir à La Réunion et je les félicite. Je souhaite à la nouvelle équipe municipale de réussir pour le bien des Avironnaises et des Avironnais. Je serai avec mon équipe dans une opposition constructive mais aussi vigilante et nous participerons à faire vivre la démocratie telle que nous l'avons évoqué dans le cadre de notre programme."

• Vincent Rivière, candidat au premier tour à La Possession

"J'adresse mes félicitations à Vanessa Miranville ainsi qu'un message de compassion à Philippe Robert. Malheureusement il n'a pas su réunir l'opposition dès le premier tour. Cette victoire est aussi celle des mouvements citoyens face aux machines des partis politiques. C'est un signe qui nous conforte dans l'idée que les partis politiques sont des outils du passé.

Durant les 6 années à venir, nous mettrons en place une “veille citoyenne”, nous aurons un regard vigilant face à l'action municipale et nous serons les relais auprès de la population pour une opposition constructive dans l'intérêt général des Possessionnais. Je continuerai à travailler dans le sens de la population et je m'attacherai à rassembler l'opposition possessionnaise pour qu'elle parle d'une même voix."

• La République en marche

"La République En Marche Réunion félicite l’ensemble des maires élu.e.s ce dimanche 28 juin 2020. La République En Marche l'a démontré depuis le début, nous travaillons au delà des étiquettes politiques mais pas sans convictions ni projets. Nous travaillerons donc avec l’ensemble des élu.e.s. sans distinction dans l’intérêt de La Réunion."

• Jean-Gaël Anda, conseiller d'opposition à Saint-Pierre et candidat au premier tour

"Après 3 mois de réflexion depuis le 15 mars, cette élection municipale inédite du second tour,  a permis  à La Réunion de voir l’arrivée de 4 femmes et de nouveaux élus dans plusieurs communes.

L’expression démocratique voit l’émergence d’une nouvelle classe politique. Les taux de participation plus importants ont démontré qu’une population qui se mobilise permet ce renouvellement dont la Réunion a tant besoin. Les personnalités et les projets ont dépassé les clivages droite/gauche.

Beaucoup reste à faire pour réduire les taux d’abstention et pour que la conscience citoyenne s’éveille davantage.

A Saint-Pierre, le préalable au renouveau passera inéluctablement par une Justice impartiale, objective qui devra mettre fin à des années de pratiques " post-coloniales "...La volonté de changement, bien réelle, devra plus que jamais s’affranchir de l’achat de conscience et des basses manœuvres d’un autre temps  .

Il faudra continuer un important travail pour se réunir autour d’un projet innovant, humaniste, écologique et social afin que la population puisse enfin, briser les chaînes des promesses, des préjugés  et des manipulations pour devenir libre de se projeter dans l’avenir. Les enjeux importants de notre jeunesse, de notre population vieillissante et la crise qui va fortement  impacter le monde économique vont inéluctablement susciter une prise de conscience en ce sens.

Tous mes vœux de réussite à cette nouvelle classe politique. " Là où il y a une volonté , il y a un chemin ! " Churchill"

• Jean-Pierre Marchau, secrétaire régional EELV Réunion

"Europe Écologie Les Verts Réunion se félicite de la victoire des candidats écologistes à Marseille, Bordeaux, Strasbourg, Lyon, Tours, Besançon, Poitiers, Pointe-à-Pitre, etc. lors du second tour des élections municipales.

À La Réunion, le vent de l’écologie souffle aussi avec la victoire des listes Union de la gauche-EELVR conduites par Ericka Bareigts à Saint-Denis et Huguette Bello à Saint-Paul. L’exigence du renouvellement se fait pareillement sentir dans nombre d’autres villes réunionnaises.

Malgré une abstention record, la vague verte l’emporte largement car les électeurs ont compris que la transition écologique commence dès l’échelon territorial.  Ces nouveaux élus, -issus pour beaucoup de la génération climat et soutenus  par de véritables dynamiques citoyennes- veulent gouverner les collectivités pour mettre en œuvre les mesures d’urgence climatique que les partis traditionnels remettent toujours à plus tard.

C’est pourquoi les stratégies du front anti-écolo des forces politiques de l’ancien monde (LR, République en Marche notamment) ont échoué :  la vitalité citoyenne qui veut rendre les villes plus humaines,  restaurer la biodiversité et sauvegarder le climat, a véritablement "porté" le vote écolo. Même là où elles n’ont pas gagné ce 28 juin, la progression de ces listes est suffisamment spectaculaire pour constituer un gage d’avenir. 

Ainsi, dans le contexte créé par la pandémie et le confinement, cette élection municipale  témoigne d’une nouvelle structuration des clivages politiques en plaçant au centre des débats l’enjeu écologique là où les partis du vieux monde font toujours prévaloir l’économie et la recherche du profit.
Cet élan devra se traduire aux élections régionales et départementales. Rassemblés, les écologistes sont plus forts, ils peuvent devenir demain la première force d’une alternative pour la France et l’Outre-mer."

• Michel Dennemont, sénateur

"Je félicite tous les canfidats élus à l'issue de ce second tour inédit des élections municipales. Les électeurs de chaque commune ont fait ce dimanche le choix de leurs nouveaux représentants, nous en prenons acte. Je tiens à souligner le fait historique de l'élection de 4 femmes à la tête de municipalités. Cela démontre un vrai changement de notre société et je tiens à féliciter particulièrement toutes les femmes qui ont eu le courage de se présenter comme candidates et qui ont toutes fait un score très honorable. Concernant en particulier les Avirons, je souhaite à la nouvelle équipe de continuer le développement de notre belle commune en gardant à l'esprit les difficultés grandissantes des plus démunis. En effet, noublions pas que le contexte social et économique est, et sera encore, difficile dans les mois à venir au regard des crises récentes que nous venons de traverser. Aussi, je souhaite à toutes les nouvelles équipes municipales de réussir aux mieux la mission que leur a confiée les citoyens."

• Emmanuel Doulouma, représentant Génération Ecologie 4ème Circonscription

"C’est un véritable plébiscite pour les candidats écologistes dans plusieurs grandes villes de l’Hexagone : Marseille, Bordeaux, Lyon, Strasbourg, Tours, Grenoble etc... !

Je salue une victoire idéologique sans précédent, une prise de conscience collective pour la protection de l’environnement, le respect du vivant, la lutte contre le réchauffement climatique...

C’est une étape importante pour tous ceux qui ont conscience que c’est d’abord l’initiative individuelle, l’action locale qui engendrent les grands changements à l’échelle d’un pays, puis d’un continent !

Plus que jamais une la déferlante "Verte" a submergé la France, avec l’opportunité d’une nouvelle gouvernance nationale en 2022 incarnée par Yannick Jadot et Delphine Batho.

J’adresse ainsi mes félicitations à ces nouveaux maires, puissent-ils ouvrir la voie d’une véritable alternative " Verte " pour notre pays et les générations futures !

Au niveau local, aucun maire écologiste n’a été élu... En conduisant une des deux listes identifiées Écologiste à La Réunion, nous sommes totalement en phase avec cette dynamique nationale et appelons de tous nos vœux l’accomplissement d’une Réunion Plus Verte, basée sur une dynamique citoyenne forte et solidaire.

D’autre part, nous resterons vigilants face à ces nouveaux maires élus aux 1er et 2ème tours, qui ont tous intégré partiellement une caution " verte " à leur programme. Que vos promesses deviennent des actes forts en stoppant la politique des petits pas.

Enfin, pour le Sud, saisissons l’opportunité de faire de notre Territoire un exemple, dans l’intérêt des générations futures."

   

2 Commentaire(s)

DEFONDEMIERE, Posté
Monsieur ROBERT 20 militants seulement té entouré à vous ce soir, lo rest' i cachette - fini négocier zot ti place avec les autres maires. Out l'équipe lé bancal lé prétentieux, i sort' kom tangues 1 mois avant zelection. Zoli claque ek ti Madame Ministre là matelot
Baboeufe, Posté
DIdier Robert a incontestablement perdu avec son équipe de bras cassés, le chauffeur ne retournera pas d'aussitot à la reunion...... ha ha ha hi hi hi mouahhhhhhhhhhh