Municipales 2014 :

Le Port : les élus sortants aux côtés d'Henry Hippolyte


Publié / Actualisé
C'est à un exercice inhabituel que se sont livrés, ce lundi 10 mars 2014, une vingtaine d'élus de l'actuelle majorité municipale portoise, dont le maire Jean-Yves Langenier : ces 19 élus sortants qui ne se représentent plus ont exprimé d'une seule voix leur soutien à la liste du PCR conduite par Henry Hippolyte.
C'est à un exercice inhabituel que se sont livrés, ce lundi 10 mars 2014, une vingtaine d'élus de l'actuelle majorité municipale portoise, dont le maire Jean-Yves Langenier : ces 19 élus sortants qui ne se représentent plus ont exprimé d'une seule voix leur soutien à la liste du PCR conduite par Henry Hippolyte.

"Ce n’est pas un renouvellement de façade", a d’emblée annoncé Jean-Yves Langenier, faisant allusion à la composition de la liste conduite par son actuel adjoint, Henry Hippolyte. Une liste renouvelée à près de 65 % puisque pas moins de 19 élus de la majorité portoise ne sollicitent plus le suffrage des électeurs à l’occasion de ces élections municipales. C’est d’ailleurs le maire lui-même qui a donné l’exemple, lui qui avait dès 2008 qualifié le mandat qui s’ouvrait de "mandat de transition".

Ce lundi matin, ils étaient réunis autour du candidat Henry Hippolyte, pour marquer de manière symbolique ce passage du flambeau devant la presse. Une transition exercée "dans la plus grande sérénité", selon Jean-Yves Langenier qui précise que chacun de ces élus sortants aura à cœur de "continuer à apporter sa contribution".

En tant que premier adjoint de l’actuelle majorité, Michel Séraphine a tenu à rappeler la "tradition portoise de luttes, de fraternité, de solidarité" qui s’exprime aussi à l’occasion de ce passage de relais. Il a par ailleurs souligné "le sentiment du devoir accompli face à cette relève préparée tout au long du mandat qui s’achève".

Virgil Rustan, pour sa part, a déclaré être "fier d’avoir participé à la vie municipale depuis de nombreuses années". Un engagement qui l’a amené à connaître trois maires : Paul Vergès, Pierre Vergès et Jean-Yves Langenier. "Je parle en tant que militant du Parti communiste réunionnais", a-t-il déclaré. "Je continuerai à mener le combat pour contribuer à la prise de conscience politique de la population et particulièrement de la jeunesse."

D’autres élus ont pris la parole pour témoigner de leur expérience au sein de cette équipe municipale, avant que le candidat s'exprime lui-même. "Ce mandat qui s’achève devait être celui de la transition et l’engagement a été tenu ! Je constate qu’il n’y a aucune rancœur de la part des élus sortants mais bien au contraire un vrai soutien. Cela méritait d’être souligné. Ces élus arrêtent leur mandat politique mais ils n’arrêtent pas leur engagement politique", a souligné Henry Hippolyte.

Enfin, face aux attaques sur le thème de la "familiocratie" qui ont émaillé cette campagne, le candidat du PCR a tenu à répondre : "Je suis fier d’être un Hippolyte et d’appartenir à la famille des Portoises et des Portois. Le Port, sa mèm mèm mon famille."

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !