Élections municipales :

La Possession : une erreur dans la proclamation des résultats, le préfet saisit le tribunal


Publié / Actualisé
Comme à Saint-Philippe au lendemain du premier tour, la préfecture a relevé plusieurs erreurs dans la proclamation des résultats du second tour des élections municipales à La Possession. Le préfet va donc de nouveau saisir le tribunal administratif. Ce dimanche 30 mars 2014, Vanessa Miranville avait été élue avec 56,47 % des voix, devant le maire sortant Roland Robert (43,52 %).
Comme à Saint-Philippe au lendemain du premier tour, la préfecture a relevé plusieurs erreurs dans la proclamation des résultats du second tour des élections municipales à La Possession. Le préfet va donc de nouveau saisir le tribunal administratif. Ce dimanche 30 mars 2014, Vanessa Miranville avait été élue avec 56,47 % des voix, devant le maire sortant Roland Robert (43,52 %).

"Les résultats du scrutin du second tour des élections municipales et communautaires à La Possession ont été proclamés le 30 mars 2014", indique la préfecture dans un communiqué. Elle ajoute que "l'application du code électoral aurait dû conduire à la proclamation de l'élection en qualité de conseillers municipaux de :

  • 31 conseillers municipaux pour la liste "Vanessa Miranville, La Possession en action" ;
  • 8 conseillers municipaux pour la liste "une nouvelle étape en confiance" Roland Robert.

De même l’application du code électoral aurait dû conduire à la proclamation de l'élection, en qualité de conseillers communautaires de :

  • 7 conseillers communautaires pour la liste "Vanessa Miranville, La Possession en action" ;
  • 2 conseillers communautaires pour la liste "une nouvelle étape en confiance" Roland Robert.

Or, la feuille de proclamation mentionne par erreur :

  • pour la liste "Vanessa Miranvielle, La Possession en action" : 30 membres élus en qualité de conseillers municipaux et 6 conseillers communautaires élus,
  • pour la liste "une nouvelle étape en confiance" Roland Robert : 9 membres élus en qualité de conseillers municipaux et 3 conseillers communautaires élus.

La sous-préfète de Saint-Paul a contacté les représentants des deux listes concernées pour leur exposer la situation et les informer que, conformément à l’article L248 du code électoral, le préfet saisit le tribunal administratif de Saint-Denis, juge de l’élection, en vue de la rectification des résultats."

   

2 Commentaire(s)

Citoyens du Sud, Posté
La seule élue 'clean' va voir son élection annulée??!! On ne garde que les pourris??!! On est vraiment gâtés ici à La Réunion!!!!
Rr, Posté
Etes vous sûr de l'information, car sur le site internet du ministère de l'intérieurs les résultats sont conformes, 31 conseillés municipaux et 7 communautaires pour la majorité, 7 et 2 pour l'opposition.
Illustration : Kwa Films

Kwa Films

37 reportage(s)