Cyclone tropical Kalunde :

Rodrigues meurtrie


Publié / Actualisé
Le cyclone tropical Kalunde ne présente plus aucun danger pour les Mascareignes, mais son passage sur Rodrigues a lourdement meurtrie cette petite île situé dans le Nord - Est de La Réunion
Le cyclone tropical Kalunde ne présente plus aucun danger pour les Mascareignes, mais son passage sur Rodrigues a lourdement meurtrie cette petite île situé dans le Nord - Est de La Réunion
Kalunde est passé au plus près de Rodrigues dans la nuit du mercredi 12 mars au jeudi 13 mars 2003. Le centre du phénomène se trouvait alors à 20 kilomètres de la côte Est.
Les communications téléphoniques entre Rodrigues et le reste du monde restaient très difficiles jeudi soir. Selon les premières informations, les vents qui soufflaient en rafales dépassant les 200 km/h et les pluies torrentielles - il est tombé 329,1 mm d'eau en trois jours -, ont provoqué des dégâts importants. Cela d'autant que Kalunde se déplaçant à faible vitesse, la petite île a dû subir pendant ses assauts pendant plusieurs heures.
Le nombre de sinistrés n'a pas été encore déterminé, mais il est d'ores et déjà certain que de nombreuses familles ont tout perdu dans la tourmente.
Selon le journal du soir "le Mauricien" daté du jeudi 13 janvier, 85% du réseau téléphonique et électrique est hors d'usage. Le réseau routier a lui aussi beaucoup souffert. "Aucun des autobus desservant Port-Mathurin et les autres villages de l'île n'était en service à la mi-journée, donnant une indication de l'état des routes" écrit le journal.

Surpris par la violence du phénomène (INTER)

Dans des témoignages recueillis par le même quotidien "Kalundé est le plus gros cyclone que Rodrigues ait connu". Ces mêmes témoins affirment avoir été surpris par la violence du phénomène.
Toutes les régions y compris celles habituellement protégées par le relief comme la capitale Port Mathurin, ont été frappées. L'agriculture a été lourdement atteinte
Dès la journée de jeudi les secours ont commencé à s'organiser à Maurice, dont dépend administrativement Rodrigues. La plateforme d'intervention de la Croix Rouge est d'ores et déjà activée. Un Transall des FAZSOI (forces armées de la zone Sud de l'Océan indien) s'envolera de La Réunion vendredi 14 mars avec à son bord deux membres de La Croix rouge Réunion. Il fera escale à Maurice pour récupérer deux représentants de la Croix rouge de Maurice. L'avion sanitaire transportera deux tonnes de matériel (pompes à eau, équipements de potabilisation, groupes électrogènes, équipements de télécommunications, bâches, couvertures).
Les vols civils suspendus depuis mardi devraient reprendre vendredi.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !