Embouteillages dans l'Ouest :

La chasse aux "resquilleurs" est ouverte


Publié / Actualisé
En attendant la livraison des voies de contournement de la Saline-les-Bains et de Saint-Leu (Ouest), la DDE (direction départementale de l'Équipement) et la gendarmerie viennent de prendre des mesures pour fluidifier le trafic. Il s'agit principalement de s'attaquer aux automobilistes qui resquillent...
En attendant la livraison des voies de contournement de la Saline-les-Bains et de Saint-Leu (Ouest), la DDE (direction départementale de l'Équipement) et la gendarmerie viennent de prendre des mesures pour fluidifier le trafic. Il s'agit principalement de s'attaquer aux automobilistes qui resquillent...
25 000 à 30 000 automobilistes traversent tous les jours la
Saline-les-Bains générant des bouchons impressionnants que la voie de contournement actuellement en construction devrait quelque peu atténuer.
Mais en attendant, la DDE et la gendarmerie entendant s'attaquer aux embouteillages en faisant la chasse aux automobilistes ayant des comportements "incivils" et "qui font tout pour resquiller, quitte à ralentir encore un peu plus le trafic".
Six mesures vont ainsi être mises en place. La voie communale de Grand-Fond permettant de relier le rond-point du Quick à Boucan-Canot par le front de mer ne peut ainsi plus être emprunté aux heures de pointe. Dans le sens Nord-Sud, au niveau de la sortie Nord vers l'Hermitage, il n'est également plus possible de retourner par l'avenue de l'Océan. Les services ont aussi procédé à l'affectation des voies par marquage horizontal et signalisation verticale pour faciliter l'intégration des usagers sortant de l'Hermitage vers la RN1. Quant au chemin de terre de la Saline, il a été fermé. Ces mesures seront bien évidemment assorties de contrôles de gendarmerie.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !