Cyclone tropical très intense :

Gafilo menace Madagascar


Publié / Actualisé
Gafilo a été classé cyclone tropical très intense dans le courant de la matinée de ce samedi 6 mars 2004. Il s'agit du plus haut degré dans l'échelle de classification des tempêtes tropicales. Sa trajectoire semble vouloir le conduire directement sur le Nord Est de Madagascar dans la région de Tamatave et de l'île Sainte-Marie. La Réunion est toujours en vigilance cyclonique
Gafilo a été classé cyclone tropical très intense dans le courant de la matinée de ce samedi 6 mars 2004. Il s'agit du plus haut degré dans l'échelle de classification des tempêtes tropicales. Sa trajectoire semble vouloir le conduire directement sur le Nord Est de Madagascar dans la région de Tamatave et de l'île Sainte-Marie. La Réunion est toujours en vigilance cyclonique

À 13 heures, ce samedi, le météore était situé à 735 kilomètres dans le Nord Nord-Ouest de La Réunion par les points 14.7 sud et 52.9 Est. Il se déplace à 18 km/heure le long d'une trajectoire Ouest -Sud - Ouest. S'il poursuit cette route, il va frapper de plein fouet la côte Nord - Est de Madagascar dans la région de Tamatave et de l'île Sainte-Marie.
Gafilo est un phénomène d'une taille et d'une force impressionnantes. Son diamètre avoisine les 1 000 kilomètres. Ses vents soufflent en moyenne à 220 km/heure avec des rafales atteignant les 315 km/heure.
Le pire est donc à craindre pour Madagascar. Cela d'autant que la Grande Île avait déjà été fortement éprouvée par la dépression tropicale Élita. Entre le 28 janvier et le 5 février, elle avait traversé Madagascar à trois reprises provoquant d'importants dégâts notamment dans la région de Mahajanga

Vent et houle

Même s'il se trouve relativement loin au-dessus de La Réunion, son diamètre important amène des perturbations sur l'île. Ainsi vendredi matin, de fortes pluies ont commencé à s'abattre sur les régions Est et Sud. Selon Météo France, samedi après-midi, le temps restera encore très nuageux dans l'intérieur de l'île avec de probables averses mais de moindre intensité. Sur les régions côtières du Nord et de l'Est, les pluies devraient se faire plus espacées. Des précipitations sont possibles sur les côtes Nord - Ouest et Ouest.
Des rafales de vent atteignant les 60 à 80 km/heure soufflent sur les côtes, Nord et Sud. L'Ouest est venté dans une moindre mesure. La mer est toujours agitée et une forte houle avec des creux de 3,50 à 4 mètres déferle du Port à Saint Philippe et sur toute la côte Est. La route du littoral, reliant le Nord à l'Ouest, est elle aussi touchée par la forte houle
Météo France prévoit une amélioration de la situation au fil des heures.

(Photo satellite Météo France)

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !