Social :

L'Éducation nationale en grève


Publié / Actualisé
L'intersyndicale CFDT-CGT-FSU-INSA lance un appel à la grève dans l'Éducation nationale pour ce mardi 25 mai 2004. Les syndicats protestent une nouvelle fois contre le projet de transfert des TOS (Techniciens et Ouvriers de Service) vers les collectivités locales. Ils réclament également plus de moyens en personnel et en financement
L'intersyndicale CFDT-CGT-FSU-INSA lance un appel à la grève dans l'Éducation nationale pour ce mardi 25 mai 2004. Les syndicats protestent une nouvelle fois contre le projet de transfert des TOS (Techniciens et Ouvriers de Service) vers les collectivités locales. Ils réclament également plus de moyens en personnel et en financement
À l'appel des syndicats, les enseignants et les TOS se réuniront en assemblée générale devant leurs établissements scolaires respectifs. À 10 heures selon les régions où ils se trouvent les grévistes se dirigeront vers la préfecture de Saint-Denis, les sous-préfectures de Saint-Pierre, de Saint-Paul ou de Saint-Benoît.
Les syndicats protestent toujours contre le projet gouvernemental prévoyant de transférer la tutelle des TOS de l'Éducation nationale aux conseil régional pour les agents travaillant en lycées et au conseil général pour les agents travaillait en collèges. Environ 1 500 T0S sont concernés par ce projet de loi. Les deux collectivités locales sont opposées au transfert.
L'intersyndicale demande aussi une augmentation du budget de l'Éducation nationale afin de créer des postes supplémentaires.
Rappelons qu'en 2003 sur ces mêmes revendications un mouvement de grève, réunissant TOS et enseignants, avait paralysé le système éducatif réunionnais de mars à juin 2003.

Florence Prianon
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !