Filière canne - sucre :

On coupe le 28 juin


Publié / Actualisé
La campagne sucrière 2004 - 2005 débutera le lundi 28 juin 2004 pour le bassin cannier du Nord - Est et quinze jours plus tard pour le bassin Sud - Ouest. Les dates ont été annoncées ce mardi 22 juin 2004 par le syndicat des fabricants du sucre de La Réunion. Par ailleurs, les industriels ont une nouvelle fois plaidé pour la prise en compte par l'Union européenne des spécificités de la filière cannes- sucre réunionnaise
La campagne sucrière 2004 - 2005 débutera le lundi 28 juin 2004 pour le bassin cannier du Nord - Est et quinze jours plus tard pour le bassin Sud - Ouest. Les dates ont été annoncées ce mardi 22 juin 2004 par le syndicat des fabricants du sucre de La Réunion. Par ailleurs, les industriels ont une nouvelle fois plaidé pour la prise en compte par l'Union européenne des spécificités de la filière cannes- sucre réunionnaise
Les fabricants du sucre placent leurs propos dans le cadre de la réforme de la politique agricole commune de 2013 et surtout dans celui de la préparation du futur règlement sucrier européen. Dénommé Organisation Communautaire de Marché Sucre (OMC Sucre), ce règlement - en cours de discussion à Bruxelles couvrira la période 2006 -2011. Il fixe, notamment les quotas sucriers pour chaque pays producteur de l'Union européenne
Dans la conférence de presse qu'il a tenue mardi, Xavier Thieblin, président du syndicat des fabricants du sucre, a prôné une mobilisation forte des tous les acteurs de ce secteur agricole pour obtenir une prise en compte satisfaisante des spécificités de la filière canne - sucre. Laquelle produit l'essentiel du sucre de canne européen.

Compensation à 100%

Il a précisé que concernant cette reconnaissance des spécificités, la position des producteurs de l'ensemble des DOM est la même. Dans une démarche commune, ils réclament en effet que le sucre des départements d'outremer continue à bénéficier des facilités d'écoulement dans le marché communautaire. Ils demandent également des compensations à 100% dans l'éventualité d'une baisse du prix du sucre.
"Nous devons obtenir des compensations spécifiques pour l'outremer. Elles doivent être supérieurs à celles qu'obtiendront les producteurs de betteraves européens" fait ressortir Xavier Thieblin.
Enfin, les producteurs souhaitent une protection des marchés des DOM pour faire face à l'arrivée des sucres des Pays les Moins Avancés (PMA). Au titre de l'initiative européenne, ces pays bénéficieront d'un accès illimité au marché européen pour écouler leurs sucres à partir de 2009. Les producteurs des DOM veulent que le gouvernement français examine avec eux, les possibilités techniques et juridiques pour "mettre les départements de l'outre-mer à l'abri des sucres des PMA".

2,5 millions de tonnes de cannes

Pour la campagne qui va donc démarrer le 28 juin, la filière mise sur une production de 1, 9 million de tonnes de cannes, soit une récolte standard similaire à celle de 2003.
Fin 2003, l'île comptait 26 452 hectares plantés en canne. La filière projette d'atteindre dans 20 ans la barre des 2,5 millions de tonnes de cannes.
L'usine de Bois Rouge (Saint-André - Est) reçoit les cannes du bassin cannier du Nord - Est. Les cannes du bassin Sud - Ouest sont réceptionnées par l'usine du Gol (Saint-Louis - Sud).
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !