INSEE :

Les Réunionnais recensés


Publié / Actualisé
L'INSEE lance ce jeudi 2 février 2006 sa troisième vague de recensement annuel. Cette enquête qui a lieu en métropole et dans les départements d'outre-mer fournit des statistiques sur le nombre de logements, le nombre d'habitants et sur les caractéristiques de la population (âge, profession, condition de logement...). Le but est de permettre une meilleure adaptation des infrastructures (hôpitaux, maisons de retraites, écoles...) aux besoins de la population
L'INSEE lance ce jeudi 2 février 2006 sa troisième vague de recensement annuel. Cette enquête qui a lieu en métropole et dans les départements d'outre-mer fournit des statistiques sur le nombre de logements, le nombre d'habitants et sur les caractéristiques de la population (âge, profession, condition de logement...). Le but est de permettre une meilleure adaptation des infrastructures (hôpitaux, maisons de retraites, écoles...) aux besoins de la population
La troisième vague de recensement démarre ce jeudi 2 février 2006 à La Réunion. Elle se terminera le samedi 11 mars. Les agents recenseurs visiteront une partie de la population. Comme en 2004 et 2005, l'enquête de recensement de 2006 permettra d'interroger toute la population d'un cinquième des communes de moins de 10 000 habitants. Les villes concernées sont notamment les Avirons, la Plaine des Palmistes, Trois-Bassins et Saint Philippe. Pour les habitants des communes de 10 000 habitants et plus, seul 8% d'entre eux seront questionnés. Au bout d'un cycle de cinq ans, la totalité des populations des communes de moins de 10 000 habitants et 40% de celles de 10 000 habitants et plus aura ainsi été recensée.
Le slogan de cette campagne 2006 est : "le recensement devient annuel pour mieux tenir compte de chacun de nous". Un slogan qui veut que toute personne, vivant en France, que se soit dans un logement, une maison de retraite, une habitation mobile ou encore qu'elle soit sans abri se sente concernée par le recensement. C'est à ce titre que ce jeudi et ce vendredi le recensement des sans abris se fera avec l'aide des associations et des centres d'hébergement. En 1999, le nombre de sans abris recensé était de 116 personnes.
À noter que les agents de recensement sont facilement identifiables, grâce à leur carte officielle tricolore comportant leur photo et la signature du maire de la commune visitée. Toute personne recensée est en droit d'exiger la présentation de cette carte. Deux questionnaires distincts seront remis aux enquêtés, une "feuille de logement" par logement enquêté et un "bulletin individuel" par personne vivant dans le logement. Toutes les informations collectées au cours de l'enquête sont soumises au respect de la confidentialité et de la vie privée.

Ingrid Koenig
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !