Diwa fait une 4ème victime :

Emportée par les eaux


Publié / Actualisé
Le corps de Yolande Hibon a été retrouvé sur les berges du bassin Cormoran à Saint-Gilles ce mardi 7 mars 2006. L'aide-soignante de la Saline les hauts avait disparue depuis dimanche matin. Au volant de sa voiture, elle a traversé le radier submergé de Saint-Gilles les-Hauts. Elle a été emportée par les eaux de la ravine en crue suite au passage de Diwa. Rappelons que trois autres personnes ont trouvé la mort à Cilaos
Le corps de Yolande Hibon a été retrouvé sur les berges du bassin Cormoran à Saint-Gilles ce mardi 7 mars 2006. L'aide-soignante de la Saline les hauts avait disparue depuis dimanche matin. Au volant de sa voiture, elle a traversé le radier submergé de Saint-Gilles les-Hauts. Elle a été emportée par les eaux de la ravine en crue suite au passage de Diwa. Rappelons que trois autres personnes ont trouvé la mort à Cilaos
Ce sont deux pêcheurs qui ont fait la macabre découverte, mardi vers 18 heures 15. "Nous étions descendus sur les berges du bassin Cormoran pour une partie de pêche aux anguilles. Mon cousin, Éric Jouguy, a vu deux pieds qui dépassaient des feuillages" raconte Fabrice Saint-Alme, l'un des deux pêcheurs. "Nous avons avancé et nous avons vu qu'il s'agissait du corps d'une femme. Nous avons averti les gendarmes" ajoute le jeune homme.
Les brigades de gendarmerie de la Saline et de Saint-Gilles ainsi que les hommes du PGHM (peloton de haute montagne) et de la brigade nautique se sont immédiatement rendus sur place. Ils ont ensuite été rejoints par les pompiers de Saint-Paul.

Voiture coincée dans le bassin

Une pluie souvent battante et le terrain particulièrement boueux rendaient difficile l'intervention des gendarmes et des pompiers. Il leur faudra près de 4 heures pour pouvoir dégager le corps et le remonter au niveau de la route. "Il va être procédé à une idendification de la personne grâce aux bijoux retrouvées sur elle"
indiquait vers 22 heures mardi, le chef d'escadron Richard Henrion, commandant le groupement de gendarmerie de Saint-Paul.
Plus tôt dans l'après-midi, sous les yeux de la famille profondément affectée, les gendarmes du PGHM et de la brigade nautique avaient plongé dans les eaux de la ravine. Ils avaient retrouvé la Toyota Yaris de laquelle circulait Yolande Hibon. Toit et portières arrachés, le véhicule se trouvait sous 5,5 mètres d'eau. La voiture était coincée par des galets et des branchages en contrebas du radier.

Pas de barrière

Rappelons que Yolande Hibon, aide-soignante à la maternité de l'hôpital de Saint-Paul, avait quitté son domicile de la Saline-les-Hauts dimanche vers 5 heures pour se rendre à son travail. Elle n'y est jamais arrivée. Selon toute vraisemblance, elle a tenté de traverser le radier submergé de Saint-Gilles-les-Hauts - aucune barrière n'avait été installée pour interdire le passage -, et a été entraînée par le courant.
La tempête tropicale Diwa aura donc fait 4 victimes. À la mort de Yolande Hibon s'ajoute en effet celles d'une mère de famille et de ses deux enfants asphyxiés par les émanations toxiques d'un groupe électrogène placé dans à l'intérieur de leur maison à Cilaos.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !