La route du littoral fermée aux véhicules légers à partir de lundi soir :

On repasse par la Montagne


Publié / Actualisé
La trêve pascale est terminée pour les automobilistes. Après avoir été rouverte à tous pour le week-end de Pâques, la route du littoral sera de nouveau interdite aux véhicules légers ce mardi matin 18 avril 2006. Les pluies relativement fortes qui s'abattent sur l'île depuis dimanche ont dégradé la chaussée déjà fortement endommagée par l'éboulis du 24 mars et elles renforcent encore les risques d'éboulement. D'où la décision de la préfecture de refaire passer les automobilistes par la route de la Montagne
La trêve pascale est terminée pour les automobilistes. Après avoir été rouverte à tous pour le week-end de Pâques, la route du littoral sera de nouveau interdite aux véhicules légers ce mardi matin 18 avril 2006. Les pluies relativement fortes qui s'abattent sur l'île depuis dimanche ont dégradé la chaussée déjà fortement endommagée par l'éboulis du 24 mars et elles renforcent encore les risques d'éboulement. D'où la décision de la préfecture de refaire passer les automobilistes par la route de la Montagne
Une décision également motivée par les risques importants de gigantesque embouteillage générée par une circulation à double sens, en deux fois une voie.
La route du littoral, fermée à toute circulation ce lundi soir à partir de 21 heures, rouvrira pourtant mardi à 6 heures. Mais elle sera uniquement accessible aux véhicules de plus de 3,5 tonnes, des ambulances et aux taxis. Les transports en communs ne sont pas autorisés à passer.
De mardi à jeudi inclus, le littoral sera ferm tous les soirs de 21 heures à 6 heures pour permettre aux travaux de réfection de la chaussée d'avoir lieu.
Si le chantier de purge, de déblaiement ainsi que de remise en état de la route se poursuit sans incident et si les pluies ne viennent pas perturber les travaux, la route du littoral devrait rouvrir en mode deux voies plus une à tous les véhicules à partir du samedi 22 avril.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !