Travaux de la rue de la Victoire à Saint-Denis :

Coup de colère des commerçants


Publié / Actualisé
Une trentaine de commerçants dionysiens ont manifesté dans la rue de la Victoire (Saint-Denis) ce mardi 18 avril 2006. Ils protestaient contre les travaux de réfection lancés par la commune. Selon eux ce chantier aggravera la baisse de leur chiffre d'affaires déjà mis à mal par l'épidémie de chikungunya et la fermeture de la route du littoral. Une réunion de concertation aura lieu jeudi entre ces commerçants et la mairie de Saint-Denis. Le chantier est suspendu jusqu'à cette date
Une trentaine de commerçants dionysiens ont manifesté dans la rue de la Victoire (Saint-Denis) ce mardi 18 avril 2006. Ils protestaient contre les travaux de réfection lancés par la commune. Selon eux ce chantier aggravera la baisse de leur chiffre d'affaires déjà mis à mal par l'épidémie de chikungunya et la fermeture de la route du littoral. Une réunion de concertation aura lieu jeudi entre ces commerçants et la mairie de Saint-Denis. Le chantier est suspendu jusqu'à cette date
Soutenus par la chambre de commerce et d'industrie de La Réunion (CCIR) et par la chambre de métiers et de l'artisanat (CMA), les commerçants se sont rassemblés près du monument aux Morts vers 8 heures 30. Les ouvriers de la GTOI, entreprise attributaire du chantier, venaient de commencer à installer les barrières de balisage des travaux. Les manifestants les ont empêchés de continuer.
Malgré la présence d'un huissier qui a constaté l'entrave à "la liberté de travailler", les commerçants n'ont pas cédé. Les ouvriers n'ont pas insisté, se contentant de contourner le "barrage" pour continuer à installer les barrières. La police n'est pas intervenue.
Rappelons que pendant tout le chantier, environ 8 mois, la rue de la Victoire sera en effet en sens unique avec suppression d'une partie des places de parkings. D'où la colère des commerçants affirmant que le chikungunya conjugué à la fermeture de la route du littoral a lourdement fait chuter le chiffre d'affaires des commerces du centre-ville.
"Nous ne sommes pas forcément contre les travaux. Nous disons simplement que la mairie aurait dû organiser une véritable concertation avec les commerçants pour déterminer le moment opportun de lancement du chantier" commente Mohammed Cadjee, président de l'association les Vitrines de Saint-Denis. "C'est par un tract distribué aux riverains de la rue de la rue de la Victoire que nous avons appris le lancement des travaux et ils tombent à la plus mauvaise période pour nous puisqu'ils vous nous faire perdre encore pus de clients " ajoute-t-il en soulignant: "même la CCIR qui se trouve dans cette rue n'a pas été averti". Ce que confirme Ibrahim Patel, président de la commission commerce à la chambre consulaire.
En fin de matinée, une délégation de commerçants a été reçue en mairie par Dominique Fournel, deuxième adjoint au maire de Saint-Denis. Dans l'après-midi, une nouvelle rencontre a eu lieu. Les manifestants ont obtenu que le lancement du chantier soit différé à jeudi, date à laquelle aura lieu à la CCIR une réunion de concertation entre les commerçants et la mairie.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

Illustration : Kwa Films

Kwa Films

30 reportage(s)
Kwa films

Sudel Fuma, héros créole

Kwa Films

"Gangster Project" à Cape Town

Kwa Films

Talents La Kour, le making-off...