Cyclone- La Réunion en alerte rouge :

Le pont de la rivière Saint-Etienne s'effondre


Publié / Actualisé
Il n'y a plus de pont au-dessus de la rivière Saint-Etienne dans le sens Saint-Louis - Saint-Pierre. L'ouvrage d'art s'est effondré vers 6 heures 30 ce dimanche matin 25 février 2007. Le second pont dans le sens Saint-Pierre - Saint-Louis a également été déstabilisé. Le radier du Ouaki ayant été emporté, toute circulation entre Saint-Louis et Saint-Pierre (dans les deux sens) est impossible. Gamède s'éloigne lentement de La Réunion mais les conditions météorologiques sont encore très mauvaises. L'alerte rouge est maintenue jusqu'à lundi à 6 heures
Il n'y a plus de pont au-dessus de la rivière Saint-Etienne dans le sens Saint-Louis - Saint-Pierre. L'ouvrage d'art s'est effondré vers 6 heures 30 ce dimanche matin 25 février 2007. Le second pont dans le sens Saint-Pierre - Saint-Louis a également été déstabilisé. Le radier du Ouaki ayant été emporté, toute circulation entre Saint-Louis et Saint-Pierre (dans les deux sens) est impossible. Gamède s'éloigne lentement de La Réunion mais les conditions météorologiques sont encore très mauvaises. L'alerte rouge est maintenue jusqu'à lundi à 6 heures
A 16 heures, Gamède se trouvait à 320 km des côtes Nord - Nord -Ouest par les points 18. 3 Sud et 54.0 Est. Le météore se déplace vers l e Nord - Ouest à la vitesse de 9 km/h. En cette fin d'après-midi, l'Ouest, particulièrement le Port et la Possession, sous les pluies et les fortes rafales générées par le cyclones. Des rafales a plus de 150 km/h sont enregistrés. La mer est agitée par une houle cyclone provoquant des creux de 10 mètres.
Qualifié de "cyclone à vent" Gamède se déchaîne sur La Réunion depuis le début de la soirée de samedi.
Gamède se situant tout d'abord au Nord des côtes, les régions Nord et Est ont été les premières à être atteintes. Arrachant les toits des habitations les moins solides, déracinant les arbres et les poteaux électriques, le vent a soufflé en rafales toute la nuit à une vitesse moyenne de 140 kh/h. Une pointe à 160 kh/h a été enregistrée à Bras Panon (Est), indique Météo France
Si le littoral est relativement protégé des pluies, 89 mm ont quand même été relevés en 24 heures à l'aéroport Roland Garros, les précipitations sont fortes sur les hauts. 1 065 mm se sont ainsi abattues sur le massif du volcan en 24 heures. Les radiers de Sainte-Suzanne et du Ouaki (Saint-Louis) notamment sont submergés.
Par ailleurs, générant des creux de 7 à 8 mètres, une forte houle continue de déferler sur les côtes.
Le météore a commencé à s'éloigner de Saint-Denis vers 4 heures ce dimanche. Mais Météo France souligne que les régions Nord et Est continueront tout au long des prochaines heures à être concernées par des bandes de pluies et des pointes de vent à 140 km/h
Epargné dans la nuit, l'Ouest, en notamment le Port, s'est brusquement trouvé dans la tourmente en fin de nuit.
Même si les vents devrait baisser d'intensité dans la nuit de dimanche à lundi, Météo France ne prévoit aucune amélioration notable du temps avant la journée de lundi.
Gamède ayant fortement endommagé les réseaux, 100 000 abonnés, notamment dans le Sud et l'Ouest, sont privés d'électricité en ce dimanche matin. 100 000 usagers ne sont plus alimentés en eau. Les réseaux de téléphonie fixe et mobile sont fortelment perturbés.
Tous les centres d'hébergement de l'île sont ouverts, 180 personnes y ont trouvé refuge.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !