Le cyclone continue de souffler sur La Réunion :

Gamède fait du sur place


Publié / Actualisé
A 4 heures heures ce lundi 26 février 2007, Gamède se trouvait à 340 km au Nord - Ouest de La Réunion par les points 18.4 Sud et 53.5 Est. Il est quasiment arrêté. Il se déplace en effet à 5 km/h vers l'Ouest. Des fortes rafales de vents, des pluies en bourrasques et une importante houle cyclonique s'abattent sur l'île, notamment dans la région Ouest. Après le pont aval de la rivière Saint-Etienne (Sud) qui s'est effondré au petit jour, c'est le pont métallique de la rivière des Galets qui est maintenant menacé.
A 4 heures heures ce lundi 26 février 2007, Gamède se trouvait à 340 km au Nord - Ouest de La Réunion par les points 18.4 Sud et 53.5 Est. Il est quasiment arrêté. Il se déplace en effet à 5 km/h vers l'Ouest. Des fortes rafales de vents, des pluies en bourrasques et une importante houle cyclonique s'abattent sur l'île, notamment dans la région Ouest. Après le pont aval de la rivière Saint-Etienne (Sud) qui s'est effondré au petit jour, c'est le pont métallique de la rivière des Galets qui est maintenant menacé.
L'alerte rouge devrait être levée à partir de 6 heures lundi matin, mais tous les établissements scolaires, les centres de formation et les universités resteront fermés. Météo France qui prévoit de fortes pluies sur la plupart des régions ce lundi, appelle à la plus grande prudence. "La trajectoire future de Gamède est incertain" notent les météorologues. En effet, le déplacement en direction du Nord - Ouest - ce qui éloignait le phénomène de l'île -, s'est interrompu en fin de journée et le centre de Gamède est demeuré quasi stationnaire depuis. "Ce sur place préfigure selon toute vraisemblance un nouveau changement de trajectoire à venir. Les éléments de prévision disponibles laissent à penser que Gamède amorcera ensuite un déplacement en direction du Sud ou du Sud - Ouest" estime Météo France. "La manière dont le redémarrage du météore va intervenir sera évidemment critique pour la suite, car, selon la trajectoire définitive, La Réunion pourrait à nouveau être concernée un peu plus directement par le phénomène" relèvent encore les météorologues.

Réseau routier fortement perturbé

C'est aussi en raison des importantes perturbations sur le réseau routier que la préfecture a décidé la fermeture des établissements d'enseignement. La route du littoral est totalement fermée à la circulation depuis vendredi soir et le restera au moins jusqu'à mardi. Le pont au-dessus de la rivière Saint-Etienne dans le sens Saint-Louis - Saint-Pierre s'est effondré vers 6 heures 30 dimanche matin. Le second pont dans le sens Saint-Pierre - Saint-Louis a également été déstabilisé. Le radier du Ouaki ayant été emporté, toute circulation entre Saint-Louis et Saint-Pierre - dans les deux sens de circulation - , est impossible. Les prochains jours devraient donc être extrêmement difficile en termes de circulation
La rupture d'un barrage naturel combinée à la crue de la rivière générée par le cyclone serait à l'origine de la catastrophe
L'effondrement du pont a attiré de nombreux badauds qui n'ont pas hésité à braver l'alerte rouge pour aller assister au spectacle.

Menace sur la rivière des Galets

Plus tard dans la matinée, l'inquiétude est venue du pont métallique de la rivière des Galets. Déjà ébranlé par les fortes pluies d'une précédente dépression, il subit les assauts d'une eau déchaînée. Des flots boueux charges de roches cognent sans répit contre les piles du pont. Par mesure de sécurité les deux ouvrages enjambant la rivière resteront fermés à la circulation ce lundi.
Par ailleurs, 100 000 personnes sont actuellement privées d'électricité. Elles sont également 100 000 à ne plus être alimentées en eau potable. Les réseaux de téléphonie fixe et mobile sont fortement perturbés. Tous les centres d'hébergement de l'île restent ouverts, plus de 200 personnes y ont déjà trouvé refuge.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !