Escale au Port :

La Jeanne d'Arc arrive


Publié / Actualisé
Le porte-hélicoptères Jeanne d'Arc fait escale au Port du lundi 12 au samedi 17 mars 2007. Il ouvrira ses portes aux Réunionnais deux après-midi et permettra aux passionnés de découvrir deux "Alouette III" de l'escadrille 22s et deux "Gazelle".
Le porte-hélicoptères Jeanne d'Arc fait escale au Port du lundi 12 au samedi 17 mars 2007. Il ouvrira ses portes aux Réunionnais deux après-midi et permettra aux passionnés de découvrir deux "Alouette III" de l'escadrille 22s et deux "Gazelle".
Navire de prestige, voué aux visites de hautes personnalités et de la population lors des escales, la " Jeanne d'Arc " s'installe au Port du 12 au 17 mars 2007. Ce porte-hélicoptères participe activement au rayonnement de la France et au soutien de sa politique étrangère et commerciale. En début de semaine, ses marins ont rendu visite à Maud Fonetnoy et l'on accompagnée sur quelques milles pour "s'assurer qu'elle ne court plus aucun danger". Lors de son arrêt à la Réunion, deux après-midi seront consacrés à l'ouverture du navire au public.

Les passionnés pourront alors la découvrir et rencontrer les marins en formation. Car chaque année, le groupe école d'application des officiers de marine (GEAOM) effectue une mission de plusieurs mois pour assurer la formation des élèves. En 2007, la 42ème mission de la " Jeanne d'Arc " mène le GEAOM dans l'Océan Indien et en Asie du sud-est pour revenir à Brest au mois de mai. La promotion 2006-2007 est composée de 130 élèves dont 21 officiers élèves étrangers provenant de 16 pays.

Bâtiment de combat

L'École doit finaliser la formation des futurs officiers de la Marine, qu'ils soient issus de l'école navale ou de l'école du commissariat de la marine, d'affermir leur aptitude au commandement. Elle doit aussi développer leur compréhension du monde en les plaçant dans un contexte international au cours d'une mission de longue durée.
Si la mission principale de la " Jeanne d'Arc " est la formation des officiers élèves, elle demeure avant tout un bâtiment de combat de la Force Action Navale amené à participer aux missions opérationnelles assignées à la Marine Nationale. Le GEAOM est donc paré à intervenir sous faible délai dans l'ensemble des zones parcourues. La " Jeanne d'Arc ", qui a des capacités d'emport d'une dizaine d'hélicoptères lourds et légers, a embarqué pour sa mission actuelle deux Alouette III de l'escadrille 22s ainsi que deux Gazelle. Des équipements militaires qui fascinent petits et grands et lors de sa dernière visite dans l'île, la Jeanne d'Arc avait accueilli plusieurs milliers de visiteurs
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !