Piton de la Fournaise :

Bientôt une éruption ?


Publié / Actualisé
La Réunion est en vigilance volcanique depuis le 26 mars 2007. Déclenchée par la préfecture, cette mesure signifie que tous les signaux sont au vert pour une irruption imminente. Pour l'instant, le volcan est secoué par de nombreux séismes (photo archives)
La Réunion est en vigilance volcanique depuis le 26 mars 2007. Déclenchée par la préfecture, cette mesure signifie que tous les signaux sont au vert pour une irruption imminente. Pour l'instant, le volcan est secoué par de nombreux séismes (photo archives)
Le Piton de la Fournaise va-t-il bientôt nous offrir un nouveau spectacle ? Depuis le 26 mars, la préfecture a décidé de placer l'île en vigilance volcanique en raison de l'activité sismique de plus en plus importante enregistrée sous le volcan. Elle augmente depuis mi-mars et se situe aujourd'hui à plus de 120 séismes par jour. Une irruption est donc à envisager "à court terme".
L'observatoire du volcan a même noté un gonflement du sommet augurant l'imminence d'une activité plus intense. Malgré tout, aucune mesure particulière n'est prise pour le moment et l'enclos reste ouvert mais il est simplement demandé aux randonneurs d'être plus attentifs que d'habitude. La "vigilance volcanique" vise avant tout à préparer les services de l'État sollicités en cas d'éruption, comme la gendarmerie, l'ONF, la DDE ou encore les services de secours. Mais contrairement à la vigilance cyclonique, le passage en vigilance volcanique est plutôt une bonne nouvelle pour les Réunionnais qui se déplacent nombreux à chaque soubresaut du Piton de la Fournaise.

Quatre mois d'éruption

D'autant plus que chacun a en mémoire l'avant dernière éruption qui avait duré plus de quatre mois. Du 30 août 2006 au 1er janvier 2007, elle avait ravi les yeux des Réunionnais venus nombreux voir ses frasques.
L'éruption s'était mise en place discrètement pour s'installer dans la durée. Au sommet, le magma a jailli dans le cratère Dolomieu et un nouveau cratère
s'est formé. Il est baptisé La Wouandzani (la Fraternité, en Comorien) et les spécialistes admirent la formation de ce cratère massif et parfaitement formé.
Mi-septembre, le belvédère proche du cratère est fermé au public à cause de la crainte d'un affaissement brutal. Le cratère fini par être presque totalement envahi par la lave et le 9 octobre, les premiers flocons tombent. Le chaud et le froid se mêlent, le spectacle de la nature est sublime mais fermé au public. Un autre cratère, baptisé " Moinama " (le frère) se forme mais s'effondre deux semaines plus tard pour se reconstruire partiellement.
Trois autres naîtront ensuite mais seront recouverts par le lac de lave qui a envahi le Dolomieu. En quatre mois d'éruption, son plancher est recouvert par une couche de 10 à 30 mètres de lave. Les frasques du volcan auront provoqué des visions d'une incroyable beauté.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !