Aventure :

"La Boudeuse" ambassadrice de La Réunion à Monaco


Publié / Actualisé
Le trois mâts "La Boudeuse" est arrivé à Monaco ce mardi 3 juillet 2007. Navire de l'aventure par excellence, le navire entame un tour de France après avoir passé 3 ans à "la rencontre des peuples de l'eau". 6 Réunionnais ont été de l'équipée. À l'initiative du conseil régional et du comité du tourisme de La Réunion ils sont désormais les ambassadeurs de La Réunion. Ils sont en effet chargés de promouvoir l'histoire et la culture de l'île au fil des différentes escales de "La Boudeuse"
Le trois mâts "La Boudeuse" est arrivé à Monaco ce mardi 3 juillet 2007. Navire de l'aventure par excellence, le navire entame un tour de France après avoir passé 3 ans à "la rencontre des peuples de l'eau". 6 Réunionnais ont été de l'équipée. À l'initiative du conseil régional et du comité du tourisme de La Réunion ils sont désormais les ambassadeurs de La Réunion. Ils sont en effet chargés de promouvoir l'histoire et la culture de l'île au fil des différentes escales de "La Boudeuse"
Il était un peu plus de 11 heures lorsque le trois-mâts a accosté au quai Albert 1er. Entre yachts de luxe et bateaux de croisières. La foule n'est pas au rendez-vous de l'aventure, mais l'ambiance est chaleureuse. Le son du roulèr et du kayamb couvre les ordres d'accostage lancés par le capitaine Patrice Fransechi. Sur le quai 5 jeunes marins sont concentrés. Ils suivent les indications du capitaine à la lettre. Ils parlent créole. Laury Dijpoux, Laurent Lefranc, Alexis Laurent, Mickaël Turpin et Mathieu Murcy sont des membres d'équipage à part entière. Ils ont rejoint le navire au Cap Vert en mai dernier. Ils resteront à son bord jusqu'en août prochain. Ils sont partis eux aussi à "la rencontre des peuples de l'eau".

À la rencontre des peuples de l'eau

Une aventure humaine peaufinée par Patrice Franseschi. L'idée était de partir à la découverte ou à la redécouverte des cultures et des civilisations vivant au bord des océans, des mers et des fleuves. Pour écrire et filmer le vécu de ces peuples et aussi pour dire leurs similitudes de cultures.
Que La Réunion soit partie prenante de l'aventure n'est pas un hasard. L'île fait partie des "peuples de l'eau". L'histoire de son peuplement et de sa culture ne pouvaient de retenir l'attention des aventuriers de "La Boudeuse". Le trois-mâts a d'ailleurs fait escale à La Réunion du 1er décembre au 17 janvier. C'est à ce moment que se met en place l'opération visant à embarquer de jeunes "ambassadeurs" réunionnais pour promouvoir l'île. 150 candidats postuleront pour le poste. 5 ont finalement été retenus. Tous sont partant pour une nouvelle aventure. Au même titre que Gilda, l'aide-soignante réunionnaise devenue cuisinière de "La Boudeuse".

La Réunion fortement impliquée

Le comité du tourisme de La Réunion CTR s'est fortement impliqué dans l'opération. Une enveloppe de 130 000 euros - abondée de 30 000 euros par la Région -, a été consacrée à l'opération. "Les études démontrent que notre est peu visible lors des campagnes traditionnelles de publicité. En effet, une enquête visant à déterminer comment les touristes ont choisi de venir dans l'île montre que 15% d'entre eux ont pris leur décision après avoir vu une pub. Les autres, la grande majorité, se sont décidés grâce au bouche à oreille ou à la suite d'opérations de promotion greffées sur des événements" explique Jocelyne Lauret, présidente du CTR.

La promotion par l'événement

Elle cite par exemple en référence, la campagne de promotion organisée autour du tour du monde à la voile et à contre-courants réussi par Maud Fontenoy, ou encore les journées réunionnaises organisées en fin d'année dernière sur la place de l'Hôtel de Ville de Paris.
Cette fois c'est "La Boudeuse" qui sera le support de promotion. À chacune des escales du voilier au cours de son tour de France, les jeunes ambassadeurs seront là pour présenter leur île. Ils seront soutenus par des partenaires de l'opération qui donneront aux visiteurs du trois-mâts un avant goût de la gastronomie, de l'artisanat et de la culture de La Réunion.

La Réunion à Saint-Germain

Une action de charme à laquelle succèdera une opération de bien plus grande envergure. "Du 13 au 22 juillet, l'île sera l'invitée d'honneur de la mairie du 6ème arrondissement de Paris" annonce Jocelyne Lauret. Baptisée "La Réunion à Saint-Germain" le projet prévoit l'installation tout au long du boulevard Saint-Germain de 23 chalets et d'une dizaine de stands présentant tous les atouts de l'île. De sa cuisine à ses grands projets en passant par sa musique, son artisanat, son économie etc. "C'est la plus grande opération que le CTR ait jamais organisé à ce jour" souligne la présidente du comité du tourisme. 230 000 euros seront investis pour l'occasion.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !