Signature de la convention Cap emploi :

Du travail pour les personnes handicapées


Publié / Actualisé
Le préfet de La Réunion, Pierre-Henry Maccioni, les représentants de la FIPHFP, de l'Agefiph et de l'ARVISE (Association Réunionnaise pour la Valorisation des Initiatives Socio-Economiques) Cap emploi ont signé ce mardi 9 juin 2009 la "convention Cap emploi 2009-2011" pour l'insertion des personnes handicapées. Cette convention définit le périmètre, le contenu, les modalités de mise en ?uvre et le financement de l'activité des Cap emploi, organismes de placement spécialisés.
Le préfet de La Réunion, Pierre-Henry Maccioni, les représentants de la FIPHFP, de l'Agefiph et de l'ARVISE (Association Réunionnaise pour la Valorisation des Initiatives Socio-Economiques) Cap emploi ont signé ce mardi 9 juin 2009 la "convention Cap emploi 2009-2011" pour l'insertion des personnes handicapées. Cette convention définit le périmètre, le contenu, les modalités de mise en ?uvre et le financement de l'activité des Cap emploi, organismes de placement spécialisés.
C'est une première à La Réunion et le préfet de La Réunion en est satisfait. Cette convention devrait en effet permettre une meilleure insertion des personnes handicapées dans les entreprises réunionnaises grâce au Cap emploi. Cet établissement remplit cette mission depuis 1996. "Il y a 13 ans, nous avions réussi à placer 73 personnes au sein d'entreprises, en 2008, nous en étions à 359", souligne Jean-Pierre Rivière, président de l'ARVISE Cap emploi. "L'objectif est d'atteindre progressivement 460 placements annuels à la fin 2011", ajoute t-il.

Et pour atteindre cet objectif, il mise sur cette convention 2009-2011. Une convention qui privilégie deux volets principaux : la formation ainsi que l'emploi des handicapés. D'abord la formation qui est un volet important pour la structure. En effet, les personnes handicapées ont un niveau de formation plus faible que les personnes valides. Elles sont souvent obligées de se reconvertir suite à l'apparition d'un handicap qui a entraîné la perte d'un emploi qui n'était plus adapté à ces personnes. La formation doit donc leur permettre de s'adapter à un nouveau mode de travail mais également à se mettre à niveau lorsqu'ils ont déjà un emploi. Par exemple, en 2008, 450 personnes ont été orientées vers de formations.

Concernant l'emploi des handicapés, la loi du 10 juillet 1987 fixe à toute entreprise du secteur privé employant au moins 20 salariés depuis plus de trois ans une obligation d'emploi de personnes handicapées correspondant à 6% de son effectif total. Concernant le secteur public, c'est la loi du 11 février 2005 qui impose cet objectif. Or, toutes les entreprises ne jouent pas encore le jeu. En 2007, sur les 614 entreprises assujetties à cette loi, 235 ont préféré verser une contribution à l'agefiph.

Les missions attribuées à Cap emploi par cette convention devraient donc concourir à l'accès à l'emploi durable en milieu ordinaire de travail des personnes handicapées. Ces missions sont les suivantes : l'information, le conseil et l'accompagnement des personnes handicapées en vue d'une insertion professionnelle durable. L'information et la mobilisation des employeurs privés et publics sur l'emploi des personnes handicapées. Le conseil et l'appui aux employeurs dans le cadre de projets de recrutement de personnes handicapées. L'information des salariés et agents handicapés et des employeurs sur les opérateurs et les aides mobilisables en matière de maintien dans l'emploi. Enfin, le suivi du salarié ou de l'agent dans l'emploi.

Pour y parvenir, le Cap emploi travaillera en étroite collaboration avec le Pôle emploi, pour la recherche d'emploi, mais également l'agefiph et la FIPHFP qui interviennent pour favoriser le recrutement de personnes handicapées à travers des conseils et des aides financières. Ainsi, sur la période 2006-2007, la FIPHFP a attribué 24 millions d'euros d'aides et 138 millions d'euros en 2008.

Pour rappel, selon les derniers chiffres de mars 2009, il y avait 2 096 personnes handicapées à La Réunion inscrites à Pôle emploi, dont 1 650 accompagnées par la mission Cap emploi.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !