Enquête Sagis :

Saint-Denis veut plus d'animations


Publié / Actualisé
Éternel difficulté de la ville de Saint-Denis, le manque d'animation est une nouvelle fois montré du doigt par les Dionysiens. En effet, dans une enquête d'opinion menée par la société Sagis et publiée par la municipalité ce vendredi 26 juin 2009, l'animation à Saint-Denis fait partie des principales attentes des habitants (39%) devant la propreté (34%) et les problèmes de parkings et de circulation (25%). Gilbert Annette, maire de la ville, a assuré "prendre en compte" ces doléances. Il a d'ailleurs annoncé que plusieurs projets "sont déjà sur les rails" pour développer l'animation.
Éternel difficulté de la ville de Saint-Denis, le manque d'animation est une nouvelle fois montré du doigt par les Dionysiens. En effet, dans une enquête d'opinion menée par la société Sagis et publiée par la municipalité ce vendredi 26 juin 2009, l'animation à Saint-Denis fait partie des principales attentes des habitants (39%) devant la propreté (34%) et les problèmes de parkings et de circulation (25%). Gilbert Annette, maire de la ville, a assuré "prendre en compte" ces doléances. Il a d'ailleurs annoncé que plusieurs projets "sont déjà sur les rails" pour développer l'animation.
Un des objectifs du maire est de dynamiser la vie nocturne de Saint-Denis, ce qui a déjà commencé avec notamment le marché de nuit qui se déroule sur le barachois chaque 1er samedi du mois. C'est cette opération qui recueille le plus d'adhésion dans l'enquête publiée par la municipalité. 76% des 1030 Dionysiens interrogés se sont en effet dit "favorables" à cette action contre 11% d'opinion défavorable.

Outre ce projet, d'autres devraient voir le jour "à terme". Même si aucune date n'est encore annoncée, Gilbert Annette affirme que "les choses avancent". Il évoque l'aménagement de la rue de Paris ainsi que du Jardin de l'Etat ou encore l'installation de restaurants, d'établissements nocturnes et d'hôtels.

Mais pour le premier magistrat de la ville, la dynamisation de la ville passe par l'aménagement. L'aménagement de l'espace Océan d'une part dont l'abandon du projet Pôle Océan a suscité, selon cette enquête, le mécontentement de 2% des personnes interrogées. Pour l'instant transformé en parking, la municipalité prévoit d'y installer une "Cité des Arts" dont le caractère communautaire a été acté par la Cinor ce jeudi 25 juin.

L'autre priorité est la construction de logements sociaux. Lors de la campagne pour les élections, Gilbert Annette s'était engagé pour la construction de 500 logements sociaux par an. Il a indiqué que ce chiffre était "toujours à l'ordre du jour" et qu'il espérait même " dépasser et objectif". Enfin, l'aménagement concerne aussi la circulation routière avec le projet de Boulevard Nord remis à l'ordre du jour par Gilbert Annette et qui est, selon lui, "la priorité principale pour reconquérir le front de mer". En effet, le maire de Saint-Denis a souligné que l'aménagement de la côte ne pourrait se faire qu'après la mise en place de cet axe routier.

Par ailleurs, l'échantillon de l'enquête a également été interrogé sur l'action de la nouvelle équipe municipale depuis sa mise en place en 2008. Les résultats montrent que 64% de ces personnes estiment que la ville est "plutôt bien gérée", 56% s'estiment "plutôt satisfaites" du travail réalisé par le maire (contre 37% d'insatisfaits). Enfin, selon cette enquête, si ces personnes devaient voter une nouvelle fois au second tour des municipales dans la même configuration qu'en 2008, elles seraient 63% à voter pour la liste de Gilbert Annette contre 37% pour la liste de René-Paul Victoria.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !