Campagne sucrière :

La coupe et le blocage


Publié / Actualisé
La campagne sucrière commence ce mercredi matin 1er juillet 2009 pour le bassin cannier Nord-Est. Mais à peine commencé le lancement de la coupe est déjà perturbé. Depuis 5 heures 30 ce mercredi, à bord de leur tracteurs et de leurs voitures des planteurs de la FDSEA (syndicat agricole minoritaire dans la profession) bloquent l'entrée de la plateforme de l'usine de Bois Rouge (Saint-André). Ils empêchent la livraison des cannes pour protester contre le prix de vente jugé trop cher des engrais et le montant d'achat jugé trop bas de la bagasse.
La campagne sucrière commence ce mercredi matin 1er juillet 2009 pour le bassin cannier Nord-Est. Mais à peine commencé le lancement de la coupe est déjà perturbé. Depuis 5 heures 30 ce mercredi, à bord de leur tracteurs et de leurs voitures des planteurs de la FDSEA (syndicat agricole minoritaire dans la profession) bloquent l'entrée de la plateforme de l'usine de Bois Rouge (Saint-André). Ils empêchent la livraison des cannes pour protester contre le prix de vente jugé trop cher des engrais et le montant d'achat jugé trop bas de la bagasse.
Les grévistes réclament la tenue dès ce mercredi de la commission paritaire de la canne et du sucre qui doit avoir lieu prochainement. En cas de refus, ils annoncent qu'ils continueront à bloquer l'usine jusqu'à jeudi au moins.

À noter que la campagne sucrière commencera dans une quinzaine de joursdans le Sud de l'île. En 2008 l'usine de Bois Rouge avaient broyé 840 000 tonnes de cannes et celle du Gol environ 940 000 tonnes.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !