Agriculture - Visite de François Fillon :

13 euros la tonne de bagasse


Publié / Actualisé
La tonne de bagasse, un sous-produit de la canne, sera rémunérée à hatueur de 13 euros dès cette campagne sucrière, a annoncé ce vendredi 10 juillet 2009 le Premier ministre François Fillon. En visite sur une exploitation cannière de Bras Panon, le chef du gouvernement a souhaité que "dans le cadre des discussions inter-professionnelles, au moins 10 euros sur ces 13 soient réservés aux planteurs de canne". Les 3 euros restants serait alloués aux usiniers.
La tonne de bagasse, un sous-produit de la canne, sera rémunérée à hatueur de 13 euros dès cette campagne sucrière, a annoncé ce vendredi 10 juillet 2009 le Premier ministre François Fillon. En visite sur une exploitation cannière de Bras Panon, le chef du gouvernement a souhaité que "dans le cadre des discussions inter-professionnelles, au moins 10 euros sur ces 13 soient réservés aux planteurs de canne". Les 3 euros restants serait alloués aux usiniers.
Les planteurs présents lors de l'annonce du Premier ministre se sont dits satisfaits. "Nous attendions cette revalorisation depuis des années. La bagasse est un sous-produit dont se servent les usiniers pour leurs usines thermiques. Il était temps que nous profitions des revenus générés par cette bagasse" commente un producteur de cannes.

Résidu de canne à sucre après qu'elle ait été broyée, la bagasse alimente en effet les centrales thermiques de Bois Rouge et du Gol. Elle représente 12 % de la production électrique de l'île. Jusqu'à présent la bagasse est payée 1,85 euro la tonne.

En fin d'après-midi le Premier ministre a inauguré le centre de recherche et de veille sur les maladies émergentes dans l'océan Indien.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !