Le Tampon (Actualisé à 16 heures 10) :

Centre des impôts : 2 blessés dans une fusillade


Publié / Actualisé
Une fusillade a eu lieu ce mardi 3 mai 2011 vers 8h30 au centre des finances publiques du Tampon. Un homme a fait feu à 6 reprises. "Deux agents ont été touchés. L'un des fonctionnaires a été sérieusement blessé, sans que son pronostic vital soit engagé, et le second plus légèrement atteint" indique la préfecture dans un communiqué. L'auteur des coups de feu, qui avait pris la fuite immédiatement après les faits, a été appréhendé par la gendarmerie nationale vers 9h30. Les deux blessés ont été hospitalisés à Saint-Pierre. C'est la première fois qu'une agression de ce type a lieu à La Réunion.
Une fusillade a eu lieu ce mardi 3 mai 2011 vers 8h30 au centre des finances publiques du Tampon. Un homme a fait feu à 6 reprises. "Deux agents ont été touchés. L'un des fonctionnaires a été sérieusement blessé, sans que son pronostic vital soit engagé, et le second plus légèrement atteint" indique la préfecture dans un communiqué. L'auteur des coups de feu, qui avait pris la fuite immédiatement après les faits, a été appréhendé par la gendarmerie nationale vers 9h30. Les deux blessés ont été hospitalisés à Saint-Pierre. C'est la première fois qu'une agression de ce type a lieu à La Réunion.
Sur les six balles tirées par l'agresseur, trois ont touché les deux victimes et trois se sont logées dans un mur. Lorsqu'il a été arrêté, l'agresseur était en possession d'un revolver et d'une arme de calibre 12.

Le préfet Michel Lalande, le sous-préfet de Saint-Pierre, Jean-Luc Lhemanne, le procureur de la République de Saint-Pierre, le directeur régional des finances publiques et le maire du Tampon se sont rendus sur les lieux de l'agression. Ils ont ensuite rencontré la famille de l'un des fonctionnaires blessés, indique la préfecture.

Dans un communiqué publié en milieu de journée, la CGTR Finances note qu'elle "dénonce depuis longtemps les conditions de travail et l'absence de sécurité dans les trésoreries de La Réunion".

Le syndicat demande ensuite à la Direction de fermer tous les sites et postes du Trésor ce mardi après midi "en signe de soutien et de solidarité pour nos collègues du Tampon".

Pour le cas où la direction ne répondrait pas favorablement à cette demande, la CGTR-Finances publiques "appelle tous les personnels à faire valoir leur droit de retrait en fermant tous les sites cet après-midi".

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !