Campagne présidentielle :

François Bayrou au Chaudron et auprès des agriculteurs


Publié / Actualisé
Le candidat du Modem à l'élection présidentielle, François Bayrou, sera dans l'île dimanche 8 et lundi 9 avril 2012. Comme Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon, François Hollande et Nicolas Sarkozy, il vient en campagne dans l'île. Les derniers sondages le créditent actuellement d'environ 10% des intentions de vote. Une baisse tangible due principalement à l'ascension du candidat du Front de Gauche, Jean-Luc Mélenchon.
Le candidat du Modem à l'élection présidentielle, François Bayrou, sera dans l'île dimanche 8 et lundi 9 avril 2012. Comme Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon, François Hollande et Nicolas Sarkozy, il vient en campagne dans l'île. Les derniers sondages le créditent actuellement d'environ 10% des intentions de vote. Une baisse tangible due principalement à l'ascension du candidat du Front de Gauche, Jean-Luc Mélenchon.
Dimanche 8 avril, le candidat visitera le marché du Chaudron, puis déjeunera avec les jeunes du quartier à "leur initiative", indique le programme du candidat. Il visitera ensuite une exploitation agricole et un élevage à Saint-Paul 
en présence du Président de la Chambre d'Agriculture. Il se rendra ensuite au port de Saint Leu puis à Saint-Louis. Il arrivera en début de soirée au théâtre de Champ Fleuri où tiendra une réunion publique et sera accueilli par Nassimah Dindar, Daniel Zaïdani, Président du Conseil général de Mayotte
et Thierry Robert.
 
 



Lundi 9 avril, il visitera la centrale thermique de bois rouge à Saint André. Un repas avec les élus, les parrains et les représentants des chambres consulaires se tiendra à Saint Benoît. Dans l'après-midi, il visitera une opération de logements sociaux SIDR à Saint-Denis puis inaugurera la permanence de campagne dans l'île. Il décollera pour Paris dans la soirée.

   

1 Commentaire(s)

Clavion, Posté
A la veille de l'arrivée de F.Bayrou sur l'ile, on n'entend personne en parler .... cela n'intéresse personne??
Les électeurs et les journalistes préfèrent écouter la surenchère des promesses irréalisables peut-être plus divertissantes que la réalité ...
le réveil sera dur quelques mois après les élections, on pourra toujours manifester, mais les responsables, faudra pas les chercher ailleurs que dans le peuple Français.
Le résultat bientot !