Campagne législative :

Des tags sexistes qui dérangent


Publié / Actualisé
La politique locale déchaine les passions... et les dérapages les plus graveleux. A l'entrée de Saint-Denis, mercredi 23 mai 2012, un panneau avec les affiches de campagne de trois candidats dans la première circonscription a été tagué de manière répugnante. On y voit Pierre Vergès entre Nassimah Dindar et Nadia Ramassamy. Les portraits des deux femmes sont tagués à la bombe rouge, leurs yeux masqués et un sexe d'homme dans la bouche.... Après le Port ou Etang Salé où les noms d'oiseaux ne cessent de fuser, ces tags sexistes et obscènes n'élèvent pas le niveau de cette campagne. Dommage...
La politique locale déchaine les passions... et les dérapages les plus graveleux. A l'entrée de Saint-Denis, mercredi 23 mai 2012, un panneau avec les affiches de campagne de trois candidats dans la première circonscription a été tagué de manière répugnante. On y voit Pierre Vergès entre Nassimah Dindar et Nadia Ramassamy. Les portraits des deux femmes sont tagués à la bombe rouge, leurs yeux masqués et un sexe d'homme dans la bouche.... Après le Port ou Etang Salé où les noms d'oiseaux ne cessent de fuser, ces tags sexistes et obscènes n'élèvent pas le niveau de cette campagne. Dommage...
Dans un communiqué, "ayant pris connaissance d'actes irrespectueux et dégradants sur des affiches électorales à Saint-Denis", Pierre Vergès, candidat à la députation dans la 1ère circonscription, tient "à faire part" de sa "profonde indignation" et "confirme que ce type de méthode sont formellement proscrites dans le cadre d'une campagne que nous avons voulu propre". "Je dénonce ces méthodes avec la plus grande fermeté et j'espère qu'elles ne se reproduiront plus", condamne-t-il.

Pour sa part, Jean-Pierre Marchau, candidat d'Europe Écologie Les Verts Réunion (EELVR), demande aux candidats, "de respecter et faire respecter la réglementation", car dit-il, "la démocratie y gagnera".

Il poursuit, dans un communiqué : "depuis une semaine, les colleurs d'affiches des divers candidats de la 1ère circonscription recouvrent la ville de Saint-Denis d'affiches, de tags et d'autocollants. Certes, l'expression publique des partis politiques est un fondement de la vie démocratique mais il y a un minimum de règles à respecter. Les seuls lieux d'affichage autorisés sont les panneaux officiels et les panneaux d'affichage libre mis en place par la mairie et dûment répertoriés. Il est quand même étonnant de voir que des candidats qui ambitionnent de devenir députés, c'est à dire d'avoir la responsabilité demain de voter les lois, puissent cautionner cette violation caractéristique de la loi que constitue l'affichage sauvage".

Le candidat d'EELVR note ensuite que "nombre de colleurs d'affiches ne respectent ni l'espace public, ni l'espace privé, toute surface vierge est prise d'assaut pour y coller une affiche après avoir évidemment arraché celle du concurrent". "Sans parler des autocollants ou taggages sur le mobilier urbain qui dégradent un peu plus l'environnement dans le chef lieu. On a même vu les panneaux d'affichages officiels recouverts par les affiches d'un seul candidat au détriment de ses concurrents", souligne-t-il.

   

9 Commentaire(s)

Yvanohe, Posté
les affiches de campagne electorales sont une pollution visuelle nettement plus dérangeante que quelques pauvre tag fait par des enfants.
allez donc encadrer vos portrait ailleurs l'heure est a l’économie du papier et internet vous fait déjà assez de pub comme ça

Mi_974, Posté
Mais comment se fait-il qu'il n'y ait que M. Vergès qui ne soit pas tagué ???????????? ???????
Vero, Posté
Quel niveau du débat politique! Pendant ce temps les pauvres restent pauvres ! Vraiment il faut que nassimah regarde bien autour d'elle l'auteur de ces coups bas n'est pas très loin dans son équipe de campagne!
Scandalisé, Posté
C'est un scandale. Les personnes qui ont fait ça n'ont pas de mère, de sœur, de fille ? Ils ne les respectent même pas. Car en faisant cela c'est à toutes les femmes qu'ils s'attaquent. Bravo à PIerre Vergès et à Jean-Pierre Marchau d'avoir rapidement condamné ces pratiques. Quand à Huguette Bello doit sans doute être très occupée par sa campagne puisqu'elle n'a pas réagi...
Antonio, Posté
Ensemble pouvons nous changer enfin les choses? C'est un détaille quelque couleurs sur des affiches.
Je que pense qu'an fessant scandale n'es pas la solution sur ce sujet aussi bénin .Car pendant ce Temp nous ne parlons pas des vrais problème qui nous intéresse tous nous citoyen.
Vous politique, donner nous de réels réponse au question Sur l’avenir de la Réunion ou il manque certes un grand dynamiste et encore plus d’originalités particulière qui nous différencierez des autre îles de l'océan Indien .Moi j'ai de réels proposition pour l'emploie et l’éducation en apportant et en donnant un nouvel élan et de l'amour pour le travail et de l'amour pour son île.Ensemble nous pouvons avancer et préparer l'avenir,travaillons tous ver une même envie d'un île en constante évolution donnons du travail au jeunes a vraiment s'intéresser a leur île et aller au bout de leur projet d'avenir entreprenons un grand ravalement de façade de nos viles es de nos rue triste , gris de nos commerce, de nos routes de nos hôtels et enseignes publique et Privé
Car en harmonie ver le même désire de changement
J H, Posté
on connait les méthodes de certains ceux la meme qui avaient fané des tracts contre leur propre camp devant un haut lieu de prière aux dernières legislatives.... ils sont condamnables!
Femme, Posté
Honteux, scandaleux, ignoble ! Qu'attendent Huguette Bello et l'UFR pour réagir ?
Bonbon Coco, Posté
Outré !
Beatrice, Posté
Tout comme vous je suis outrée et je préfère surtout m'arrêter à ce vocabulaire car se sont des tags qui font rager.Il s'avère que ces personnes sont irrespectueux non seulement envers vous et toute la gente féminine qui visionne en passant devant ces affiches.Ont ils été élevé éduqué par une mère ces gens là?Nous souhaitons que ces législatives se fassent en toute tranquillité et surtout en toute démocratie!!!!
Quant aux personnes responsables de ces horreurs comment peuvent ils se regarder dans une glace et surtout affronter le regard des femmes qui les entoure et à qui ils doivent le respect.