Évasion de Juliano Verbard de la prison de Domenjod (actualisé à 14h00) :

18 ans de prison requis contre Juliano Verbard


Publié / Actualisé
La seconde semaine de procès de l'évasion de Juliano Verbard de la prison de Domenjod s'est ouvert hier mardi 29 mai 2012. Ce mercredi 30 mai, l'avocate générale, Danielle Braud a requis une peine de 18 ans de réclusion criminelle contre Juliano Verbard, avec une peine de sûreté de 2/3 ainsi que pour son amant, Fabrice Michel et le père de ce dernier, Alexin Michel. Ces peines sont cumulables avec celles de l'enlèvement du petit Alexandre. Pour rappel, Juliano Verbard et treize autres membres de la secte "C?ur douloureux et immaculé de Marie" sont jugés pour évasion, séquestration et détournement d'aéronef.
La seconde semaine de procès de l'évasion de Juliano Verbard de la prison de Domenjod s'est ouvert hier mardi 29 mai 2012. Ce mercredi 30 mai, l'avocate générale, Danielle Braud a requis une peine de 18 ans de réclusion criminelle contre Juliano Verbard, avec une peine de sûreté de 2/3 ainsi que pour son amant, Fabrice Michel et le père de ce dernier, Alexin Michel. Ces peines sont cumulables avec celles de l'enlèvement du petit Alexandre. Pour rappel, Juliano Verbard et treize autres membres de la secte "C?ur douloureux et immaculé de Marie" sont jugés pour évasion, séquestration et détournement d'aéronef.
Après plus de trois heures, les réquisitions sont tombées en début d'après-midi ce mercredi 30 mai 2012. Les trois évadés Juliano Verbard, Fabrice et Alexin Michel, ainsi que les membres du commando, Pierre-Rodolphe Cadet et Jean-René Gens, encourent 18 ans de réclusion criminelle avec une peine de sûreté de 2/3.

15 ans de prison, avec une peine de sûreté de moitié, ont été requis contre l'autre membre du commando, Guillaume Maillot, qui comparait libre, 14 ans de prison pour Graziella Daleton et Lucie Michel. Anissa Gens encourt 6 ans d'emprisonnement tandis que Yolaine Cadet encourt 4 ans d'emprisonnement. 3 ans ont été requis contre Marie-Louise Hoareau, Sonia Flore et Samuel Cadet. Enfin, Christiane Mainguet encourt 8 mois d'emprisonnement.

Dans l'après-midi, suite aux réquisitions, place à la prise de parole de la défense. Me Normand, avocat de la défense, a, pour sa part insisté sur le repenti des accusés.

Pour rappel, ce matin, Me Alain Antoine, avocat de la partie civile, a dressé le passé et un portrait héroïque du pilote de l'hélicoptère Yann Morvan. Il a également plaidé pour une peine exemplaire à l'encontre des accusés et affirmé que ces derniers avaient l'intention de se crasher sur Saint-Denis.

Pour sa part, lors de son réquisitoire, l'avocate générale Danielle Braud a dénoncé des méthodes de voyous. Elle s'est également inquiétée et ne croit pas à la disparition de la secte.

Le délibéré est attendu ce vendredi 1er juin 2012.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !