ARS - Présentation du projet régional de santé Réunion-Mayotte :

Mieux soigner pour vivre plus longtemps


Publié / Actualisé
L'agence régionale de santé de l'Océan Indien (ARS-OI) a présenté, ce mercredi 4 juillet 2012, le projet régional de santé (PRS) de Réunion-Mayotte sur la période 2012-2016. Un projet, arrêté et adopté le 29 juin 2012, qui guide pour les cinq prochaines années les actions à venir. L'objectif pour l'ARS-OI : "permettre l'amélioration de l'espérance de vie en bonne santé, promouvoir l'égalité devant la santé et développer un système de santé de qualité, efficient et accessible".
L'agence régionale de santé de l'Océan Indien (ARS-OI) a présenté, ce mercredi 4 juillet 2012, le projet régional de santé (PRS) de Réunion-Mayotte sur la période 2012-2016. Un projet, arrêté et adopté le 29 juin 2012, qui guide pour les cinq prochaines années les actions à venir. L'objectif pour l'ARS-OI : "permettre l'amélioration de l'espérance de vie en bonne santé, promouvoir l'égalité devant la santé et développer un système de santé de qualité, efficient et accessible".
"Mieux prévenir, mieux soigner et mieux accompagner les parcours de vie". Telle est l'ambition du projet régionale de santé Réunion-Mayotte présenté ce mercredi. "Ce PRS engage l'ARS pour 2012-2016 mais aussi l'ensemble des établissements de soins, les professionnels du secteur de la santé et du médico-social", explique Chantal de Singly, directrice générale de l'ARS-OI. Il s'agit pour la structure permettre l'amélioration de l'espérance de vie en bonne santé, promouvoir l'égalité devant la santé et développer un système de santé de qualité, efficient et accessible.

Ainsi, concrètement, ce PRS comprend un plan stratégique de santé, fixant les grandes orientations et priorités de santé pour l'île et Mayotte, et des schémas d'organisation autour de la prévention, les soins, la prise en charge médico-sociale. Des programmes d'actions, portant, entre autres, sur l'accès à la prévention et aux soins des personnes les plus démunies de La Réunion et de Mayotte, sur une coopération régionale dans la zone sud-ouest de l'Océan Indien ou encore sur les systèmes d'information et de télémédecine des deux îles y figurent également.

"Ce travail est sans précédent et colossal. Ce que nous faisons aujourd'hui est dans l'intérêt de la population. Les usagers ont leur rôle à jouer", souligne Serge Camatchy, président de la conférence de santé et de l'autonomie de La Réunion. "Ce projet est nourri essentiellement autour du décloisonnement des patients et usagers, d'une volonté de coordination des pouvoirs publics en matière de santé, et de l'identification de la place des usagers et des territoires", indique, pour sa part, Suzanne Cosials, directrice de la délégation de La Réunion à l'ARS-OI.

À noter que pour les 5 prochaines années, l'ARS-OI se fixe notamment pour objectifs la réalisation du pôle sanitaire Ouest (PSO) à La Réunion, le déploiement du centre hospitalier universitaire et l'amélioration de l'offre en télémédecine ou encore un renforcement de la surveillance sanitaire et la gestion d'alerte.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !