Budget 2013 de la Sécurité sociale :

Les boissons énergisantes dans le collimateur


Publié / Actualisé
Après les sodas et la bière, c'est sur les boissons énergisantes que le marteau fiscal va s'abattre, annonce le site Boursorama. La commission des affaires sociales de l'Assemblée nationale a en effet voté, ce mardi 23 octobre 2012, en faveur d'une taxe sur les boissons énergisantes. Son montant a été fixé à 50 centimes par litre. En cause : le fort taux de caféine et/ou de taurine des "energy drinks". Les marques Red Bull, Burn (Coca-Cola) et Monster seront les principales concernées. La taxe pourrait rapporter quelque 15 millions d'euros dans les caisses de la sécurité sociale. Elle vise les boissons contenant des ingrédients comme la taurine, la caféine et le ginseng.
Après les sodas et la bière, c'est sur les boissons énergisantes que le marteau fiscal va s'abattre, annonce le site Boursorama. La commission des affaires sociales de l'Assemblée nationale a en effet voté, ce mardi 23 octobre 2012, en faveur d'une taxe sur les boissons énergisantes. Son montant a été fixé à 50 centimes par litre. En cause : le fort taux de caféine et/ou de taurine des "energy drinks". Les marques Red Bull, Burn (Coca-Cola) et Monster seront les principales concernées. La taxe pourrait rapporter quelque 15 millions d'euros dans les caisses de la sécurité sociale. Elle vise les boissons contenant des ingrédients comme la taurine, la caféine et le ginseng.

Avant son vote au Parlement, le principe de la taxe sur les boissons énergisantes avait reçu l’aval de la ministre de la Santé, Marisol Touraine. "Ces boissons contiennent de puissants excitants, dont l’impact sur la santé fait actuellement l’objet d’une évaluation par l’agence nationale de sécurité sanitaire à ma demande", avait-elle indiqué. "Surtout, elles sont consommées par des jeunes, qui les mélangent à des alcools forts comme la vodka", a précisé la ministre de la Santé.

A noter que depuis 2008, l'Institut de veille sanitaire et l'agence de sécurité sanitaire (Anses), qui surveillent ces breuvages, ont signalé 30 accidents cardiaques (dont 2 mortels), crises d'épilepsie ou psychiatriques liés à la consommation des boissons énergisantes, souvent mélangées à de l'alcool.

Actuellement, les boissons énergisantes sont également dans le collimateur des autorités américaines, après la publication d'un rapport de la FDA (agence américaine des aliments et des médicaments) recensant cinq décès et une crise cardiaque qui pourraient être liés à la consommation d'un des produits du groupe Monster Beverage. Outre les cinq morts depuis 2009, la FDA rapporte de nombreux autres incidents, remontant jusqu’à 2004, qui pourraient être liés à la boisson énergisante : crise cardiaque, douleurs abdominales, vomissements et autres troubles de la fréquence cardiaque. Cependant, le quotidien évoque un manque de clarté concernant le contexte de ces maux. La FDA n’indique en effet pas si d’autres facteurs sont intervenus telle qu’une consommation d’alcool ou de drogue.

 

   

1 Commentaire(s)

Mensonges974, Posté
Ils sont très fort et très intelligent... sur le fait d'associer ces boissons poisons, avec des images cool, des graphismes et des couleurs chatoyantes bien à la mode... et ça fonctionne très bien! Je préfère encore la boisson original rouge et blanche, tout en sachant que ce n'est pas mieux...