Économie d'énergie :

Commerce et bureaux : la nuit, on éteint


Publié / Actualisé
L'éclairage de nuit des commerces et des bureaux sera bientôt interdit. C'est ce qu'a déclaré, ce jeudi 29 novembre 2012, la ministre de l'Écologie Delphine Batho lors de l'ouverture du débat sur la transition énergétique. Un décret en ce sens devrait être publié dans les prochaines semaines. L'objectif de cette interdiction : faire des économies d'énergie.
L'éclairage de nuit des commerces et des bureaux sera bientôt interdit. C'est ce qu'a déclaré, ce jeudi 29 novembre 2012, la ministre de l'Écologie Delphine Batho lors de l'ouverture du débat sur la transition énergétique. Un décret en ce sens devrait être publié dans les prochaines semaines. L'objectif de cette interdiction : faire des économies d'énergie.

L’annonce du décret interdisant l'éclairage des commerces et bureaux la nuit a été faite ce jeudi 29 novembre 2012, jour de l’ouverture du débat sur la transition énergétique. Interrogée par BFMTV/RMC, Delphine Batho a déclaré qu'un "projet de décret était actuellement soumis à la concertation du public pour permettre l'extinction des éclairages, notamment des vitrines la nuit, pour faire des économies d'énergie".

La ministre de l’écologie a ensuite confirmé que le gouvernement était en train d'étudier les modalités de ce décret, "notamment le fait de savoir s'il s'appliquera également aux bâtiments publics", rapporte l'AFP.

Delphine Batho a également précisé que l'un des grands objectifs de cette mesure est un "changement culturel", c'est-à-dire d’arrêter avec le "toujours consommer plus d'énergie pour en produire plus" et être "dans une logique de sobriété énergétique". "Cette logique de sobriété peut nous faire beaucoup d'économies et en même temps créer des emplois, grâce aux travaux de rénovation thermique par exemple", a-t-elle également indiqué.

Selon la ministre de l’Écologie, cette interdiction s’appliquerait systématiquement, "sauf exception d’utilité publique".

Le décret devrait être publié d’ici la fin de cette année ou au mois janvier.

   

2 Commentaire(s)

Whylliams, Posté
Pourquoi ne pas se servir d'un detecteur de proximité???Je pense certain commercant vont etre contre cette mesure.Et le fait de voir leur commerce eclairer la nuit pour eux c'est un peu rassurant!Donc un detecteur d'approche'1metre) dans les vitrines pourrais palier a la reticence des commercants
Citoyens ravis, Posté
ENFIN ! comme quoi la richesse rend fou, et la pauvreté ramène à la raison ! Espérons que la pollution lumineuse de la nuit finira par disparaître, pour le bonheur de la nature et des riverains.