Lutte contre les myopathies :

Téléthon: les pompiers récoltent des fonds


Publié / Actualisé
C'est parti pour la 26ème édition du Téléthon. Le grand marathon du coeur et de la générosité en faveur de la lutte contre les myopathies est lancé ce vendredi 7 décembre 2012. À 9 heures ce matin, pour leur 16ème participation à cet événement, les pompiers de l'île ont quitté le centre de centre de secours du Port pour entamer leur désormais traditionnel tour de l'île. Tout au long de la journée, ils iront récolter des fonds destinés à la manifestation. À noter que les Réunionnais ont jusqu'à ce samedi 8 décembre pour faire leurs dons soit en téléphonant au 36 37 soit en participant ou en assistant à l'une des très nombreuses manifestations organisées dans toute l'île. Cette année 2012, c'est le chanteur du groupe Ousanousava, Bernard Joron, qui est le parrain du Téléthon au niveau local.
C'est parti pour la 26ème édition du Téléthon. Le grand marathon du coeur et de la générosité en faveur de la lutte contre les myopathies est lancé ce vendredi 7 décembre 2012. À 9 heures ce matin, pour leur 16ème participation à cet événement, les pompiers de l'île ont quitté le centre de centre de secours du Port pour entamer leur désormais traditionnel tour de l'île. Tout au long de la journée, ils iront récolter des fonds destinés à la manifestation. À noter que les Réunionnais ont jusqu'à ce samedi 8 décembre pour faire leurs dons soit en téléphonant au 36 37 soit en participant ou en assistant à l'une des très nombreuses manifestations organisées dans toute l'île. Cette année 2012, c'est le chanteur du groupe Ousanousava, Bernard Joron, qui est le parrain du Téléthon au niveau local.

Ainsi, le coup d'envoi de cette nouvelle édition, a été donné ce vendredi par les pompiers qui ont entamé un tour de l'île à partir de la caserne du Port. Au moyen d’un dévidoir adapté (un accessoire qui sert habituellement à enrouler les tuyaux pendant les interventions sur les incendies divers), ils s’arrêteront dans les centres de secours des communes traversées mais aussi dans les centres commerciaux afin de collecter des fonds.

Par ailleurs, plusieurs manifestations se tiennent cette année dans toute l'île. Dans l’Est, le groupe hospitalier Est Réunion (GHER) met en place diverses animations. À Saint-Denis, le tennis club de Champ-Fleuri se mobilise  de 14 heures à 22 heures de samedi. Au programme : compétition de tennis, activités ludiques pour  les enfants et les adulte mais aussi tombola et scène avec des artistes, chanteurs, danseurs... Mobilisation également du Sainte-Marie Aquatique Club ce samedi à la piscine de Flacourt de 14 heures à 21 heures. Le public est également invité à se relayer pour 12 heures de dragon boat (bateaux dragon) à la base nautique des Masacareignes.

Pour cette 26ème édition, La Réunion a pour parrain le chanteur du groupe Ousanousava, Bernard Joron, qui considère que "participer à une action humanitaire comme le Téléthon devrait être une évidence pour chacun d’entre nous" et qu’"il ne devrait y avoir nul besoin d’expliquer l’importance de cette action". L'artiste souligne que "la myopathie et toutes les autres maladies dégénératives sont un tel fardeau pour les malades, la famille que la moindre aide quelle qu’elle soit et d’où qu’elle provienne ne peut qu’être bienvenue. "Les organismes de recherches, les médecins, les infirmières, tous les membres du corps social qui sont pris corps et âmes dans ce combat ont besoin de soutien. C’est le devoir de chacun de l’apporter avec les moyens dont il dispose, sans faire l’économie de sa chaleur d’esprit", poursuit-il.

À noter que la ville de Saint-Paul a été choisie comme ville ambassadrice de la manifestation à La Réunion.

Pour les promesses de dons, le 3637, numéro unique, reste à disposition de chacun. Ce sont les bénévoles du Lions Club qui se relaieront durant trente heures au centre d'appel situé à Saint-Denis. Un site internet, www. don.telethon.fr, est également disponible.

Tous les fonds récoltés sont reversés à l'association française contre la myopathie, qui organise son traditionnel téléthon depuis 25 ans déjà afin de financer les recherches concernant les maladies génétiques.

Selon une étude réalisée en 2010 par la cabiner Bionest, l'AFM devra disposer de plus de 100 millions d'euros par an, entre 2010 et 2015, pour continuer à soutenir le développement clinique des thérapies innovantes pour les maladies rares. S'ajoutent 60 millions d'euros pour l'accompagnement des malades, soit un total de 160 millions d'euros par an.

 

   

Mots clés :

    Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !