Météo - La forte tempête tropicale à 560 km de La Réunion :

P. Caroff : "Dumile ne sera pas le cyclone du siècle"


Publié / Actualisé
A 13 heures ce mercredi 2 janvier 2013, la forte tempête tropicale Dumile se trouvait à 560 km au nord de La Réunion, par les points 15.8 Sud et 55.5 Est. Dumile a encore accéléré sa course et se déplace toujours en direction du Sud à la vitesse de 20 km/h. Depuis 10 heures, La Réunion est placée en alerte orange. Le système devrait passer à une centaine de kilomètres de nos côtes dans la soirée de jeudi à vendredi. Toutefois, "ce n'est pas le cyclone du siècle", indique Philippe Caroff, chef prévisionniste à Météo France. "Sachant que le phénomène n'est pas très puissant, il ne faut pas s'attendre à des conditions météorologiques catastrophiques, mais à un épisode de temps dégradé comme on n'en a pas connu depuis plusieurs années", souligne-t-il.
A 13 heures ce mercredi 2 janvier 2013, la forte tempête tropicale Dumile se trouvait à 560 km au nord de La Réunion, par les points 15.8 Sud et 55.5 Est. Dumile a encore accéléré sa course et se déplace toujours en direction du Sud à la vitesse de 20 km/h. Depuis 10 heures, La Réunion est placée en alerte orange. Le système devrait passer à une centaine de kilomètres de nos côtes dans la soirée de jeudi à vendredi. Toutefois, "ce n'est pas le cyclone du siècle", indique Philippe Caroff, chef prévisionniste à Météo France. "Sachant que le phénomène n'est pas très puissant, il ne faut pas s'attendre à des conditions météorologiques catastrophiques, mais à un épisode de temps dégradé comme on n'en a pas connu depuis plusieurs années", souligne-t-il.

Selon Philippe Caroff, "Dumile se développe toujours mais très lentement". Le phénomène est ainsi toujours au stade de forte tempête tropicale ce mercredi 2 janvier.  "Le changement de trajectoire envisagé en direction du sud-ouest s’est bien produit la nuit dernière et le système se rapproche maintenant directement de La Réunion", indique le chef prévisionniste. A 13 heures, Dumile se trouvait à 560 km au nord des côtes réunionnaises. Le phénomène continue à se diriger vers La Réunion à une vitesse de 20 km/h. L'alerte orange a été déclenchée à 10 heures ce mercredi.

Selon les prévisionnistes de Météo France, Dumile devrait passer au plus près de La Réunion jeudi soir. "Le timing a été légèrement retardé. On envisageait un passage au plus près demain en milieu de journée, mais le phénomène devrait passer au plus près jeudi soir", explique Philippe Caroff. "Actuellement, le temps est maussade, mais il n’y a pas de conditions excessivement dégradées", dit-il.

"Il y aura moins de pluie durant les prochaines heures, que ce qu’on a connu la nuit dernière et ce matin, car il y aura moins d’activité nuageuse dans les heures à venir", indique le chef prévisionniste. Il note que durant les prochaines heures, "le temps reste gris sur l’intérieur de l’île, avec des pluies persistantes sur les hauteurs de l’Est notamment". "Sur le littoral, il y aura des passages d’averses entrecoupés d’accalmies plus ou moins durables", poursuit-il.

"Pour l’instant, on a eu des pluies localement supérieures à 100 mm dans les hauts. Durant la nuit prochaine, on n’envisage pas des quantités importantes. Par contre, au moment de l’approche du phénomène, et surtout dans la nuit de jeudi à vendredi, on aura des pluies significatives sur toute l’île, en particulier dans les hauts", prévient Philippe Caroff.

Concernant le vent, "actuellement, dans les hauts, on a déjà des rafales à plus de 80 km/h, qui pourraient atteindre le seuil des 100 km/h dans la nuit", note Philippe Caroff. "Demain, les vents vont aller en se renforçant sur le littoral, prioritairement sur les façades Nord et Sud. Ils pénètreront ensuite la région nord-ouest en cours d’après-midi", ajoute-t-il. Les vents les plus forts sont attendus "dans la nuit de jeudi à vendredi, sur les plaines, notamment la Plaine des Cafres, et sur la façade ouest", continue Philippe Caroff. Dans le même temps, les vents devraient s’atténuer sur les façades nord et sud.

Le centre du phénomène, lui, devrait passer au plus près de La Réunion à une centaine de kilomètres. Dumile devrait alors avoir atteint le stade minimal de cyclone. "On est à un peu plus de 24 heures de son passage, il reste donc une marge d’incertitude", précise Philippe Caroff. Toutefois, "sachant que le phénomène n’est pas très puissant, ce ne sera pas le cyclone du siècle", assure-t-il. "Il ne faut pas s’attendre à des conditions catastrophiques, mais à un épisode de temps dégradé comme on n’en a pas connu depuis longtemps", souligne le chef prévisionniste. "Il y aura du vent et de la pluie avec des valeurs modérément fortes. Ce sera un épisode perturbé significatif comme on n’en a pas connu depuis plusieurs années, mais il n’y aura certainement pas de conditions cataclysmiques", ajoute-t-il.

Ces dernières années ont en effet été "assez calmes", rappelle Philippe Caroff. "Depuis près de six ans, il n’y a pas eu d’alerte orange, c’est une longue période sans phénomène notable", dit-il. La dernière alerte cyclonique à La Réunion remonte à 2007 et au passage du cyclone Gamède.

www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Did974, Posté
Le cyclone du siècle, nous ne sommes qu'en 2013, le siècle se termine dans 87 ans, on peut attendre, mais dans 87 ans ou serons nous?
Illustration : Kwa Films

Kwa Films

30 reportage(s)
Kwa films

Sudel Fuma, héros créole

Kwa Films

"Gangster Project" à Cape Town

Kwa Films

Talents La Kour, le making-off...