Le Port - Des jeunes réclament du travail (actualisé à 18h10) :

Levée du barrage au rond-point du Sacré Coeur


Publié / Actualisé
A 17h50 ce vendredi 15 février 2013, la réunion entre une délégation de manifestants réclamant du travail et le maire du Port Jean-Yves Langenier, s'achève. Jean-Yves Langenier a proposé aux jeunes un rendez-vous le lundi 18 février à 14 heures à la salle Far Far de la Rivière des Galets, pour examiner chaque situation au cas par cas. Ce matin, il avait proposé la même chose aux manifestants de Coeur Saignant. A l'issue de la réunion, les protestataires ont levé le barrage qu'ils avaient érigé dans le rond-point du Sacré Coeur. La circulation y est désormais possible.
A 17h50 ce vendredi 15 février 2013, la réunion entre une délégation de manifestants réclamant du travail et le maire du Port Jean-Yves Langenier, s'achève. Jean-Yves Langenier a proposé aux jeunes un rendez-vous le lundi 18 février à 14 heures à la salle Far Far de la Rivière des Galets, pour examiner chaque situation au cas par cas. Ce matin, il avait proposé la même chose aux manifestants de Coeur Saignant. A l'issue de la réunion, les protestataires ont levé le barrage qu'ils avaient érigé dans le rond-point du Sacré Coeur. La circulation y est désormais possible.

* 16 heures : la réunion entre une délégation de manifestants et le maire du Port Jean-Yves Langenier commence. Le barrage est toujours en place dans le rond-point du Sacré Coeur.

* 15h40 : Henri Hippolyte, Jacques Dobaria et Naren Mayandy, tous trois élus au conseil municipal du Port, proposent aux jeunes manifestants qui bloquent le rond-point du Sacré Coeur, un rendez-vous avec le maire Jean-Yves Langenier à 16 heures à la salle Far Far de la Rivière des Galets. Le maire accepte de rencontrer une délégation de douze personnes. Les jeunes se concertent.

* 14h40 : le rond-point du Sacré Coeur est toujours bloqué par des jeunes manifestants qui réclament principalement du travail. Des administratifs de la mairie du Port sont sur place pour entendre leurs revendications. Rappelons que la bretelle d'accès à l'échangeur du Sacré Coeur a été fermée.

* 13 heures : le barrage filtrant installé dans le rond-point de la rose des vents au Port, à proximité du Mc Donald's, a été levé par les manifestants. En revanche, le rond-point du Sacré Coeur est toujours bloqué par un autre groupe de manifestants qui réclament du travail. A noter que la bretelle d'accès à l'échangeur du Sacré Coeur a été fermée.

* 12h20 : la circulation est totalement bloquée dans le rond-point du Sacré Ceour. Alors que des jeunes manifestent depuis ce jeudi et ont installé un barrage filtrant dans le rond-point de la rose des vents, un autre groupe de manifestants a mis en place un barrage total dans le rond-point du Sacré Coeur. Ces derniers réclament également du travail et la venue sur place du maire de la ville Jean-Yves Langenier.

* 11h15 : les manifestants du Port qui réclament du travail ont décidé d'installer un barrage filtrant dans le rond-point de la Rose des vents, à proximité du fast-food Mc Donald's, l'un des axes majeurs de la commune. Des perturbations de circulation sont à prévoir pour les automobilistes. Par cette action, les protestataires souhaitent "mettre la pression sur les chefs d'entreprises" pour faciliter l'insertion professionnelle des jeunes et moins jeunes qui sont actuellement au chômage. A noter qu'un barrage a été érigé par un autre groupe de jeunes dans le rond-point du Sacré Coeur.

* 10h40 : la réunion entre les représentants du Pôle Emploi et les manifestants du Port est terminée. Le Pôle Emploi leur a donné rendez-vous le lundi 18 février 2013. Si certains manifestants se placent dans une démarche de conciliation et sont prêts à attendre, d'autres sont plus impatients et ne sont pas du tout satisfaits de cette entrevue. Les dissensions sont visibles dans le groupe de manifestants. Fabrice Morby, leur porte-parole, tente un appel au calme. "Certains parmi vous sont énervés. Mais ça ne servira à rien de casser, de briser. On est là pour discuter. On a eu une bonne écoute de la part de la mairie et du Pôle Emploi. Gardez votre énergie pour travailler", dit-il. Il leur demande de nouveau de se rassembler dès 6 heures lundi pour demander du travail aux entreprises. Les manifestants ont prévu de bloquer plusieurs axes stratégiques de la ville du Port dans la journée de ce vendredi pour "mettre la pression sur les chefs d'entreprises".

* 10h30 : une vingtaine de manifestants est reçue par Mohamed Patel, directeur du Pôle Emploi au Port. D'autres manifestants attendent à l'extérieur. Les protestataires réclament du travail. Plus tôt ce matin, ils ont eu un entretien avec le maire de la ville, Jean-Yves Langenier, s'est engagé à mettre en place "une structure d'insertion professionnelle" pour les aider. Les forces de l'ordre sont sur place.

*10 heures : l'entretien entre le maire du Port, Jean-Yves Langenier et la délégation de manifestants qui réclament du travail, est terminée. Fabrice Morby, porte-parole des protestataires, s'adresse à la quarantaine de personnes qui s'est rassemblée devant l'hôtel de ville. Il leur annonce que le maire s'est engagé à mettre en place "une structure d'insertion professionnelle" et à mobiliser les partenaires privés pour faciliter l'insertion de chômeurs. Fabrice Morby et les manifestants ont ensuite décidé de se rendre à Pôle Emploi. Par ailleurs, le porte-parole donne rendez-vous aux manifestants lundi matin dès 6 heures devant la mairie, pour qu'il puisse y avoir un examen au cas par cas de chaque situation. Les manifestants envisagent également de bloquer plusieurs axes stratégiques de la ville du Port "pour faire passer un message aux chefs d'entreprises" selon l'expression de Fabrice Morby.

* 9h50 : alors qu'une délégation de quatre personnes est reçue depuis presque une heure par le maire du Port, Jean-Yves Langenier, une quarantaine de manifestants, jeunes et moins jeunes, se sont rendus devant l'hôtel de ville, pour savoir où en étaient les discussions. Fabrice Morby, porte-parole des manifestants et à la tête de la délégation reçue, est venu à leur rencontre, leur demandant de rester calme.

* 9h05 : la délégation de manifestants menée par Fabrice Morby, leur porte-parole, est reçue par Jean-Yves Langenier, maire du Port. Pour rappel, les manifestants réclament du travail et demandent des explications sur l'attribution des contrats. Si ces derniers ne sont pas satisfaits de ce qui se dira en mairie, des blocages sont à prévoir.

* 8h30 : une vingtaine de personnes, qui avait déjà manifesté ce jeudi pour réclamer du travail, a commencé à bloquer l'avenue Lénine, dans le quartier du Coeur Saignant, à l'aide de galets. Pendant ce temps, une délégation de quatre personnes menée par Fabrice Morby, le porte-parole des manifestants, s'est rendue en mairie. Les jeunes chômeurs veulent rencontrer Michel Séraphine, le premier adjoint au maire, ou un autre élu, afin de demander des explications sur l'attribution des contrats. Si les manifestants ne sont pas satisfaits de ce qui se dira en mairie, d'autres blocages sont à prévoir.

Pour rappel, ce jeudi 14 février, plusieurs personnes avaient érigé des barrages, d'abord dans l'avenue Lénine, près du centre Coeur Saignant, puis dans le rond-point des Danseuses, pour réclamer des emplois. Ils avaient été déçus par l'entrevue qu'ils avaient eue en milieu de journée avec le maire de la ville Jean-Yves Langenier.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !