Déplacement ministériel (actualisé à 18h25) :

Victorin Lurel est à La Réunion


Publié / Actualisé
Victorin Lurel, ministre des Outre-mer, est arrivé à La Réunion ce samedi 13 avril 2013 pour une visite de deux jours. À son arrivée à l'aéroport Roland Garros, près d'une quarantaine de manifestants, notamment des étudiants et des personnels de l'université, l'attendaient pour l'interpeller sur la situation budgétaire de l'établissement. Après une matinée consacrée à la lutte contre la vie chère et l'installation d'une cellule, le ministre est attendu ce samedi après-midi la chambre de commerce et d'industrie de La Réunion pour une séquence autour de l'exemplarité de jeunes Réunionnais. À noter qu'Imaz Press Réunion ne suivra pas sur le terrain cette visite ministérielle. Le ministère des Outre-mers, ni l'administration des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) n'ayant invité notre rédaction lors du déplacement de Victorin Lurel ce lundi 15 et mardi 16 avril à Tromelin. Et ce, alors que plusieurs de nos confrères réunionnais feront partie de ce voyage.
Victorin Lurel, ministre des Outre-mer, est arrivé à La Réunion ce samedi 13 avril 2013 pour une visite de deux jours. À son arrivée à l'aéroport Roland Garros, près d'une quarantaine de manifestants, notamment des étudiants et des personnels de l'université, l'attendaient pour l'interpeller sur la situation budgétaire de l'établissement. Après une matinée consacrée à la lutte contre la vie chère et l'installation d'une cellule, le ministre est attendu ce samedi après-midi la chambre de commerce et d'industrie de La Réunion pour une séquence autour de l'exemplarité de jeunes Réunionnais. À noter qu'Imaz Press Réunion ne suivra pas sur le terrain cette visite ministérielle. Le ministère des Outre-mers, ni l'administration des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) n'ayant invité notre rédaction lors du déplacement de Victorin Lurel ce lundi 15 et mardi 16 avril à Tromelin. Et ce, alors que plusieurs de nos confrères réunionnais feront partie de ce voyage.

C'est la troisième visite en moins d'un an dans notre département de Victorin Lurel. Une visite entamée par une rencontre avec les organisations syndicales. Après un rapide détour au petit marché, le ministre s’est rendu dans un supermarché volontaire à Saint-Denis pour mettre en place le dispositif du bouclier qualité-prix. Là, il a été interpellé par des consommateurs et des membres du C.mac (collectif pour le maintien des activités au cœur du parc national). Un accord a aussi été signé avec Philippe Lauthier, patron de Leader Price à La Réunion, sur le bouclier qualité prix adapté aux moyennes surfaces, avec une cinquantaine de produits plafonnés à moins de 100 euros, selon Radio Festival.

Victorin Lurel a ensuite procédé à l’installation de la cellule vie chère en préfecture. À cette occasion, un premier bilan de la mise en œuvre du bouclier qualité-prix lui a été présenté. Il s'est félicité des effets du dispositif, notamment du fait que le prix des 108 produits est en moyenne moins cher de 7 euros 50 que la limite des 296 euros, rapporte Radio Festival.

Ce samedi après-midi, le ministre des Outre-mers était à la Chambre des métiers et de l’artisanat pour faire un discours relatif à la régulation et au financement de l’économie et pour signer des emplois d’avenir. Il était par ailleurs attendu à la Chambre de commerce et d’industrie de La Réunion pour une séquence autour de l’exemplarité de jeunes Réunionnais. Enfin, Victorin Lurel s'est rendu à Saint-Joseph pour présenter la mission de Patrick Lebreton, relative aux moyens de mieux faire profiter les ultramarins des emplois créés dans leur territoire.

Demain dimanche, Victorin Lurel rencontrera notamment les représentants du monde agricole à Salazie, et terminera sa visite à Saint-Denis en faisant un tour à l’entreprise l’Igloo, engagée dans une démarche de suppression du sucre dans ses produits.

Après La Réunion, le ministre des Outre-mers effectuera un déplacement dans les Terres australes et antarctiques françaises. Accompagné du préfet administrateur supérieur des TAAF, Pascal Bolot, il se rendra sur l’île de Tromelin pour lancer les travaux de réfection des infrastructures rudement éprouvées par les cyclones Dumile et Felleng et  inaugurer une plaque commémorative en hommage aux esclaves oubliés de Tromelin. Un déplacement auquel Imaz Press Réunion n’a pas été convié contrairement à d’autres médias réunionnais…

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !