La députée maire de Saint-Paul écrit à Manuel Valls :

Incendies : Huguette Bello réclame la venue du Dash 8 à La Réunion


Publié / Actualisé
Dans un courrier adressé ce jeudi 25 juillet 2013 à Manuel Valls, ministre de l'intérieur, la députée maire de Saint-Paul Huguette Bello réclame la mise à disposition à La Réunion de l'avion bombardier d'eau, le Dash 8, afin de lutter contre les incendies. Considérant que "la sécheresse qui touche, depuis plusieurs semaines, l'ensemble de l'île suscite l'inquiétude", elle affirme qu'il s'agit de "prévenir une nouvelle catastrophe en renforçant dès à présent, les moyens locaux, en particulier dans le domaine aérien". En effet, en 2011, l'arrivée de l'avion bombardier d'eau s'était avérée essentielle pour aider les 800 hommes et femmes qui ont été mobilisés jour et nuit pour venir à bout du gigantesque incendie qui a ravagé le Maïdo.
Dans un courrier adressé ce jeudi 25 juillet 2013 à Manuel Valls, ministre de l'intérieur, la députée maire de Saint-Paul Huguette Bello réclame la mise à disposition à La Réunion de l'avion bombardier d'eau, le Dash 8, afin de lutter contre les incendies. Considérant que "la sécheresse qui touche, depuis plusieurs semaines, l'ensemble de l'île suscite l'inquiétude", elle affirme qu'il s'agit de "prévenir une nouvelle catastrophe en renforçant dès à présent, les moyens locaux, en particulier dans le domaine aérien". En effet, en 2011, l'arrivée de l'avion bombardier d'eau s'était avérée essentielle pour aider les 800 hommes et femmes qui ont été mobilisés jour et nuit pour venir à bout du gigantesque incendie qui a ravagé le Maïdo.

Dans ce courrier, Huguette Bello note que "les déficits pluviométriques du mois de juillet et les conditions climatiques observées actuellement  sont préoccupants et constituent des facteurs de risques importants". "Nous avons d'ailleurs déjà enregistré, depuis le début du mois de juillet 2013, plusieurs départs de feu sur différents secteurs de l'île. La commune de Saint-Paul a été touchée à  deux reprises sur les sites de l'Etang et de Fleurimont, provoquant la disparition de 80 hectares. La commune de Sainte-Marie, située à quelques encablures, a également dû faire face, le 22 juillet dernier, à un incendie sur le Domaine du Rocher. Près de cent hectares ont été emportés par les flammes", écrit-elle.

Pour la députée maire de Saint-Paul, "ces incendies ont, une nouvelle fois, fait apparaître l'inadaptation des moyens de nos centres d'incendie et de secours aux contraintes topographiques spécifiques de La Réunion où de nombreux espaces sont totalement inaccessibles aux interventions terrestres".

"Souhaitant éviter les drames écologiques provoqués par les incendies de 2010 et 2011 où des milliers d'hectares ont été ravagés, en particulier sur la zone du Maïdo, en plein coeur du Parc National de La Réunion", Huguette Bello sollicite donc une "intervention pour que la sécurité civile programme l'envoi de moyens complémentaires de lutte contre les incendies".

Il s'agit, selon l’élue saint-pauloise, de "prévenir une nouvelle catastrophe en renforçant dès à présent, les moyens locaux, en particulier dans le domaine aérien". "L'expérience nous a appris que la mise à disposition d'un avion bombardier d'eau, - Dash 8 -, est particulièrement déterminante", termine Huguette Bello.

Rappelons qu’en 2011, l’arrivée du Dash 8 s’était avérée essentielle pour aider les 800 hommes et femmes, mobilisés jour et nuit,  pour venir à bout du gigantesque incendie qui a ravagé le Maïdo. Plus de 2 800 hectares de forêt étaient ainsi partis en fumée.

En 2012, à la suite de cet incendie, une station "pélicandrome" a été mise en place à Pierrefonds pour optimiser l’utilisation de l’avion bombardier d’eau. Avion qui était alors resté à disposition à La Réunion d’octobre à décembre.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !