MENU

En réponse au "début de polémique" :

Journée des emplois verts : la Région justifie un coût de 110 000 euros


Posté par
Une conférence de presse se tenait ce mardi 13 août 2013 au conseil régional, au cours de laquelle Fabienne Couapel-Sauret, vice-présidente déléguée aux transports, Serge Camatchy, vice-président délégué à la santé, et Alin Guezello, conseiller régional, ont annoncé vouloir répondre à certaines "contre-vérités" au sujet du coût de la Journée des emplois verts. Organisée ce vendredi 16 août 2013 à Bois Madame à Sainte-Marie par la plateforme des associations d'emplois verts, la manifestation a suscité quelques polémiques dans la presse. En cause : son coût annoncé à 80 000 euros par Le Quotidien mais finalement évaluée à 110 000 euros par la Région, elle-même. Assumant "pleinement" cette journée et dans une "logique de transparence", les élus de la majorité ont assuré que la critiquer est un "manque de respect envers les emplois verts".
Une conférence de presse se tenait ce mardi 13 août 2013 au conseil régional, au cours de laquelle Fabienne Couapel-Sauret, vice-présidente déléguée aux transports, Serge Camatchy, vice-président délégué à la santé, et Alin Guezello, conseiller régional, ont annoncé vouloir répondre à certaines "contre-vérités" au sujet du coût de la Journée des emplois verts. Organisée ce vendredi 16 août 2013 à Bois Madame à Sainte-Marie par la plateforme des associations d'emplois verts, la manifestation a suscité quelques polémiques dans la presse. En cause : son coût annoncé à 80 000 euros par Le Quotidien mais finalement évaluée à 110 000 euros par la Région, elle-même. Assumant "pleinement" cette journée et dans une "logique de transparence", les élus de la majorité ont assuré que la critiquer est un "manque de respect envers les emplois verts".

"Faire reconnaître les associations et les agents emplois verts comme essentiels dans la protection et à la valorisation de sites à caractère exceptionnel". Tel est le but de la Journée des Emplois Verts (JEV), mis au point par la PAEV 974 (plateforme des associations d’emplois verts) et financée par le conseil régional, qui se tiendra ce vendredi à Bois Madame à Sainte-Marie. Son coût : 80 000 euros, selon le Quotidien dans son édition de ce mardi, mais finalement évalué à 110 000 euros par la Région, elle-même.

Selon Fabienne Couapel-Sauret, ces 110 000 euros se décomposent ainsi : plus de 54 000 euros pour le fonctionnement de la plateforme et 56 000 euros pour des actions de sensibilisation et d’éducation à l’environnement, dont cette journée des Emplois Verts. "La plateforme des associations emplois verts a fait un boulot énorme, il est normal de le valoriser", s'est-elle justifiée, affirmant que "cette journée est fondamentale". "Nous sommes déterminés à la maintenir. Il est essentiel que les agents puissent se retrouver et échanger. C’est aussi l’occasion de présenter les chantiers déjà établis", a-t-elle expliqué.

Assumant pleinement le financement de la manifestation, la vice-présidente du conseil régional a ensuite assuré que la collectivité est "très soucieuse de la gestion des fonds publics". "À ce titre, les critiques sont mal fondés et certains élus ont distillé de mauvaises informations", a-t-elle déploré.

À ses côtés, Serge Camatchy, vice-président de la Région, ne mâche pas non plus ses mots : "les gens qui disent que La Région jette l’argent par les fenêtres insultent les emplois verts". "Ces agents ne demandent qu’à être reconnus dans leur travail. Leur travail est précaire. On ne peut les critiquer", ajoute, pour sa part, Alin Guezello, conseiller régional. Il surenchérit : "toute manifestation a un coût. Combien avant 2010 ont été organisées en catimini ? Nous, on l’affiche seulement".

Par ailleurs, selon les élus de la majorité du conseil régional, d’autres actions afin de valoriser le travail des emplois verts sont prévues.

À noter que, depuis 2010, 74 associations d'emplois verts ont été financées par la collectivité régionale.

www.ipreunion.com

 

   

Mots clés :

    2 Commentaire(s)

    BALON, Posté
    ces personnes on de bonne raisonnement pas comme l alliance qui ne sais pas de quoi il parle depuis qu ils ont perdu la region il sont perdu;pour nous la plateforme doit continuez sont travaille pour valorisez les travailleurs du dispositif emplois et MR AGATHE a ete toujour pour ce dispositif et sont souhait c est de periniser ces emplois le defis est lancer;la region a tripler les agent emplois vert et sous verges il etais que 800 agent emplois vert l annee et MR ROBERT a tripler sur 2500 l annee ,sa c est travailler pour les reunnionais;
    RIPOSTE, Posté
    Les emplois verts méritent cette journée conviviale . Sa lé pa kontan li envoye a mwin un recommandé avec un akuzé réception !