Météo France émet un avis de vigilance à compter de 22 heures mardi :

Forte houle attendue sur les côtes Ouest et Sud


Publié / Actualisé
La Réunion est de nouveau concernée par un épisode de forte houle. Ce lundi 19 août 2013, Météo France a émis un bulletin de vigilance valable à partir du mardi 20 août, 22 heures. Les vagues déferleront ainsi sur les côtes Ouest et Sud de l'île, de la Pointe des Galets au Port à la Pointe de la Table à Saint-Philippe, en passant par Saint-Pierre et pourront atteindre 10 mètres au déferlement. Selon Météo France, les caractéristiques de cette houle, à savoir la hauteur et la période, la rendent très énergétique et dangereuse.
La Réunion est de nouveau concernée par un épisode de forte houle. Ce lundi 19 août 2013, Météo France a émis un bulletin de vigilance valable à partir du mardi 20 août, 22 heures. Les vagues déferleront ainsi sur les côtes Ouest et Sud de l'île, de la Pointe des Galets au Port à la Pointe de la Table à Saint-Philippe, en passant par Saint-Pierre et pourront atteindre 10 mètres au déferlement. Selon Météo France, les caractéristiques de cette houle, à savoir la hauteur et la période, la rendent très énergétique et dangereuse.

Ainsi, au cours de l'après-midi de ce mardi, une houle australe de Sud-Ouest arrivera sur les côtes Ouest et Sud de La Réunion, indique Météo France. Cette houle va grossir pour atteindre 4,5 mètres à 5 mètres en moyenne et se maintiendra à ce niveau au cours de la journée de mercredi, avant de commencer à s'amortir jeudi.

"Sur les parties les plus exposées, les vagues les plus hautes pourront atteindre 10 mètres au déferlement. Une submersion des plages, une élévation du niveau de l'eau dans les lagons ainsi que de forts courants à proximité des passes notamment pourront être observés", affirme Météo France, précisant que les caractéristiques de cette houle la rende "dangeureuse".

Des caractéristiques qui ne manquent pas de faire rappeler celles de la forte houle du 13 mai 2007. Des vagues de 8 à 10 mètres avaient déferlé sur le quartier saint-pierrois de Terre-Sainte, causant l'inondation de plusieurs habitations. Plusieurs familles avaient alors dû être évacuées dans la nuit. Un peu plus loin sur le front de mer, mais également le long du littoral ouest, les vagues avaient frappé de plein fouet des restaurants et des camions bars. Les ports n'avaient pas non plus été épargnés puisque plusieurs barques de pêche et de petits bateaux avaient coulé à l'Etang-Salé, à Saint-Leu et à Saint-Gilles. Cet épisode de forte houle a également causé la disparition deux pêcheurs petit-ilois qui n'avaient pu regagner le port.

À noter qu'en septembre 2011, la forte houle a également entraîné la mort d'un homme d'une soixantaine d'années, qui s'est retrouvé à l'eau suite au chavirement de son embarcation.

www.ipreunion.com

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !