Le Port - Rivière des Galets (actualisé à 11 heures 50) :

Une femme poignardée à mort, un homme interpellé


Publié / Actualisé
À la suite de l'agression mortelle contre une jeune femme ce jeudi matin 19 septembre 2013 à La Rivière des Galet, un homme a été interpellé vers 11 heures 30 ce matin. Selon Radio Freedom, l'homme, un se trouvait dans le lit de la rivière lorsqu'il a été appréhendé. L'agression de la jeune femme a lieu vers 8 heures 30. La victime, Prisca Sevaye, 36 ans, se trouvait à son domicile lorsqu'elle a été touchée par deux coups de couteau. L'enquête a été confiée à la police et ce sont les hommes de la BAC (brigade anti-criminalité) qui ont procédé à l'interpellation de l'homme.
À la suite de l'agression mortelle contre une jeune femme ce jeudi matin 19 septembre 2013 à La Rivière des Galet, un homme a été interpellé vers 11 heures 30 ce matin. Selon Radio Freedom, l'homme, un se trouvait dans le lit de la rivière lorsqu'il a été appréhendé. L'agression de la jeune femme a lieu vers 8 heures 30. La victime, Prisca Sevaye, 36 ans, se trouvait à son domicile lorsqu'elle a été touchée par deux coups de couteau. L'enquête a été confiée à la police et ce sont les hommes de la BAC (brigade anti-criminalité) qui ont procédé à l'interpellation de l'homme.

Les faits se sont produits peu après 8 heures 30 ce jeudi matin. Prisca Sevaye se trouvait chez elle et venait de déposer ses enfants à l’école lorsqu’elle a été agressée. Les voisins, interrogés par Radio Freedom, affirment n’avoir rien entendu. Atteinte au niveau du bras et des côtes, la jeune femme a pu s’enfuir et se réfugier chez une de ses belles-soeurs, habitant à proximité, rapporte Radio Festival.

Alertés, les secours se sont rapidement rendus sur les lieux. Médicalisée sur place, la victime n’a pas survécu à ses blessures. Sous le choc, l'un de ses proches a d'ailleurs fait un malaise.

L’auteur présumé des faits a été interpellé en fin de matinée par la BAC (brigade anti-criminalité) à la Rivière des Galets. Il a été conduit au commissariat du Port. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de cette agression.

À noter que le vice-procureur Danielle Braud, la députée maire de Saint-Paul, Huguette Bello, l'adjoint au maire du Port, Henri Hyppolite et la sous-préfète de Saint-Paul Chantal Ambroise se sont rendus sur les lieux du drame dans la matinée.

www.ipreunion.com

   

Mots clés :

    3 Commentaire(s)

    Daaazibao, Posté
    Que l'auteur des faits ne soit pas inquiet avec les mesures de Taubira il sera bientôt de nouveau libre!
    Alors tenez vous bien...
    Yabloport, Posté
    kan sa gouvernment molle la! va romette la peine de mort
    Freedom , Posté
    selon radio freedom la terre aurait cessé de tournée ce matin !