Sainte-Marie - Manifestation de professionnels du BTP devant Egis :

"Didier, sauve à nous"


Publié / Actualisé
Plusieurs membres du collectif des syndicats et des associations professionnelles de La Réunion se sont rassemblés ce vendredi 11 octobre 2013 en fin de matinée devant les locaux du bureau d'études Egis, en charge de la conception du projet de la nouvelle route du littoral, à Sainte-Marie. Alors que la commission d'appel d'offres doit statuer mardi prochain sur le marché du viaduc, ces derniers sont venus exprimer leurs craintes d'être exclus du projet. Des banderoles, où sont inscrits "Didier, sauve à nous, donne à nous travail", - s'adressant directement à Didier Robert, président du conseil régional -, ou encore "Egis, arrêt mène à nous en bateau" ont été installés devant les locaux. "Si je ne travaille pas, j'irai manger chez Monsieur Fournel", lance Michel Allamèle, membre du collectif et président de l'IPR (intersyndicale des professionnels de la route). Le collectif a prévu de manifester devant la Région ce mardi.
Plusieurs membres du collectif des syndicats et des associations professionnelles de La Réunion se sont rassemblés ce vendredi 11 octobre 2013 en fin de matinée devant les locaux du bureau d'études Egis, en charge de la conception du projet de la nouvelle route du littoral, à Sainte-Marie. Alors que la commission d'appel d'offres doit statuer mardi prochain sur le marché du viaduc, ces derniers sont venus exprimer leurs craintes d'être exclus du projet. Des banderoles, où sont inscrits "Didier, sauve à nous, donne à nous travail", - s'adressant directement à Didier Robert, président du conseil régional -, ou encore "Egis, arrêt mène à nous en bateau" ont été installés devant les locaux. "Si je ne travaille pas, j'irai manger chez Monsieur Fournel", lance Michel Allamèle, membre du collectif et président de l'IPR (intersyndicale des professionnels de la route). Le collectif a prévu de manifester devant la Région ce mardi.

En effet, deux entreprises se sont positionnées pour l’attribution du marché du viaduc de la nouvelle route du littoral : Eiffage, misant sur un système d’estacade ou passerelle provisoire le long de l'actuelle route du littoral, qui permettrait à tous les transporteurs d’acheminer les matériaux, et le groupement GTOI (filiale de Bouygues) et SBTPC (filiale de Vinci), qui propose l’approvisionnement en matériaux depuis Saint-Denis et le Port par voie maritime. Une proposition qui exclurait les entreprises de BTP locales, non qualifiées pour effectuer ce travail en mer, et qui provoque la colère du collectif des syndicats et des associations professionnelles de La Réunion.

Pour le collectif, rassemblé devant les locaux d’Egis en fin de matinée, il ne s’agit pas de montrer leur soutien à Eiffage mais d’exprimer sa crainte d’être écarté du projet et de demander des quotas pour les entreprises locales. "Il est inconcevable que le peuple réunionnais ne puisse pas en profiter. Aujourd’hui, en tant qu’organisation professionnelle, il est de notre devoir de protéger l’économie. On dit que La Réunion a un fort taux de chômage et on trouve encore le moyen d’exclure les Réunionnais", déplore Michel Allamèle.

Le membre du collectif ne manque pas non plus de s’en prendre aux politiques : "à l’approche des municipales, ils sont tous en campagne et n’ont rien à foutre de la gueule des Réunionnais. Nous avons sept députés mais où sont-ils ?".

Ce mardi, les membres du collectif et des associations professionnelles de La Réunion ont prévus de se faire entendre devant la Région lors de la commission d’appel d’offres. "Si je ne travaille pas, j’irai manger chez Monsieur Fournel (vice-président du conseil régional, délégué à la nouvelle route du littoral, ndlr). Il faudra qu’il rajoute un couvert. Il a déclaré que les transporteurs travailleront sur la digue. Mais le viaduc, c’est pour qui ?", lance Michel Allamèle.

À noter qu’à partir de ce vendredi après-midi, le collectif a prévu d’afficher plusieurs banderoles aux ronds-points stratégiques de l’île.

www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Soki, Posté
bizzare... GTOI e tSBTPC repondent sur la digue et Bouygues Vinci sur le viaduc. Certes c'est les même Groupes mais pas les memes entreprises
Illustration : Kwa Films

Kwa Films

37 reportage(s)