Huguette Bello interpelle le ministre du redressement productif :

Fermeture de la SIB : l'État s'engage à assurer la pérennité d'une activité industrielle


Publié / Actualisé
La députée maire de Saint-Paul Huguette Bello a interpellé ce mercredi 27 novembre 2013 à l'assemblée nationale Arnaud Montebourg, ministre du redressement productif, sur la cessation d'activités annoncée de la société industrielle de Bourbon (SIB). En l'absence de ce dernier, Fleur Pellerin, ministre déléguée chargée des petites et moyennes entreprises, de l'innovation et de l'économie numérique, a déclaré que "l'État sera très attentif aux motivations réelles qui ont conduit à cette annonce". "Nous serons mobilisés pour assurer la pérennité d'une activité industrielle sur le site et l'accompagnement des salariés", a-t-elle souligné. À noter qu'après l'échec des premières négociations ce mercredi, les salariés de la SIB ont repris le travail ce jeudi 28 novembre au matin.
La députée maire de Saint-Paul Huguette Bello a interpellé ce mercredi 27 novembre 2013 à l'assemblée nationale Arnaud Montebourg, ministre du redressement productif, sur la cessation d'activités annoncée de la société industrielle de Bourbon (SIB). En l'absence de ce dernier, Fleur Pellerin, ministre déléguée chargée des petites et moyennes entreprises, de l'innovation et de l'économie numérique, a déclaré que "l'État sera très attentif aux motivations réelles qui ont conduit à cette annonce". "Nous serons mobilisés pour assurer la pérennité d'une activité industrielle sur le site et l'accompagnement des salariés", a-t-elle souligné. À noter qu'après l'échec des premières négociations ce mercredi, les salariés de la SIB ont repris le travail ce jeudi 28 novembre au matin.

"Spécialisée dans la fabrication de produits ménagers d’entretien, la Société industrielle de Bourbon, la SIB, créée il y a trente-cinq ans, a décidé de cesser son activité de production dans l’île, au motif du niveau trop élevé des coûts de fabrication et d’une moindre compétitivité du site. De confortables dividendes ont toutefois été versés, y compris en 2012. Au nom des économies d’échelle, les produits destinés au marché réunionnais devraient désormais être fabriqués dans la plus importante usine d’Europe du groupe, située à Compiègne, avant d’être exportés à plus de 10 000 kilomètres, en dehors de toute considération relative aux circuits courts de distribution et aux bilans carbone", a ainsi déclaré Huguette Bello.

Notant que "cette délocalisation devrait s’opérer au détriment des trente-deux salariés de l’usine, dont les deux tiers ont plus de 45 ans, et des nombreux sous-traitants", cette dernière a également précisé que "cette décision remet également en cause le modèle d’import-substitution développé avec succès à la Réunion durant ces dernières décennies" et "pose la question des stratégies des multinationales dans les régions d’outre-mer, surtout lorsqu’elles bénéficient des dispositifs publics de soutien à l’emploi". 

"La sauvegarde de l’emploi et la préservation de l’outil de production sont au cœur des préoccupations du ministère du redressement productif. L’un et l’autre sont en danger dans cette usine. Les salariés de la Société industrielle de Bourbon sont les premières victimes des restructurations du géant américain", a-t-elle poursuivi.

Pour sa part, Fleur Pellerin a souligné que "tant les salariés du groupe que les élus ou l’État ont été très surpris d’apprendre cette décision de fermeture de l’entreprise puisque que celle-ci n’avait pas rencontré de difficultés significatives", indiquant que l’État était "particulièrement attentif à la situation de la SIB". "L’État sera très attentif aux motivations réelles qui ont conduit à cette annonce, et nous serons mobilisés pour assurer la pérennité d’une activité industrielle sur le site et l’accompagnement des salariés", a-t-elle assuré.

Rappelons que ce mercredi 27 novembre les premières discussions entre représentants des salariés et direction n’ont pas abouti.

   

Mots clés :

    Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !