L'alerte cyclonique a été levée à Rodrigues :

Amara s'éloigne de Rodrigues et de La Réunion


Publié / Actualisé
D'après la station météorologique de Vacoas, le cyclone tropical intense s'éloigne des côtes rodriguaises, en direction du sud. Selon Lexpress.mu, l'oeil d'Amara était à 140 kilomètres de Rodrigues ce samedi 21 décembre après-midi. Déclenchée ce matin, l'alerte 4 a été levée. "Il n'y a heureusement aucune perte de vie à déplorer", a déclaré Lexpress.mu, Serge Clair, le chef commissaire de Rodrigues. Les habitants sont toujours privés d'électricité depuis vendredi soir, quelque 12 000 foyers sont concernés. Le sud et le centre de l'île ont été les plus touchés par le météore. À 16 heures ce samedi, le cyclone était situé à 930 kilomètres à l'est et s'éloigne des côtes réunionnaises. Il se déplace vers le sud-est à la vitesse de 19 km/h. Météo France souligne qu'Amara ne présente pas de danger pour La Réunion au cours des prochaines 72 heures. Les météorologues ajoutent que Bruce, le cyclone tropical très intense également présent dans la zone, ne menace pas non plus l'île. (capture d'écran Lexpress.mu)
D'après la station météorologique de Vacoas, le cyclone tropical intense s'éloigne des côtes rodriguaises, en direction du sud. Selon Lexpress.mu, l'oeil d'Amara était à 140 kilomètres de Rodrigues ce samedi 21 décembre après-midi. Déclenchée ce matin, l'alerte 4 a été levée. "Il n'y a heureusement aucune perte de vie à déplorer", a déclaré Lexpress.mu, Serge Clair, le chef commissaire de Rodrigues. Les habitants sont toujours privés d'électricité depuis vendredi soir, quelque 12 000 foyers sont concernés. Le sud et le centre de l'île ont été les plus touchés par le météore. À 16 heures ce samedi, le cyclone était situé à 930 kilomètres à l'est et s'éloigne des côtes réunionnaises. Il se déplace vers le sud-est à la vitesse de 19 km/h. Météo France souligne qu'Amara ne présente pas de danger pour La Réunion au cours des prochaines 72 heures. Les météorologues ajoutent que Bruce, le cyclone tropical très intense également présent dans la zone, ne menace pas non plus l'île. (capture d'écran Lexpress.mu)

Selon Lexpress.mu, Amara a frappé de plein fouet Rodrigues : "des dégâts ont été recensés dans l'île, avec notamment des arbres déracinés, des pylônes électriques renversés, des radiers inondés…" L'électricité a été coupée dans l'île, des lignes ayant été affectées par les rafales du cyclone. Le trafic aérien est suspendu jusqu'à nouvel ordre.

Ce samedi 21 décembre, Rodrigues est passé en alerte 4. "Les plus fortes rafales ont été enregistrées à Pointe-Canon avec 152 km/h, Plaine-Corail, avec 135 km/h  et Citronnelle, 133 km/h. De grosses pluies se sont abattues sur l'île durant la nuit. La mer est, elle, phénoménale", précise Lexpress.mu. L'alerte maximale a été levée dans l'après-midi, après le passage au plus près du météore. Une trentaine de personnes a dû trouver refuge dans des centres d'hébergement de l'Etat.

Concernant La Réunion, Météo France précise que le cyclone ne présente pas de danger pour les prochaines 72 heures.

Par ailleurs, les météorologues soulignent également que Bruce ne présente pas plus de menace. À 4 heures ce samedi, le système a atteint le stade de cyclone tropical très intense. Il était situé à 16 heures à 2 855 km à l'est de l'île. Il devrait incurver sa trajectoire et plonger vers le sud, prévoit Météo France.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !