Mairie de Saint-Pierre, CIVIS, CCAS, CIAS :

Des contribuables dénoncent "l'utilisation frauduleuse" des voitures et des téléphones


Publié / Actualisé
En plus des emplois fictifs et de l'achat de voix, le collectif nommé "les contribuables de Saint-Pierre" dénonce, dans d'autres courriers adressés au procureur le 30 novembre 2013, "l'utilisation illégale des moyens communaux à des fins électorales" concernant les véhicules de service et les téléphones portables de la mairie saint-pierroise. Ils s'appuient notamment sur des relevés kilométriques et des factures téléphoniques.
En plus des emplois fictifs et de l'achat de voix, le collectif nommé "les contribuables de Saint-Pierre" dénonce, dans d'autres courriers adressés au procureur le 30 novembre 2013, "l'utilisation illégale des moyens communaux à des fins électorales" concernant les véhicules de service et les téléphones portables de la mairie saint-pierroise. Ils s'appuient notamment sur des relevés kilométriques et des factures téléphoniques.

"Les téléphones portables et les véhicules des administrations (mairie de Saint-Pierre, CCAS, CIVIS et CIAS) mis à disposition des agents et élus sont utilisés anarchiquement pour les biens de la campagne électorale du maire de Saint-Pierre", écrivent les contribuables saint-pierrois au procureur, eux qui accusent déjà le maire de Saint-Pierre de recourir aux emplois fictifs et à l’achat de voix.

Là encore, ils appuient leurs dires de plusieurs documents pour apporter de l’eau à leur moulin : des listes de tickets de station-service, le suivi kilométrique de certains véhicules ou encore des factures téléphoniques.

Concernant "l’utilisation frauduleuse des voitures des administrations", les contribuables indiquent qu’il semblerait "qu’aucune distinction ne soit faite entre les véhicules de service, de fonctions et ceux avec remisage à domicile" et "par conséquent, certains véhicules de service sont utilisés comme des voitures de fonction, y compris le week-end".

Et de citer l’exemple d’un collaborateur du CIAS, dont les tickets de station-service prouvent qu’il a fait le plein lors de jours fériés aux frais de l’administration, ou encore qu’il a parcouru plus de 600 km en week-end. Soit "une utilisation non conforme avec le statut du véhicule qui est une voiture de service avec remisage à domicile", précisent-ils, notant également – document à l’appui – que "la fiche de paie de cette personne ne montre aucunement la présence d’un avantage en nature sous la forme d’un véhicule".

Selon eux, "certains véhicules municipaux (...) font l’objet d’une utilisation totalement personnelle de quelques personnes" et "beaucoup utilisent ces véhicules frauduleusement (...) à des fins politiques et/ou électorales (...) uniquement pour le compte de M. Michel Fontaine (qui est parfaitement au courant de l’utilisation qui en est faite)".

Les contribuables de Saint-Pierre ajoutent que "chaque élu dispose d’un véhicule de fonction, ce qui est contraire à la législation". Ils soulignent que "toute dérogation apportée à ce principe (...) doit dès lors être prévue par un texte exprès. Or, l’attribution par une collectivité d’un véhicule de fonction à un maire ou un adjoint n’est prévue par aucune texte".

2 100 euros de communication en trois mois

Concernant les moyens de communication, il est pointé "une utilisation totalement abusive des téléphones avec un très grand nombre d’appels personnels, qu’ils soient locaux ou internationaux". Ils citent ici l’exemple d’un responsable du CIAS qui "se vante d’atteindre des centaines d’euros de consommation chaque mois". En effet, "en l’espace de trois mois (septembre, octobre, novembre 2011), celui-ci a consommé 2100 euros de communication avec le téléphone portable mis à disposition pour les appels professionnels uniquement". Des appels émis "depuis l’étranger (alors que selon les délibérations, le téléphone doit être restitué lors de périodes de vacances), mais également à destination de divers endroits dans le monde comme Madagascar", relèvent les contribuables. Certaines factures font également état d'appels vers la Tanzanie...

Comme pour l’utilisation des véhicules, les contribuables de Saint-Pierre estiment que "beaucoup d’agents utilisent leur téléphone professionnel pour des missions électorales sur demande de M. Fontaine. Ils deviennent donc, de fait, des outils électoraux détournés de leur usage premier..."

Les contribuables de Saint-Pierre pointent à ce sujet un "détournement de biens publics". Un qualificatif qu’ils reprennent également lorsqu’ils évoquent "la disparition d’un certain nombre de climatiseurs", reproduisant un document interne à la CIVIS préconisant un dépôt de plainte afin qu’une enquête soit diligentée, ce qui n’a jamais été fait. "À l’approche des élections, Monsieur Fontaine n’a pas jugé bon d’en référer aux autorités, ce qui constitue finalement un détournement de bien public", estiment les accusateurs.

www.ipreunion.com

   

5 Commentaire(s)

Intouchable, Posté
Celui qui aura des ennuis judiciaire sera l'agent qui aura profité des largesses! MF c'est un "intouchable" (en Inde c'est une autre signification). En tout cas mon "ti voisin" est en prison pour moins que toute cette gabegie!! la justice est aveugle et à plusieurs vitesses selon le personnage!! vive la république bananière
Janajohns, Posté
c'est normale qu'a deux mois des élections qu'on fasse le bilan de sa mandature, s'il y a de la fraude, des détournements c'est normale que cela soit dit car c'est notre argent qui aliment en partie les caisses de la mairie,un st pierrois qui travaille
PS : Chandiny si tu ne travaille pas c'est parce que tu ne mets pas des mini jupes ou (string) va voir un peu toutes les filles qui ont subi des humiliations et tu verras...tu seras étonnée toi même...
Chandiny, Posté
Je pense que les adversaire du senateur maire non rien trouver de mieux que dele calomnier parce qu ils n ont rien de concret pour le battre c petit d votre part.le 23 il sera elu avec oui je le dis avec 55 pour cent et vous verez les belles choses qu il fera encor.arretez de le salir affronter le avec dignite.une st pierroise sui ne travaille pas
Ti kaf, Posté
Voleur un jour, magouilleur un jour magouilleur toujours
Merci aux contribuables qui prouve la lenteur du système
Entre les affaires de la p'tite culotte de la secrétaire le 2 sept
La fraude et les pressions (supprimé pour prise à partie - webmaster ipreunion.com)
Baswa, Posté
Ce n'est pas une surprise. Michel Fontaine est un récidiviste. Il a été condamné, très faiblement, mais condamné pour un détournement de 15 millions € à la CIVIS. Les contribuables payent cette facture. Car la justice n'a pas réclamé le remboursement aux individus condamnés, le remboursement de ce détournement.
L'utilisation des véhicules communaux par les élus et certains membres du personnel n'est pas un scoop non plus.
Dans la situation précaire de notre économie, de l'augmentation des impôts, il serait moralement impératif que la justice s'intéresse de près à la gestion du Sénateur Maire, au profit d'un clan mafieux de la capitale du Sud.