Un jeune employé de son rival Booba est entre la vie et la mort :

Le rappeur Rohff en garde à vue après une agression


Publié / Actualisé
Ce lundi 21 avril 2014, une dizaine d'individus ont roué de coups un employé d'une boutique de la marque Unkut du rappeur Booba, dans le premier arrondissement de Paris. Selon Europe 1, Rohff, autre rappeur et grand rival de Booba, aurait été reconnu par un témoin et se serait présenté de lui-même au commissariat dans la nuit de lundi à mardi. Il a été placé en garde à vue, alors que le jeune vendeur de 19 ans se trouve entre la vie et la mort (Photo archives - Lors d'un séjour de Rohff à La Réunion en 2009 en compagnie du footballeur Karim Benzema ).
Ce lundi 21 avril 2014, une dizaine d'individus ont roué de coups un employé d'une boutique de la marque Unkut du rappeur Booba, dans le premier arrondissement de Paris. Selon Europe 1, Rohff, autre rappeur et grand rival de Booba, aurait été reconnu par un témoin et se serait présenté de lui-même au commissariat dans la nuit de lundi à mardi. Il a été placé en garde à vue, alors que le jeune vendeur de 19 ans se trouve entre la vie et la mort (Photo archives - Lors d'un séjour de Rohff à La Réunion en 2009 en compagnie du footballeur Karim Benzema ).

Les deux rappeurs Booba et Rohff s’invectivent régulièrement à travers leurs concerts ou les réseaux sociaux depuis des mois. Dimanche soir, sur Instagram, le premier avait ainsi défié le second dans un message disant : "Il est où le gangster qui règle pas ses comptes sur le net ? Trouve-moi a Paname, sale pédale (sic)".

Né à Madagascar mais d’origine comorienne, Rohff , âgé de 36 ans, était venu à La Réunion en février dernier à l’occasion d’un concert donné à la halle des manifestations du Port.

Le 24 décembre 2009, lors d’un séjour sur l’île en compagnie du footballeur Karim Benzema, Rohff avait été impliqué dans un accrochage mettant en cause une Lamborghini alors que les deux hommes sortaient de discothèque sur la côte ouest.

www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Moilim chandzé, Posté
Vous pouvez ne pas valider mon précédent commentaire sur l'affaire rhoff,pourtant logique et respectueux,c'est votre droit;l'essentiel ,vous l'avez lu!!! (Votre commentaire sur le précédent article a été validé quelques minutes après le post et il est toujours visible. Cordialement - webmaster ipreunion.com)