Face à la prolifération des meutes d'animaux errants :

Massacres de chiens à Mayotte : des scènes d'une rare atrocité


Publié / Actualisé
À Koungou, dans le nord de Mayotte, se déroulent des scènes de massacre de chiens d'une rare atrocité, comme le relate France Mayotte Matin dans son édition de ce lundi 28 avril 2014. Face à la prolifération des animaux errants, "des chiens sont capturés avant d'être battus et pendus haut et court à des poteaux à l'aide de fils de fer ou de cordes (...) Les dépouilles sont ainsi laissées accrochées pour que l'odeur de la mort repousse les meutes", écrit le quotidien mahorais, évoquant un "spectacle insoutenable" et d'une "rare cruauté".
À Koungou, dans le nord de Mayotte, se déroulent des scènes de massacre de chiens d'une rare atrocité, comme le relate France Mayotte Matin dans son édition de ce lundi 28 avril 2014. Face à la prolifération des animaux errants, "des chiens sont capturés avant d'être battus et pendus haut et court à des poteaux à l'aide de fils de fer ou de cordes (...) Les dépouilles sont ainsi laissées accrochées pour que l'odeur de la mort repousse les meutes", écrit le quotidien mahorais, évoquant un "spectacle insoutenable" et d'une "rare cruauté".

La semaine dernière, le chanteur Dave relançait la polémique sur le sort réservé aux chiens errants à La Réunion, évoquant l’utilisation de ces derniers comme appâts pour pêcher le requin. Plus largement, il avait affirmé que "les insulaires ont souvent des problèmes avec les animaux".

Les scènes rapportées ce lundi par France Mayotte Matin risquent d’abonder dans son sens sur ce dernier point. Le quotidien raconte en effet des massacres de chiens d’une "rare cruauté", menés à Koungou par une population démunie face à la prolifération de meutes d’animaux dangereux.

"À Koungou, la population s’est plainte de ces meutes envahissant les villages et effrayant les habitants (...). Des habitants ont même été mordus, déclenchant la colère et l’inquiétude", écrit France Mayotte Matin, soulignant l’absence de réponse apportée par les autorités face à ce problème.

Le quotidien poursuit : "À Mamoudzou, des animaux avaient été massacrés par la foule il y a quelques semaines parce qu’ils étaient suspectés d’avoir mordu un enfant, mais à Koungou c’est un autre système qui a été mis en place et qui prend de l’ampleur." Et de détailler : "Des chiens sont capturés avant d’être battus et pendus haut et court à des poteaux à l’aide de fils de fer ou de cordes. Leur agonie est atroce, elle dure parfois de longues minutes et les dépouilles sont ainsi laissées accrochées pour que l’odeur de la mort repousse les meutes."

France Mayotte Matin raconte ainsi que le week-end dernier, 7 à 8 chiens ont été "accrochés en plein coeur de la commune du nord", avant de rapporter les propos d’une mère de famille : "La situation est devenus infernale. Il y en a partout (...) Maintenant c’est tous les jours qu’ils viennent dans le quartier et rentre dans les maisons (...) Il y a d’autres manières de se débarrasser des animaux mais nous n’avons pas le choix, parce que rien n’a été fait pour qu’ils disparaissent."

Selon le quotidien mahorais, certains jeunes "partent en brousse et élèvent des meutes de chiens et les abandonnent à leur sort". Un témoin explique qu’"ils ne peuvent plus les nourrir alors les chiens descendent dans les villages. Nous essayons de leur expliquer qu’il fait arrêter avec ces élevages qu’ils ne parviennent plus à contrôler". Mais le message a du mal à passer "alors nous accrochons les animaux pour que l’odeur repousse ceux qui restent mais aussi pour montrer aux propriétaires que nous ne plaisantons plus".

France Mayotte Matin rappelle que de tels actes sont réprimés par la loi de 2 ans de prison et 30 000 euros d’amende. Et le journal de déplorer que "peu de moyens sont aujourd’hui déployés à Mayotte pour lutter contre ce fléau qui prend une ampleur affolante".

www.ipreunion.com

   

12 Commentaire(s)

Mirala, Posté
honte aux humains
Lilibelle, Posté
campagne de stérilisation de toute urgence .. les gens et les chiens ..
Cricri, Posté
Horrible ! on devrai faire la même chose aux connards qui font ces massacres qui sont en général des assistés de l’État ,des jeunes chômeurs (29% à Mayotte) bénéficiant allocataires ou du rsa ! on devrait leur supprimer toutes allocations et les reverser à des associations de protection animale pour les aider à stériliser les chiennes. Quelle belle éducation pour ces jeunes enfants qui ont sous les yeux ces chiens massacrés .... ils n'auront aucune valeur sur le respect de la vie des animaux.
Incroyable, Posté
ha oui, en plus c'est un bel exemple a donner aux enfants. C'est ce que vous voulez a Mayotte, des enfants quo vont devenis psychopates comme certains de vos adultes? En permettant ce massacre, vous leur envoyer le message que c'est OK de se comporter de cette maniere envers les animaus, ou humains. Quel manque de civilisation.
No wonder, Posté
Et apres, ils s'etonneront pourquoi ils sont traites de sauvages. Deja, il faut se demander pourquoi 'certains jeunes' elevent des meutes de chiens (comme sil n'y avait pas assez de ces pauvres chiens chez eux). Et le fait qu'ils les abandonnent ensuite n'est pas surprenant. Je sais que je reve, mais il faudrait que le gouvernement demande a une organisation animale bienfaisante de les aider a steriliser un grans nombre de chiens en leur envoyant des veterinaires benevoles - oui ca existe. Y a t'il l'equivalent qde la SPA a Mayotte - ou est-ce trop demander. De toute facon, il faut arreter toute de suite ce massacre inhumain - incroyable cette cruaute dont sont capable certains individus; ils sont dangeureux.
Lamich, Posté
C'est ahurissant et atroce. Pourquoi ne stérilisent ils pas les femelles au lieu de les massacrer de cette façon. Pourquoi ne pas pendre aussi ces tortionnaires avec du barbelé........................
Je suis du même avis que Ejane qui s'est exprimée précédemment
Valou62, Posté
ras le bol de ses tueries sur nos animaux , arreter le massacre ça suffit , car y'en a marre vous détruisez tout, je dis STOP, tout ça pour le fric , laissez nos animaux en paix il ne derange personne
MAMIESOLEIL, Posté
C'est dégoutant et honteux de maltraiter les animaux de cette sorte vous devriez avoir honte de vous Honte à votre Pays vous me dégoutée bandes de Barbares
Marie, Posté
Si ils sont capable de tels actes d'horreur sur des animaux, ils peuvent faire les mêmes choses aux enfants et au reste…
Ejane, Posté
Je suis réunionnaise et j'ai honte de mon île quand je vois que les gens ne respectent toujours pas les chiens et les animaux de compagnie en 2014.
100 années de retard avec l'Europe !!!!
Il ne faut pas les prendre petits et ensuite les délaisser quand ils sont gros bande d'ordure !!!
Ce qui se passe sur Mayotte nous devrions faire la même chose à ces ordures de tortionnaires.
Nous devrions les enfermer dans des asiles, car pour avoir des réactions aussi monstrueuses ce sont des malades de vrais cinglés !!!!
A quand une loi intransigeante pour ces abominables êtres humains !!!!!
Si ils sont capable de tels actes d'horreur sur des animaux, ils peuvent faire les mêmes choses aux enfants et au reste…
Dave, Posté
la maltraitance des animaux et notamment des chiens est une réalité à La Réunion, ceux qui se sont indignés des propos de Dave sont complices des tortionnaires
Comme à la reunion, Posté
tiens , ils sont dans la meme logique que le comité des pêches de la Reunion qui pense qu'un cadavre de requin repousse les requins