Remboursement des lunettes :

La prise en charge des mutuelles limitée à 450 euros


Publié / Actualisé
Il n'y aura pas d'abaissement progressif à 300 euros en 2018. A partir du 1er janvier 2015, le gouvernement devrait finalement plafonner à 450 euros la prise en charge des lunettes à verres simples par les mutuelles. "Le gouvernement a entendu les professionnels du secteur avant de mettre la dernière main au décret encadrant les contrats de complémentaires santé", indiquent Les Echos, ce vendredi 9 mai 2014.
Il n'y aura pas d'abaissement progressif à 300 euros en 2018. A partir du 1er janvier 2015, le gouvernement devrait finalement plafonner à 450 euros la prise en charge des lunettes à verres simples par les mutuelles. "Le gouvernement a entendu les professionnels du secteur avant de mettre la dernière main au décret encadrant les contrats de complémentaires santé", indiquent Les Echos, ce vendredi 9 mai 2014.

Afin de limiter les dépenses dans le secteur de l’optique, le gouvernement devrait publier prochaine un décret fixant le montant maximum pour le remboursement des lunettes par les complémentaires santé.

D’après Les Echos, le texte prévoit de limiter à partir du 1er janvier prochain la prise en charge des montures à verres simples à 450 euros, et non plus un abaissement progressif à 300 euros en 2018, comme prévu en mars.

"Pour bénéficier d’avantages fiscaux, les contrats devront aussi proposer un remboursement minimum de 50 euros pour des lunettes à verres simples", ajoute le quotidien économique. Quant aux verres complexes, la prise en charge minimum serait fixée à 200 euros, pour un plafond de 700 euros.

Salué par des professionnels du secteur, et notamment les fabricants de verres, ce nouveau décret n’est pas encore finalisé par le gouvernement. Même si cette modification va dans leur sens, le syndicat des opticiens entrepreneurs a demandé de suspendre la publication du décret, afin d’organiser " une vraie concertation avec tous les acteurs concernés. "

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !