Chantier de la nouvelle route du Littoral :

Le Port ne veut pas d'une carrière à Saint-Paul


Publié / Actualisé
Dans le cadre du chantier de la nouvelle route du Littoral et de l'enquête publique au titre du code de l'environnement, la municipalité du Port est amenée à donner son avis sur l'extraction d'une carrière à ciel ouvert sur le territoire de la commune de Saint-Paul. Ce mardi 3 juin 2014, le maire portois Olivier Hoarau a indiqué qu'il n'était "pas question de donner un avis favorable", et ce "compte tenu des problématiques foncières, urbanistiques, environnementales, et de sécurité". Il craint notamment l'arrivée de 700 poids lourds supplémentaires, mais regrette également le manque de concertation sur ce dossier.
Dans le cadre du chantier de la nouvelle route du Littoral et de l'enquête publique au titre du code de l'environnement, la municipalité du Port est amenée à donner son avis sur l'extraction d'une carrière à ciel ouvert sur le territoire de la commune de Saint-Paul. Ce mardi 3 juin 2014, le maire portois Olivier Hoarau a indiqué qu'il n'était "pas question de donner un avis favorable", et ce "compte tenu des problématiques foncières, urbanistiques, environnementales, et de sécurité". Il craint notamment l'arrivée de 700 poids lourds supplémentaires, mais regrette également le manque de concertation sur ce dossier.

Décidément, la question des carrières pour alimenter le chantier de la nouvelle route du littoral s’avère cornélienne pour la Région. Après le refus du député-maire de Saint-Leu Thierry Robert concernant le site de la ravine du Trou, c’est cette fois le maire du Port Olivier Hoarau qui se dresse contre le projet d’extraction d’une carrière à ciel ouvert sur le territoire de Saint-Paul.

"Avec l’installation de cette nouvelle carrière, on va devoir gérer un trafic de poids lourds entre Saint-Paul et le Port. Cela va être difficile, et même impossible à gérer", considère-t-il. Et de développer : "Ce qui me gêne, c’est 700 camions supplémentaires en terme de circulation sur la ville du Port avec un risque d’abord lié à la santé des habitants, en raison des nuisances sonores et de la poussière. Et c’est un risque aussi parce qu’on a des écoles et des habitations à proximité. La ville du Port va être asphyxiée. C’est déjà très difficile d’assurer la fluidité de la circulation, donc avec 700 camions de plus..."

"Les Portois sont pris en otages"

Au-delà de ce problème de carrière, Olivier Hoarau déplore un manque de consultation général sur ce dossier de la route du littoral. "À ce jour, il n’y a eu aucun retour de la Région. Nous ne faisons que donner notre avis sur la construction d’une carrière. Nous sommes sollicités comme n’importe qui : il n’y a pas de concertation", estime-t-il, poursuivant dans ses reproches : "Le chantier de la nouvelle route du littoral n’est pas prêt. La ville du Port est totalement mise à l’écart. Les Portois sont pris en otages. On nous répondra que c’est pour le développement économique, pour la création d’emploi : mais à quel prix pour la population portoise ?"

Le maire du Port est donc très loin de voir d’un bon œil l’arrivée de ce chantier, surtout pour un projet auquel il n’adhère pas. "Sur le principe de la route du littoral, je suis contre le tout voiture et c’est ce que veut actuellement le président de Région. Je ne suis pas du tout d’accord. Le tout voiture, construire une route qui va coûter 3 milliards d’euros à la collectivité, pour moi ce n’est pas tolérable. Je crois qu’on est dans la démesure", assène-t-il.

Face au refus de Thierry Robert du côté de Saint-Leu, la Région a décidé d’employer la manière forte pour arriver à ses fins en sollicitant le préfet. Une attitude que n’a guère goûté le chef de file du LPA lançant que "la majorité régionale vient de déclarer la guerre à tous les Saint-Leusiens !" Au vu de la position d’Olivier Hoarau, ces derniers pourraient bien voir les Portois rejoindre leur camp.

www.ipreunion.com

   

11 Commentaire(s)

Jasmin, Posté
dites si'il n'y a pas de galet pour combler la NRL faudrait penser à faire un tunnel tel que le tunnel sous la Manche. Faites une étude de travaux, je pense que c'est pas beaucoup plus cher et tu fais la nique aux maires. Par contre tu fais payer ton tunnel parce que personne ne t'a aidé. UN AUTOMOBILISTE
Jasmin, Posté
Maintenant qu'il a les fonds nécessaires pour construire cette route, on lui dit de s'asseoir dessus, Messieurs les élus ne laissez pas passer ces milliards en faveur du développement réunionnais ou sinon qui va en bénéficier. Réfléchissez, unissez vous au lieu de vous faire la guerre. Vous savez bien que réunionnais y aime l'auto. Y refuse pas un galet, c'est quoi un galet. UN AUTOMOBILISTE
Hubert de girofle, Posté
Robert Didier A Didier Robert il décide, il tranche ,il accuse , il manipule, il détourne, il parade, mais ,mais il travaille pour la Réunion et les Réunionnais c'est son discours !!!!!! mais qui va le croire ? pas moi
Le rédacteur, Posté
@ La rédactrice (de la lettre de la Région), tu devrais retourner faire ton boulot de porteplume dans ton bureau à la Région (tu es payée sur des fonds publics pour ça !) et arrêter de polluer les sites avec tes commentaires pro roitelet Didier Robert !!!!!
Cedric, Posté
Il faut que cette Nouvelle Route du Littoral se fasse.

Je soutiens Monsieur Didier Robert pour ce projet !
La rédactrice, Posté
Bonjour,

Faux ! La Région ne favorise absolument pas le principe du "tout voiture" en construisant la NRL.
En effet, des voies seront prévues pour le passage d'un TCSP qui minimiserait le nombre de voiture sur la route. La Région opte également pour la généralisation du transport "doux" (vélos). Il y sera donc également possible dans le futur d'accrocher sa bicyclette au transport commun.

La Région pense à tout.
Les Maires qui les extractions de roches dans leur commune sont les seuls freins que rencontrent la collectivité pour démarrer véritablement les travaux.

Ce n'est pas employé la manière forte que de demander l'autorisation au Préfet.
Il s'agit juste d'un autre recours alors pourquoi ne pas l'utiliser ?
Qui ne l'aurait pas fait ?
Sitarane, Posté
Bravo Olivier
Yotte, Posté
Bravo Mr le Maire du Port disons NON a la route de la RUINE il faut un chemin de fer a la reunion.
Magneto, Posté
Le manque de concertation est EVIDENT!!! Et cela à tous les niveaux!!
Verifiez qui sont ceux qui travaillent sur les chantiers actuels???
Examinez qui tirent les ficelles...
Et vous comprendrez...
La NRL, je suis contre, Posté
Bien dit Monsieur Hoarau, les portois - pas plus que les autres Réunionnais d'ailleurs -, ne veulent de cette chimère appelée NRL ! Surtout ne lâchez pas prise : on vous soutient
La NRL est une chimére , Posté
On peut sécuriser efficacement et à un moindre coût l'actuelle route et ceci sans déplacer des montagnes et des milliards. De plus le transfert d'emplois sur l'ouest évitera que les personnes prennent cette route inutilement . Le développement d'un ports sur st andré permettra le transfert des denrées entre l'ouest et l'est et permettra de décongestionner la capitale : voila ce qui est prioritaire , monsieur l'actuel président de région .