Réforme des rythmes scolaires :

Le Port - Pas d'école le mercredi et cours le samedi matin


Publié / Actualisé
Une semaine de 4,5 jours avec cours le samedi matin et repos le mercredi. C'est la proposition que la mairie du Port va faire au recteur dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires voulue par le gouvernement et applicable dès la rentrée 2014/2015. "En concertation avec les enseignants, les parents, les associations et les services communaux, nous avons placé les intérêts des enfants au centre de nos préoccupations" indique Olivier Hoarau, maire du Port, dans la conférence de presse tenue ce mercredi 4 juin 2014. "Nous estimons que les élèves, surtout les plus jeunes d'entre eux puissent bénéficier d'une journée de repos en milieu de semaine, d'où la proposition d'une coupure le mercredi et de deux heures d'enseignement le samedi matin" ajoute-t-il
Une semaine de 4,5 jours avec cours le samedi matin et repos le mercredi. C'est la proposition que la mairie du Port va faire au recteur dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires voulue par le gouvernement et applicable dès la rentrée 2014/2015. "En concertation avec les enseignants, les parents, les associations et les services communaux, nous avons placé les intérêts des enfants au centre de nos préoccupations" indique Olivier Hoarau, maire du Port, dans la conférence de presse tenue ce mercredi 4 juin 2014. "Nous estimons que les élèves, surtout les plus jeunes d'entre eux puissent bénéficier d'une journée de repos en milieu de semaine, d'où la proposition d'une coupure le mercredi et de deux heures d'enseignement le samedi matin" ajoute-t-il

"Pour certains la réforme des rythmes scolaires est un sujet de polémique, en ce qui concerne nous préférons la marche en avant. La réforme existe, elle  va s'appliquer, à nous de faire en sorte que qu'elle soit le mieux réussi possible" commente le maire portois.

Il explique qu'une concertation a été lancée, "ce qui n'avais pas été le cas jusqu'à présent, d'où la proposition aberrante qui a été faite dans un premier temps et qui a été rejetée" par la communauté éducative dit-il. Trois réunions ont été organisées – la dernière a eu lieu ce mercredi matin -, et elles ont rassemblé plus de 200 personnes en tout. C'est au cours de ces travaux que la mairie a fait sa nouvelle proposition. Le lundi, mardi, jeudi et vendredi, l'accueil des enfants du primaire se fera de 7 heures 40 à 8 heures. Les cours auront lieu de 8 heures à 11 heures 30. La pause méridienne sera effective de 11 heures 30 à 13 heures. Les cours reprendront à 13 heures et se termineront à 15 heures. Il n'y aura donc pas cours le mercredi toute la journée, mais deux heures de classe, de 8 heures à 10 heures, sont prévues le samedi matin.

Le lundi, mardi, jeudi et vendredi de 15 heures à 17 heures, différentes activités périscolaires (soutien scolaires, activités culturelles, sportives…) seront proposées aux enfants. "Ces activités sont entièrement gratuites et surtout elles ne seront pas obligatoires" tient à souligner Olivier Hoarau. "Les parents qui préfèreront venir récupérer leurs enfants dès 15 heures pourront bien sûr le faire sans aucun problème" insiste Olivier Hoarau. Pour les autres enfants, ceux qui pourront rester, il leur sera possible d'avoir accès, par exemple à des cours de théâtre, d'audiovisuel etc. "Tout a été pensé en fonction des intérêts et du bien être de l'enfant" souligne encore le maire portois. Il précise que la commune travaillera en collaboration avec plusieurs associations pour proposer des activités périscolaires aux enfants.

Cette proposition, qui a donc déjà été discutée en amont avec la communauté éducative, sera soumise au vote des conseils des écoles ce jeudi. "Nous transmettrons ensuite au rectorat notre proposition et le résultat du vote. Le recteur prendra sa décision" expose Olivier Hoarau. À noter que la municipalité portoise a obtenu du rectorat un délai supplémentaire de 4 jours. Elle a jusqu'au 10 juin pour déposer sa proposition, la date limite avait initialement été fixée au 6 juin.

Une fois toutes les aides de l'Etat déduites, la réforme des rythmes scolaires coutera environ 500 000 euros à la commune portoise. L'enveloppe financière sera utilisées pour des embauches éventuelles, la rétribution des associations, l'aménagement de locaux etc.

Le Port compte 29 écoles primaires (maternelles et élémentaires) où sont scolarisés 5 950 élèves).

www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

TiDa, Posté
Enfin un maire, et il me semble que c'est le seul à la Réunion depuis qu'on parle de cette réforme, qui met en avant l'intérêt des enfants et de leur éducation avant ceux des parents et des enseignants ! Bravo à vous !!! Avec des élus comme vous, peut-être que les citoyens reprendront confiance en leurs politiques ?!