Des effectifs stables dans les établissements scolaires de La Réunion :

Plus de 224 000 élèves prêts à retrouver les bancs de l'école


Publié / Actualisé
Ce vendredi 22 août 2014, ils seront très exactement 224 281 élèves, de la maternelle au lycée, à retrouver les salles de cours pour démarrer une nouvelle année marquée notamment par l'entrée en vigueur de la réforme des rythmes scolaires. Avec 35 élèves de moins par rapport à la rentrée 2013, l'académie connaît une stabilité de ses effectifs. Ces élèves seront accueillis par les 14 757 enseignants qui auront fait leur rentrée la veille.
Ce vendredi 22 août 2014, ils seront très exactement 224 281 élèves, de la maternelle au lycée, à retrouver les salles de cours pour démarrer une nouvelle année marquée notamment par l'entrée en vigueur de la réforme des rythmes scolaires. Avec 35 élèves de moins par rapport à la rentrée 2013, l'académie connaît une stabilité de ses effectifs. Ces élèves seront accueillis par les 14 757 enseignants qui auront fait leur rentrée la veille.

" Pour cette rentrée, il y a beaucoup de nouveautés, mais les moyens que le ministère a attribué à l’académie ont été plutôt fléchés d’une part vers l’éducation prioritaire, d’autre part vers la meilleure inclusion et le meilleur accueil des élèves en situation de handicap, avec l’ouverture de plusieurs ULIS, et enfin vers la scolarisation des enfants de 2-3 ans, notamment en éducation prioritaire ", souligne le recteur Thierry Teret, au micro de RTL Réunion.

Concernant les effectifs, "nous observons un léger tassement dans le premier degré et une petite hausse dans le second, nous perdons quelques dizaines d’élèves au total, ce qui n’est pas significatif", note-t-il, soulignant que "ce qui est significatif en revanche, c’est que nous avons 70 créations de postes malgré ce tassement démographique".

Mais c'est surtout la question des controversés nouveaux rythmes scolaires qui sera eu centre de nombreuses attentions. " Certaines communes ont travaillé depuis 18 mois pour se préparer à cette généralisation, d’autres l’ont fait plus récemment, dans des conditions qui sont peut-être un peu moins bonnes. Les 24 communes passeront de fait aux nouveaux rythmes, certaines en ayant organisé des activités périscolaires variées et de qualité, d’autres en ayant dû renoncer à les organiser. Il y en a 13 qui n’ont pas prévu de mettre en place des activités périscolaires pour cette rentrée, mais la plupart travaillent à un schéma qui leur permettra à la rentrée 2015 de proposer aux familles un périscolaire de qualité ", détaille Thierry Terret.

Outre l'accueil des élèves en situation de handicap - avec la création de 8 ULIS et 10 créations de postes -, l'accent sera particulièrement mis sur la scolarisation des enfants de 2-3 ans. " Il y a deux rentrées, nous étions à 2,5 % d’élèves de 2-3 ans scolarisés alors qu’en métropole les chiffres étaient de l’ordre de 10 %, donc nous étions très loin alors même que notre île a davantage besoin de scolariser de façon précoce dans les familles qui sont pour certaines éloignées de la maîtrise du français. L’an dernier, un travail de conviction auprès des familles, des écoles et des collectivités a permis de multiplier ce taux par 3 : nous étions à 7,5 %, mais toujours en deçà de la métropole. Et les chiffres que l’on m’annonce pour cette rentrée montre que nous serions montés à 11 % quasiment, ce dont je me félicite, mais je ne m’arrêterai pas là parce que je souhaite aller bien au-delà compte tenu des vrais besoins de la Réunion en la matière. "

 

  • La rentrée 2014 en quelques chiffres

Dans le premier degré (maternelle et élémentaire), les effectifs, en baisse depuis 2008, enregistrent à cette rentrée une nouvelle diminution de près de 300 élèves, soit 0,3 % des effectifs des écoles (après – 0,9 % en 2013) :

- Les classes maternelles scolarisent 43 427 élèves, soit 239 élèves de moins qu’en 2013 (-0,5 % des effectifs). Cette baisse intervient malgré la forte augmentation de la scolarisation des enfants de moins de 3 ans, dont les effectifs, déjà été multipliés par 3 en 2013-2014, progressent de 35,5 % à cette rentrée (1 370 élèves prévus).

- Les classes élémentaires accueillent également moins d’élèves à la rentrée : 74 254 élèves sont attendus dans les classes du CP au CM2 (76 élèves de moins qu’en 2013, soit – 0,1 % des effectifs).

- Les classes pour l’inclusion scolaire (CLIS) voient leurs effectifs progresser de 1,4 %, avec 16 élèves supplémentaires.

Dans le second degré (collèges et lycées) : globalement les effectifs ont recommencé à progresser depuis l’année dernière. Au total, environ 125 élèves supplémentaires sont prévus, soit une progression de 0,1 % des effectifs :

- Les collèges accueillent 58 758 élèves de la 6e à la 3e (194 élèves de moins qu’en 2013, soit – 0,3 % des effectifs).

- Les sections d’enseignement général adapté en collège (Segpa) se stabilisent à 2 352 élèves.

- Les lycées d’enseignement général et technologique (Legt) accueillent 24 049 élèves dans les classes de seconde à la terminale (323 élèves

supplémentaires, soit + 1,4 % des effectifs).

- Les lycées professionnels se stabilisent à 15 981 élèves.

- Les sections post-baccalauréat de lycée (STS, CPGE et DCG) voient également leurs effectifs progresser à 4 299 étudiants, grâce à l’ouverture de nouvelles sections de technicien supérieur et de la deuxième année de la CPGE Technologies – Sciences industrielles au lycée Amiral Bouvet (+ 101 étudiants supplémentaires en STS, + 41 en classes préparatoires aux grandes écoles et – 3 en diplôme de comptabilité et de gestion).

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !