224 281 élèves réunionnais retrouvent l'école ce vendredi :

La cloche de la rentrée a sonné


Publié / Actualisé
C'est reparti pour une nouvelle année scolaire pour les 224 281 élèves de La Réunion qui font leur retour, ce vendredi 22 août 2014, dans les classes des écoles maternelles et primaires, dans les collèges et les lycées. Une rentrée 2014 marquée notamment par l'application des nouveaux rythmes scolaires, plus ou moins bien préparée selon les communes, mais aussi par un effort supplémentaire en direction des élèves en situation de handicap ou pour la scolarisation des enfants de 2-3 ans. Ce vendredi matin, les écoles maternelles ont accueilli 43 427 élèves, les écoles élémentaires 74 254, les collèges 58 758 et les lycées 40 030. Ils seront accueillis par 14 757 enseignants qui, eux, ont déjà eu droit à leur rentrée ce jeudi.
C'est reparti pour une nouvelle année scolaire pour les 224 281 élèves de La Réunion qui font leur retour, ce vendredi 22 août 2014, dans les classes des écoles maternelles et primaires, dans les collèges et les lycées. Une rentrée 2014 marquée notamment par l'application des nouveaux rythmes scolaires, plus ou moins bien préparée selon les communes, mais aussi par un effort supplémentaire en direction des élèves en situation de handicap ou pour la scolarisation des enfants de 2-3 ans. Ce vendredi matin, les écoles maternelles ont accueilli 43 427 élèves, les écoles élémentaires 74 254, les collèges 58 758 et les lycées 40 030. Ils seront accueillis par 14 757 enseignants qui, eux, ont déjà eu droit à leur rentrée ce jeudi.
   

1 Commentaire(s)

Bimalt, Posté
j'aimerai bien être à leur place !!!!!!! hélas je n'ai plus que des souvenirs lointains, l'odeur de l'encre violette dans les encriers en porcelaine blanche, le crissement de la craie sur le tableau noir, que les élèves les plus sages avaient le droit d'aller essuyer , le quart de lait dans le gobelet de fer qu'on nous distribuait une fois par jour, avec la petite pilule rose de vitamines .... eh oui.... c'était la guerre, l'occupation allemande, les restrictions, les bombardements, mais à 6 ans on est toujours heureux....