Les Avirons :

Débrayage des parents d'élèves à la Ravine Sèche


Publié / Actualisé
Les parents d'élèves de l'école de la Ravine Sèche ont décidé de débrayer ce mardi 2 septembre 2014. Les accès à l'établissement ont été bloqués jusqu'à 9 heures afin de dénoncer un sureffectif des classes. "Nous demandons l'ouverture d'une classe supplémentaire, notamment en CP où ils sont 45 répartis en 3 classes avec des doubles niveaux", indique Régine Ricart, représentante des parents d'élèves qui demande au rectorat l'ouverture d'une nouvelle classe. Du côté de la municipalité, Michel Dennemont a assuré que "depuis la rentrée toutes les conditions matérielles et logistiques sont réunies." En effet, un nouveau bâtiment a été construit, dont une salle de classe. Le maire des Avirons a précisé apporter "son soutien aux revendications des parents d'élèves." (photo D.R.)
Les parents d'élèves de l'école de la Ravine Sèche ont décidé de débrayer ce mardi 2 septembre 2014. Les accès à l'établissement ont été bloqués jusqu'à 9 heures afin de dénoncer un sureffectif des classes. "Nous demandons l'ouverture d'une classe supplémentaire, notamment en CP où ils sont 45 répartis en 3 classes avec des doubles niveaux", indique Régine Ricart, représentante des parents d'élèves qui demande au rectorat l'ouverture d'une nouvelle classe. Du côté de la municipalité, Michel Dennemont a assuré que "depuis la rentrée toutes les conditions matérielles et logistiques sont réunies." En effet, un nouveau bâtiment a été construit, dont une salle de classe. Le maire des Avirons a précisé apporter "son soutien aux revendications des parents d'élèves." (photo D.R.)

Devant le sureffectif des élèves à l’école de la Ravine Sèche aux Avirons, les parents ont décidé de passer à l’action. Ce mardi, ils ont décidé de bloquer les accès à l’établissement pendant une heure et demandent au rectorat la nomination d’un enseignant supplémentaire. " On veut une ouverture de classe. Ma fille est en CP et elle doit partager une table sans casier avec deux autres élèves ", soupire Régine Ricart.

"Depuis la rentrée des classes, la directrice est en relation avec ses supérieurs mais ça n’a rien donné", regrette cette représentante des parents d’élèves. Un entretien avec l’inspecteur de l’académie a également eu lieu et une réponse est attendue. La création d’une nouvelle classe est matériellement possible indique pour sa part la municipalité des Avirons : "à la Ravine Sèche, la mairie a fait construire de nouveaux bâtiments, dont une salle de classe, une salle pour le RASED, une infirmerie, un nouveau bloc sanitaire, un nouveau préau. Ces locaux sont opérationnels et prêts à recevoir les élèves."

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !